Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 09:38

Afficher l'image d'origine

 

            J’ai retardé la lecture de ce roman à la mode. Un pressentiment, peut-être.

            Deux voix se côtoient : celle du petit garçon, le fils de Louise et Georges, un couple d’extravagants, et celle du père, Georges. Louise est atteinte de « folie douce » ; lorsqu’elle rencontre Georges, elle rencontre aussi celui qui va non seulement comprendre ses excentricités mais entrer dans son univers marginal. Le narrateur enfant voit ses parents danser et faire la fête à longueur de temps dans un grand appartement où il y a du monde tout le temps. La télé est une punition et le fils unique est souvent sommé de raconter à sa mère sa journée imaginaire, non pas celle de l’école (qu’il manque d’ailleurs régulièrement) bien trop soporifique, mais une journée très amusante et loufoque qu’il aurait pu vivre… Tout se passe à merveille dans une enfance bercée par le tube de Nina Simone « Mr Bojangles ». Georges attribue à Louise un prénom différent chaque jour, la dame boit des cocktails du matin au soir, les envols et les cris d’un oiseau de Numidie ponctuent cette vie non-conformiste. Mais un jour, Louise met le feu à leur appartement. Les impôts n’étaient pas payés depuis des années, le courrier s’accumulait jusqu’à former un immense tas et Louise ne supportait plus cet amas de papiers. C’est à ce moment-là que Georges a réellement compris que Louise était à la fois hystérique, schizophrène et bipolaire ; c’est en tous cas le diagnostic qui a été posé à l’hôpital psychiatrique où Louise est internée. Là-bas, elle règne en prêtresse sur les autres patients. Mais elle ne peut y rester, mari et fils organisent un kidnapping digne d’un film américain pour la sortir de là.

           Evidemment que j’ai aimé cette lecture qui a l’avantage d’être bipolaire, elle aussi : le lecteur peut s’éclater comme un fou dans la première partie avant de fondre en larmes dans la 2ème. C’est d’ailleurs cette seconde partie que j’ai préférée, plus juste, plus sensible. Le début du livre m’a même légèrement agacée, une vie folle, ça n’est pas difficile à imaginer et ça sent le réchauffé (Boris Vian, J.M. Erre, Malzieu, ou encore Beckett seront d’accord avec moi). Cette mince frontière entre lucidité et folie, entre normalité et maladie est subtilement évoquée et pourtant, je n’ai pas totalement adhéré à cette histoire qui m’a plu, je le répète, sans que j’en ressente aucune extase particulière. J’en attendais trop, ça n’est pas impossible. Je serais néanmoins bien curieuse de lire ce que ce joli Monsieur Bourdeaut pourrait écrire par la suite…

« D’elle, mon père disait qu’elle tutoyait les étoiles, ce qui me semblait étrange car elle vouvoyait tout le monde, y compris moi. »

« Depuis notre pétaradante rencontre, elle faisait toujours mine d’ignorer la réalité d’une façon charmante. Du moins, je faisais mine de croire qu’elle le faisait exprès, car c’était chez elle si naturel. »

« Je ne regrettais rien, je ne pouvais pas regretter cette douce marginalité, ces pieds de nez perpétuels à la réalité, ces bras d’honneur aux conventions, aux horloges, aux saisons, ces langues tirées aux qu’en-dira-t-on. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine 05/07/2016 03:54

Je ne l’ai pas encore lu mais je l’ai très souvent vu passer ici et là sur les blogs. Je crois que comme toi je serais davantage touchée par la seconde partie, « plus sensible ». Les histoires d’équilibre précaire qui vacille entre
« normalité » et folie, j’ai toujours adoré. Bravo pour cette belle critique Violette et bonne semaine à toi

Violette 06/07/2016 16:49

oh merci, Nadine !

krol 03/07/2016 20:39

Comme toi ! Je suis curieuse de voir ce qu'il écrira ensuite...

Violette 06/07/2016 16:48

c'est souvent le cas pour les 1ers bons romans.

dasola 02/07/2016 09:27

Bonjour Violette, moi non plus, je n'ai pas eu le coup de foudre pour ce roman. Je me demande bien pourquoi il plaît autant et il a reçu quelques prix. C'est pas mal mais sans plus. Bonne journée.

Violette 02/07/2016 13:54

tout à fait! On est sur la même longueur d'onde! Bonne journée à toi !

Valérie 01/07/2016 20:51

Je ne le sens pas pour moi ce roman et quand je te lis, ça confirme mon opinion. Je n'aime pas beaucoup ce qui fait rire, et pas vraiment plus ce qui vise à faire pleurer.

Violette 01/07/2016 21:22

alors il n'est pas pour toi! :) Comme je l'ai dit, écrire sur la folie a un côté facile...

Saxaoul 01/07/2016 09:42

J'étais persuadée que ce roman n'était pas pour moi et les nombreuses critiques élogieuses m'effrayaient. Puis, il est arrivée à la maison dans le cadre des "68 premières fois". Et ça a été une agréable surprise !

Violette 01/07/2016 21:21

je ne l'ai pas trouvé extraordinaire, c'est tout. Sympa, sans plus.

maggie 30/06/2016 20:49

Pas tellement envie de le lire. finalement, il y a pas mal d'avis partagé...

Violette 01/07/2016 21:20

quand je l'ai lu, j'avais l'impression qu'il faisait l'unanimité...

Alex-Mot-à-Mots 30/06/2016 15:21

Une lecture bipolaire, tu as raison.

Violette 30/06/2016 15:46

et je ne suis pas sûre d'aimer ça!

Philisine Cave 30/06/2016 14:58

J'ai énormément ce roman (non chroniqué) et je l'ai offert trois fois ! (soit quatre achats avec mon exemplaire que je garde jalousement)

Violette 30/06/2016 15:47

carrément !? je n'en suis pas là, moi, pas du tout!

Mo 29/06/2016 13:49

Peut-être y a-t-il eu trop de critiques élogieuses sur ce roman... du coup, tes attentes étaient justifiées ! De mon côté, j'avais passé un très bon moment de lecture. Très curieuse aussi de voir ce que l'auteur va inveter la prochaine fois :)

Violette 30/06/2016 13:25

un bon moment, sans plus, pour ma part.

Noukette 29/06/2016 09:47

J'ai tout aimé dans ce premier roman...! Un bijou !

Violette 30/06/2016 13:25

tu vois, moi je n'ai pas aimé au point d'appeler ça un "bijou" !

Edyta 29/06/2016 07:50

J'ai eu les mêmes impressions, dans l'ensemble j'ai plutôt aimé ce petit roman
mais sans plus, en tout cas je ne partage absolument pas l'enthousiasme général qu'il a suscité.

Violette 30/06/2016 13:26

je me sens moins seule :) !

A_girl_from_earth 28/06/2016 23:46

Hmmm je retarde moi aussi mais je pense que je le lirai un jour. Le truc c'est de ne pas mettre ses attentes trop haut ni de s'en faire l'urgence que d'autres auront mis en avant, mais je ne doute pas que ce roman vaille quand même le détour et qu'il y ait un intérêt certain.:-)

Violette 30/06/2016 13:26

si je n'avais pas entendu parler de ce livre, j'aurais peut-être réagi différemment, effectivement. Mais ce n'est pas un coup de coeur, c'est sûr.

zazy 28/06/2016 23:19

Toujours quelques déceptions avec des livres trop lus, tro paimés par d'autres.Il faut attendre que la pression redescende. Pour ma part, j'avais beaucoup apprécié ce coup de folie

Violette 30/06/2016 13:27

on verra pour le prochain de l'auteur :) !

Une ribambelle 28/06/2016 21:46

J'avais prévu de le lire mais là j'ai trop de choses sur le feu ; ce sera pour plus tard.

Violette 30/06/2016 13:27

qu'il est dur parfois de faire un choix!

L'Irrégulière 28/06/2016 18:17

Un chouette roman ! J'ai hâte de voir ce que l'auteur (très charmant) va écrire maintenant !

Violette 30/06/2016 13:27

mais oui ! :)

Camille 28/06/2016 15:00

Joli roman que j'ai lu rapidement mais sans ressentir l'exaltation et l'enthousiasme de certains critiques. J'ai aimé les tournures de phrases et la poésie du roman, notamment ma citation préférée, une des tiennes aussi apparemment : "D’elle, mon père disait qu’elle tutoyait les étoiles, ce qui me semblait étrange car elle vouvoyait tout le monde, y compris moi."

Violette 28/06/2016 17:01

on est complètement d'accord alors! Il ne m'a pas emballée plus que ça. Quelques semaines après cette lecture, j'en retiens peu.

keisha 28/06/2016 13:34

Difficile de ne pas trop en attendre, je te comprends.

Violette 28/06/2016 17:01

ça m'arrive souvent...

yuko 28/06/2016 11:35

Je ne lis que du positif sur ce roman, il va falloir que je m'y intéresse sérieusement !

Violette 28/06/2016 11:47

des avis positifs, le mien l'est certainement le moins !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages