Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 15:34

Enfant de salaud, de Sorj Chalandon | Éditions Grasset

          « Tu es un enfant de salaud ». En prononçant ces mots, le grand-père de Sorj Chalandon creuse un abyme dans le cœur de son petit-fils. En effet, l’aïeul a vu son fils « habillé en Allemand, place Bellecour » pendant la Seconde Guerre mondiale. Sorj va mettre du temps à accepter l’information avant de vouloir chercher à la confirmer. C’est lorsqu’il couvre le procès de Klaus Barbie en 1987 qu’il va mener l’enquête. Son père qui s’est toujours revendiqué résistant, qui a multiplié les versions de son héroïsme pendant la guerre aurait été un infâme collabo. En réalité, le père a de multiples visages, il a connu cinq armées différentes et cinq désertions. Il continue à nier même lorsque le fils a les papiers officiels sous les yeux. Et il adopte un comportement étrange face à Klaus Barbie et à son procès. Le récit mêle l’avancée du procès à la progression de l’enquête du fils.

Après avoir très déçue par la lecture d’Une joie féroce, j’ai retrouvé le style de Chalandon que j’aime : sa sobriété, sa retenue, son efficacité au service d’un pas de l’Histoire. Ça, c’était pour les cinquante premières pages. La différence ici est qu’il met beaucoup de sa personne dans le livre et je crois que, pour cela et de manière paradoxale, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, il m’a semblé qu’il avait écrit ses lignes dans une visée thérapeutique et je m’y suis peu sentie concernée. J’irai même plus loin, je me suis ennuyée lorsqu’il monologuait en ressuscitant le passé de son père sur le style « Le 28 octobre, tu te présentes (…) de là, tu as rejoint une caserne FFI (…) tu as affirmé aux enquêteurs… » Les pages de la fin que j’ai trouvée théâtralisée me sont tombées des bras. Oui, c’est dur de dire ça pour un écrivain qu’on a toujours adoré, ça m’attriste, et je ne me l’explique pas quand je lis d’autres avis complètement élogieux.

« je me suis demandé combien de faussaires vivaient en lui. Combien de tricheurs lui griffaient le ventre. »

« J’ai besoin de savoir qui tu es pour savoir d’où je viens. Je veux que tu me parles, tu m’entends, je l’exige ! Je n’ai plus l’âge de croire mais j’ai l’âge d’entendre et d’accepter. Cette vérité, tu me la dois. »

« Tu as enfilé des uniformes comme des costumes de théâtre, t’inventant chaque fois un nouveau personnage, écrivant caque matin un autre scénario. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Je n'ai aimé que les deux premiers, ensuite, à partir du quatrième mur, la mise en scène de sa propre douleur m'a agacée, c'est donc peu dire que je n'ai pas lu ce titre. Ce qui m'agace aussi, c'est que les médias jouent le jeu de cette théâtralisation du sentiment, et pas que pour Chalandon mais pour d'autres titres également sortis en cette rentrée littéraire dans la veine de la figure du père. C'est peut-être moi, mais j'ai l'impression d'une contagion des larmes !
Répondre
D
Je ne connais pas ce livre mais je viens juste de lire "Mon traître "du même auteur et j'ai beaucoup aimé.
Répondre
V
Oh oui, il est formidable, celui-là !
T
Je ne partage pas complétement ton avis mais je comprends ce que tu veux dire, il n'y a pas ici la force de ce qui a pu nous transporter en Irlande ou au Liban. J'espère que Sorj arrivera à faire la paix avec son passé pour nous emmener ailleurs à nouveau.
Répondre
V
Avec un peu de recul, j'ai carrément été déçue, pas autant que pour le précédent, mais tout de même...
Y
J'ai aussi été déçue par certaines de mes lectures de l'auteur alors que j'avais adoré "le quatrième mur"... Du coup, comme beaucoup, j'hésite à ouvrir un autre livre ;)
Répondre
V
J'avais tout aimé jusqu'à ses deux derniers.
K
Le livre, emprunté à la bibliothèque, est posé pas loin de mon canapé, et j'ai peur d'être déçue, j'ai tellement aimé Le quatrième mur ou Retour à Killibeggs...
Répondre
V
ça fait deux fois que je suis déçue... ça vient peut-être de moi, ne sois pas découragée par avance !
A
J'avoue que cet auteur n'a jamais vraiment pris avec moi. Enfin, je n'ai lu qu'un roman mais je n'ai pas été aussi conquise que les autres, du coup je me suis arrêtée là.
Répondre
V
j'ai toujours adoré Chalandon jusqu'à ses deux derniers... je vais apprendre à me méfier maintenant. Dommage.
K
J'avoue fatiguer de ce genre de livres...
Répondre
V
:) Le trifouillage du passé et son exhumation publique tu veux dire?
A
Merci, tu confirmes que je ne le lirai pas, d'une part parce que je n'aime pas son style, et d'autre part parce que son père était peut-être un personnage intéressant, mais 2 livres c'est trop. Alors si en plus le roman a une visée thérapeutique, je fuis.
Répondre
V
je te comprends. De nombreux passages m'ont clairement agacée.
M
Comme toi, j'ai été déçue par son précédent et je rejoins ici l'enthousiasme général.
Répondre
V
je ne suis pas non plus enthousiaste pour celui-là, j'espère retrouver un jour l'engouement ressenti pour Mon traître ou Le Petit Bonzi.
P
J'ai bien aimé cette histoire : je l'ai trouvée complète, intéressante et émouvante.
Répondre
V
Les petits détails m'ont agacée et, avec un peu de recul, je peux dire que je ne l'ai pas aimé.
N
je n'ai toujours pas lu cet auteur, dont j'ai un roman dans ma PAL - j'avoue qu'il me fait un peu peur
Répondre
V
oh, j'ai tellement aimé ses autres livres (à part les deux derniers, donc).
G
Pas envie de le lire. J'ai bcp aimé Sorj Chalandon, mais au fil du temps, je trouve ses romans trop pesants. Il m'en reste un dans ma PAL que je lirai, pour le reste non. D'autant que je l'ai vu à la Grande Librairie, et que j'ai presque déjà l'impression d'avoir lu le roman, tant les échanges lors de l'émission l'ont spoilé.
Répondre
V
je ne l'avais pas entendu à LGL :) mais à la radio (France Inter? je ne sais plus) et c'est vrai que l'essentiel a été dit.
E
j'ai bien aimé ce roman aussi.
J'ai encore "Profession" du père" en attente et "retour à Killybegs" (???) et "Mon traitre"....
Répondre
V
je ne l'ai pas tout à fait "bien aimé"... Mon traître est magnifique, ce sont surtout ses deux derniers qui me sont tombés des bras.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages