Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 20:13

Résultat de recherche d'images pour "sorj chalandon une joie féroce"

                Jeanne a un cancer du sein, et elle a déjà été marquée dans sa vie puisque son petit garçon est mort à sept ans. Son mari, Matt, ne peut supporter un énième malheur et la quitte lâchement. Lors d’une séance de chimio, Jeanne va rencontrer Brigitte, une cancéreuse au grand cœur qui va lui présenter deux autres copines, Assia et Mélody. A elles quatre, soudées par une amitié complice dans les effets secondaires des traitements, elles vont réussir à braver les regards de pitié, les crânes chauves, les remarques déplacées, les vomissements et les nausées. A quatre, elles se sentent tellement fortes qu’elles décident de braquer une bijouterie. Rien que ça.

               J’adore Sorj Chalandon. Avec Molière et Zola, c’est lui qui est le plus présent dans ma bibliothèque. J’ai toujours aimé sa justesse de ton, sa sobriété, sa retenue, sa subtilité à évoquer les petits et les grands malheurs. Pourtant, je dois reconnaître que je n’ai pas du tout aimé ce roman. Est-ce dû au thème du cancer (quand on a un papa hospitalisé depuis des longues semaines pour un 3ème cancer, ce n’est pas le sujet qu’on a envie de découvrir dans ce qui devrait s’appeler un moment de détente), est-ce dû à ces personnages féminins que j’ai trouvés parfois caricaturaux ? A ce sentimentalisme un peu pathétique associé au genre policier ? Avouerais-je que j’ai même songé à la littérature feel good ? Aïe, ça fait mal. Une petite once de positif : j’ai aimé la fin, le petit retournement final.

              Monsieur Chalandon, reparlez-nous plutôt un peu d’Irlande, d’amitié trahie ou de ce magnifique Petit Bonzi

« Pendant des semaines, je m’étais demandé que faire de tout cet inconnu. Cette colère, cette volonté, cette énergie. Comment s’emparer de cette force nouvelle ? Rudoyer une mégère dans une quincaillerie, faire taire une commère, cracher sur un banquier, insulter un porc dans le métro, noyer les clefs de Matt, ce n’étaient que des gestes. Pas même à la hauteur du répit que la vie m’offrait. Moi, c’était d’une geste que je rêvais. »

« J’ai tourné les pages. Relu mes phrases inquiètes. Le premier jour du mal, mon entrée en hiver, ma sidération, le bouton de camélia, ma peur de mourir, ma solitude extrême, la frayeur des jours à venir, la compassion dégueulasse, les apitoiements de circonstance, la pitié hautaine, la saloperie des uns, la lâcheté des autres. Autour de moi, il n’y avait plus personne. Seulement des ombres et des fuyants, des amis qui croyaient bien faire et qui le faisaient mal. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Oh purée, feelgood carrément tu n'y vas pas de main morte!! Tu sais que le petit bonzi est le seul que je n'ai pas lu... Du coup si tu l'as je suis preneuse :) Je te rejoins en partie, sur le fait que Sorj Chalandon nous a habituées à une écriture plus forte, plus sombre aussi et que du coup celui-ci se lit un peu en demi-teinte. La première partie m'a beaucoup touchée, et franchement je l'ai détesté ce mari. La seconde partie m'a moins emballée parce que tellement invraisemblable, j'imagine que chacun réagit différemment face aux traitements, mais j'imagine mal quelqu'un après une séance de chimio se dire," tiens j'vais aller braquer une banque!" Je ne lui en veux pas, il fera mieux la prochaine fois, mais du coup j'ai hâte d'aller l'écouter le 12 à Strasbourg!
Répondre
E
j'ai aimé tout ce que j'ai lu de lui jusqu'à présent, le thème de celui là ne me tentait déjà pas, ton avis confirme qu'il vaut mieux faire l'impasse!
Répondre
M
Tu ne sembles pas la seule à ne pas avoir aimé ce roman. J'ai acheté le quatrième mur pour découvrir cet auteur, je verrai bien si j'aime...
Répondre
V
mais TOUS les autres romans de l'auteur sont excellents!! C'est pour ça que je suis si dépitée…
C
Désolée pour ton papa...courage.
De mon côté je suis en train de le lire et j'aime beaucoup même si je peux comprendre ton ressenti. Le trait est un peu forcé parfois.
Répondre
V
oui... caricatural. Merci pour mon papa.
S
Comme toi, je suis une grande fan de Chalandon et j'ai été déçue par celui-là. Je n'ai pas réussi à adhérer à l'histoire, je suis restée distante par rapport aux personnages, bref, c'est un RDV manqué !
Répondre
V
complètement d'accord :(
D
Coucou,
un loupé dans le traitement d'un sujet grave et qui touche tant de personnes.
J'aime Sorj Chalandon même si je n'ai pas tout lu de lui (4 livres) avec ceux sur l'Irlande que j'ai adoré.
Je pense à ton papa et à ta famille.
Les personnes touchées par ce vilain crabe sont si nombreuses et courageuses...
Ce n'est pas seulement par rapport à ton vécu a priori puisqu'il ne plait pas trop ce livre même pour ses fans,il semblerait qu'il soit trop en décalage pour aborder ce sujet...
Bisous
Répondre
D
Sur Babelio Sorj Chalandon s'est exprimé sur certaines critiques en commentaires.
Est-ce que ça fait changer les avis... En tout cas il a eu à cœur d'expliquer les raisons de l'écriture de ce roman.
Toujours respectueux Sorj Chalandon a quand même été je pense déçu de l'accueil de son livre... On peut parfois faire fausse route et tous les livres d'un auteur ne sont pas bons ou mauvais....
Bises
D
là c'est mieux....

De rien ce n'est pas grand chose que de penser à ceux que la maladie touche directement et ou indirectement ♥ Sur Babelio un lecteur à fait une critique acerbe il s'agit de Bazart et Sorj Chalandon a répondu en commentaire. Il a écrit ce livre car lui même a combattu un cancer... C'est dur de lire ça et de voir que finalement ça blesse l'auteur également... De quoi encore faire réfléchir. De gros bisous Violette ♥♥♥
D
oups mon commentaire ne s'est pas mis où je voulais... bref... Pas grave
bon WE
V
merci Didi pour tes pensées. J'ai encore du mal à expliquer ce qui m'a tant dérangée dans ce roman, un côté feel good qui ne va pas à Chalandon, une caricature… des larmes que j'aurais préféré ne pas verser…? Bises !
J
Les avis mitigés s'accumulent, ce n'est pas comme ça que je vais avoir envie de m'y mettre ;)
Répondre
D
De rien ce n'est pas grand chose que de penser à ceux que la maladie touche directement et ou indirectement ♥
Sur Babelio un lecteur à fait une critique acerbe il s'agit de Bazart et Sorj Chalandon a répondu en commentaire. Il a écrit ce livre car lui même a combattu un cancer... C'est dur de lire ça et de voir que finalement ça blesse l'auteur également...
De quoi encore faire réfléchir.
De gros bisous Violette ♥♥♥
V
c'est plus que mitigé pour moi :((
P
Je passe mon tour alors et je vais voir ton avis sur celui que tu as préféré!
Répondre
V
j'ai envie de te dire : tous ses autres sont très bons!!
S
Je passe mon tour aussi, cette fois car tous les avis se rejoignent.
Répondre
V
le prochain Chalandon sera top, je n'en doute pas!!
U
Euh... j’avais envie de le lire : c’est la douche froide ...
Répondre
V
je suis désolée, il parlera peut-être à certains/certaines mais moi, malheureusement non.
G
Ton avis rejoint la plupart de ceux que j'ai lu. Pour ma part, avant ces avis, j'avais décidé de ne pas lire ce roman, l'auteur m'ayant un peu lassée, et puis il me reste deux de ces romans dans ma PAL. Mais au moins, je suis sûre de ne pas passer à côté d'un chef d'oeuvre !
Répondre
V
c'est vraiment dommage et je ne me l'explique pas.
K
Oh toi aussi...
Répondre
V
ça m'attriste...
E
roman déconcertant... J'adore Sorj Chalandon mais j'ai trouvé la 2e partie caricaturale même si j'ai bien compris le message, on peut prendre encore du bon temps après un cancer...
bon courage à toi, c'est tellement dur de voir souffrir les êtres qu'on aime
Répondre
V
oui mais ça faisait feel good et c'était maladroit. De toute façon, c'est un thème casse-gueule.
A
Je suis désolée pour ton papa. Bon courage à vous.
Répondre
V
Merci Alex.
M
J'ai en effet lu beaucoup plus de critiques mitigées sur ce roman que de positives. Cependant j'aime beaucoup cet auteur et il ne m'a jamais déçu alors je me laisserai certainement tentée un jour prochain. Merci de partager ton ressenti
Répondre
V
pour tout te dire, j'ai été tendre et indulgente par rapport à ce que je pensais réellement.
F
Décidément ce nouveau Chalandon ne plait pas beaucoup... c'est un auteur que j'adore mais j'hésite fortement à lire celui-ci.
Répondre
V
oh c'est triste de ne pas l'aimer… :(
V
oh c'est triste de ne pas l'aimer… :(
M
Honte à moi je n'ai jamais lu cet auteur les thèmes qu'il aborde ne m'attire pas du tout ... sauf peut être celui là justement (mais je comprends ta position). Merci pour ton avis très belle semaine
Répondre
V
Merci Manika, bonne semaine à toi!
Lis Le petit Bonzi alors!!
M
C’est un livre que je coise sans cesse sur la blogosphère en ce moment et il est peu apprécié semble-t-il. Mais, je le lirai quand même car c’est un auteur que j'apprécie et d’après ce que j’ai entendu, il a puisé dans son vécu pour écrire ce roman... ce qui permet peut-être de le lire autrement.
Répondre
V
je n'ai pas du tout adhéré et je le regrette!
D
Rebonjour Violette, ce genre de sujet dans un roman, non merci. Bonne journée.
Répondre
V
je déteste ce thème mais comme c'est Chalandon… dommage!
A
Ton avis rejoint celui de Saxaoul que je viens de lire. De toute façon, je n'avais pas l'intention de le lire.
Répondre
V
oh ben c'est dommage pour cet auteur… je ne comprends pas.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages