Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 18:38

Le roman commence ainsi : « Ce n’est qu’hier soir, alors que je marchais dans les rues trempées de Vallcarca, que j’ai compris que naître dans cette famille avait été une erreur impardonnable. »

Un vieil homme, atteint par la maladie d’Alzheimer, entreprend de raconter, dans une longue lettre, sa vie, son parcours, ses amours. Cette lettre, qui deviendra ce livre, est destinée à l’amour de sa vie, Sara, et c’est son meilleur ami, Bernat, qui fait figure d’intermédiaire.

 Barcelone dans les années 50. Adrià Ardèvol est un enfant doué, surdoué même. Il apprend différentes langues à la vitesse de la lumière. Pourtant, sa vie n’est pas aisée : son père est sévère et exigeant avec lui, sa mère ne montrant pas plus d’affection envers son fils, souhaite qu’il devienne un violoniste professionnel. A la mort de son père, l’adolescent comprendra progressivement que son père était un escroc, un voleur. En effet, Félix Ardèvol tenait une boutique d’antiquités dont la plupart des trésors avaient été acquis de manière frauduleuse.

Il est difficile voire impossible de résumer un tel livre qui, la quatrième de couverture l’explique très bien, « défie les lois de la narration ». Non seulement la trame n’est pas linéaire mais les contours de cette autobiographie ne sont pas nets non plus, Adrià s’exprime tantôt à la première personne, tantôt à la troisième ; dans une même phrase, il passe du présent d’énonciation au passé plus ou moins lointain. Un violon très précieux, un Storioni, constitue un des personnages centraux du roman, il nous guide à travers les âges et les lieux, de l’Italie du XVIIIème siècle à Auschwitz en passant par la dictature franquiste et un petit salon bourgeois barcelonien… D’autres objets revêtent une grande importance : un morceau de linge usé, une médaille.

N’ayons pas peur des mots, ce livre est un chef-d’œuvre. D’une richesse, d’une intelligence rares, il est difficile à lire à plusieurs égards : la trame narrative malmène le lecteur (j’ai fait l’erreur d’emporter le roman en vacances et c’est tout sauf une lecture de plage !) mais les sujets traités sont également poignants : la mort, la maladie, les camps de concentration, le mal et surtout le rapport entre l’homme et le mal. Ponctué par des pointes d’humour et d’auto-dérision, ce livre érudit au style remarquable, reste fluide et très agréable à lire.

Lire ce roman, c’est un peu comme être face à un océan déchaîné, on observe, on admire, on se tait. Je sais déjà que les livres que je lirai après celui-là me paraîtront fades. Un monument, une somme, un classique, un bouleversement littéraire… il est temps que je me taise !

 « Si bien que j’étais un enfant unique observé par des parents avides de voir leur fils intelligent faire des étincelles. Ceci peut être le résumé de mon enfance : la barre très haut. »

« Un livre qui ne mérite pas d’être relu ne méritait pas davantage d’être lu. »

 

« l’œuvre d’art naît de l’insatisfaction ; le ventre plein, on ne crée pas d’œuvre d’art, on fait la sieste. »

 

Et voilà le génie  : 


 

 

Avec ses 772 pages, c'est mon deuxième pavé de l'été pour le challenge de Brize

Pavé 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Athalie 17/10/2016 08:54

Je l'avais emporté en vacances également car il demande de la cervelle disponible et du temps, mais c'est pour mieux savourer ce livre, d'une intelligence rare, comme tu le dis. je ne me suis pas sentie malmenée, mais interpellée, concernée !

Violette 18/10/2016 18:05

"malmenée" dans le sens de "manipulée"... et dans son sens le plus positif! J'aimerais le relire, tiens, 2 ans plus tard!

Didi 15/09/2016 21:40

Bonsoir,
je vais me le procurer, même pas peur d'être malmenée :-)
Bises

Violette 15/09/2016 22:38

ce bouquin est génialissime! Prends ton temps et savoure-le!! bonne fin de semaine :)

gridou 30/09/2014 21:28

J'avais noté ce titre après une visite sur un blog ami (je ne saisplus lequel). Merci de me le rappeler! Mais plus de 750 pages, vu mon rythme de crosière de lecture actuel...je n'aurais pas fini avant 2015! Il faudrait que je m'y mette tout de suite. Tu le vend très bien, c'est tentant!!

Violette 01/10/2014 16:00

c'est un chef d’œuvre qui m'a chamboulée. Il faut prendre son temps pour le lire, oui!

dasola 12/09/2014 17:04

Bonjour Violette, merci de partager ton enthousiasme pour un roman qui le vaut bien. Bonne après-midi.

Violette 13/09/2014 12:42

Merci à toi Dasola ;-) Bonne fin de semaine !

saxaoul 09/09/2014 13:41

Ton billet est convaincant mais étant donné la taille du livre et l'attention nécessaire pour le lire, je ne sais pas si je le lirai un jour !

Violette 09/09/2014 15:04

@Saxaoul : ne dis pas ça!!! Il FAUT le lire ce livre, ... on s'en fiche du nombre de pages! Allez, allez :-)

Valérie 08/09/2014 20:41

Quel billet! J'ai abandonné le livre mais je ne suis pas sûre d'avoir dit mon dernier mot.

Violette 09/09/2014 15:02

suffit qu'on ait la tête un peu ailleurs, c'est fichu. Commencé sur la plage, j'ai dû m'accrocher aussi au début (c'est une bonne lecture de coin du feu^^)

Asphodèle 08/09/2014 12:32

Et quel billet tu en fais ! Là aussi la barre est haute, ce n'est pas tout de le lire, il faut savoir (et pouvoir) en parler ! Je le garde pour un moment propice, pour ne pas l'abîmer...

Violette 08/09/2014 12:44

tu as tout à fait raison, c'est un livre précieux! J'espère pouvoir me prendre le temps, un jour, de le relire!

Céline 08/09/2014 08:52

Très belle chronique sur ce livre donnant ainsi l'envie de le découvrir.

Violette 08/09/2014 10:32

Merci Céline, c'est adorable, j'ai pourtant bien ramé pour l'écrire, ce billet!

Philisine Cave 07/09/2014 20:59

Je viens de le finir. Je ne lis pas ton avis pour ne pas être influencée mais ce qui est sûr est que j'ai besoin de temps pour rédiger ma chronique. Bisous

Violette 08/09/2014 10:33

bon courage! ;-) J'ai mis du temps à l'écrire ce billet! Bonne semaine à toi!

Violette 08/09/2014 10:33

bon courage! ;-) J'ai mis du temps à l'écrire ce billet! Bonne semaine à toi!

Nadine 07/09/2014 20:10

Je découvre ton blog et c'est un régal... Les ouvrages, les critiques tout est passionnant.
Merci pour ce long moment passé aujourd'hui en ta compagnie.
Je reviens...demain, c'est sûr, je n'ai pas encore tout lu.

Violette 08/09/2014 10:34

Bonjour, merci beaucoup pour ce gentil commentaire! A bientôt alors :-)

Didi 07/09/2014 19:23

Bonsoir,
j'aime bien observé l'océan ... alors pourquoi pas.
J'espère néanmoins que l'on ne se perds pas trop dans les changements narratifs...
Bises

Violette 08/09/2014 10:35

non, on arrive à suivre, on se surprend à comprendre... mais encore une fois, il vaut mieux être bien éveillé pour lire le livre!

Kathel 07/09/2014 09:03

Je compte bien le lire, après autant d'avis enthousiastes !

Violette 08/09/2014 15:11

je plaisantais, j'ai déjà du mal à faire un minuscule trait au crayon dans un bouquin, le brûler, tu parles! :-) mais quand même... lis Confiteor! :-)

Kathel 08/09/2014 14:08

ça c'est une solution radicale ! :) Je pourrais aussi en revendre quelques-uns, ce serait mieux !

Violette 07/09/2014 15:42

n'hésite pas une seconde, quitte à mettre au feu le reste de ta PAL :-)

jerome 06/09/2014 15:57

Toi aussi tu t'y mets ! C'est juste une lecture incontournable si j'ai bien compris.

Violette 07/09/2014 15:42

c'est LE livre qu'il faut avoir lu, oui!

A_girl_from_earth 06/09/2014 13:34

Je ne te lis pas, je compte le lire prochainement. Ohlala j'ai hâte avec tous ces avis enthousiastes !

Violette 06/09/2014 14:58

un bon conseil : prends ton temps, isole-toi bien pour profiter pleinement de cet exploit littéraire!

Karine:) 06/09/2014 03:15

oui, voilà, un chef d'oeuvre. Qui est allé directement dans mon panthéon!!

Violette 06/09/2014 14:55

il le mérite amplement!!!

Alex-Mot-à-Mots 05/09/2014 20:30

Un chef d'oeuvre oui, mais tellement difficile d'accès. Il faut vraiment s'accrocher. Dommage.

Violette 06/09/2014 14:54

je me suis plusieurs fois surprise en me disant, tiens j'ai compris ce qu'il voulait dire...

Noukette 05/09/2014 19:43

Qu'est-ce que j'ai aimé ce roman...! Un chef-d’œuvre oui !

Violette 06/09/2014 14:53

qu'on ne peut comparer à rien d'autre!!!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages