Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 11:08

 

Afficher l'image d'origine

 

            J’avais lu cette autobiographie il y a presque vingt ans, je n’en ai pas gardé un grand souvenir, je comprends pourquoi.

             Sartre nous raconte les 10-12 premières années de sa vie. En deux chapitres : « Lire » évoque ses premiers émois de lectures et « Écrire »  son approche de l’écriture. Je connaissais pas mal d’extraits de ce livre et je dois dire que ce sont les extraits que je connaissais que j’ai trouvé les meilleurs ! Sartre a tout de même une personnalité très particulière. Orphelin de père, affublé d’une mère qu’il considère comme une grande sœur, « soumise à tous », c’est surtout son grand-père qui va avoir une influence sur le petit garçon. Je dis « petit garçon » mais Sartre n’a rien d’un enfant. Avant de savoir lire, il fait semblant, quand il commence à écrire, ses ambitions sont déjà très hautes. Et l’enfant a d’ailleurs une très haute opinion de lui-même, petit déjà, il réclame la gloire et les honneurs et ne peut comprendre qu’on sourit lorsqu’il lit ses textes.

              Je me suis profondément ennuyée en lisant ce livre -pourtant- court. Le style m’a paru ronflant, arrogant, égocentrique mais le contenu m’a aussi agacée. Lorsqu’il ne résume pas un de ses romans en devenir, il porte sur les autres un regard hautain, il se prédit un avenir de héros ou de génie méconnu, tout en se livrant à des plagiats sans rougir aucunement. Après avoir lu les excellents Mémoires d’une jeune fille rangée de Beauvoir, ma déception est grande. Bien sûr que l’écriture est belle mais j’avoue n’avoir eu aucune indulgence face à cet être complètement détaché de la réalité et de la vraie vie. La fameuse citation « J’avais trouvé ma religion : rien ne me parut plus important qu’un livre. La bibliothèque, j’y voyais un temple. » prend une saveur toute différente.

 

« Il n'y a pas de bon père, c'est la règle; qu'on n'en tienne pas grief aux hommes mais au lien de paternité qui est pourri. Faire des enfants, rien de mieux; en avoir, quelle iniquité! Eût-il vécu, mon père se fût couché sur moi de tout son long et m'eût écrasé. Par chance, il est mort en bas âge; au milieu des Énées qui portent sur le dos leurs Anchises, je passe d'une rive à l'autre, seul et détestant ces géniteurs invisibles à cheval sur leurs fils pour toute la vie; j'ai laissé derrière moi un jeune mort qui n'eut pas le temps d'être mon père et qui pourrait être, aujourd'hui, mon fils. Fut-ce un mal ou un bien? Je ne sais; mais je souscris volontiers au verdict d'un éminent psychanalyste: je n'ai pas de Sur-moi. »

Etre orphelin de père… : « Moi j’étais ravi : la triste condition imposait le respect, fondait mon importance ; je comptais mon deuil au nombre de mes vertus. »

« si je veux étonner, c’est par mes vertus. »

« Le génie n'est qu'un prêt : il faut le mériter par de grandes souffrances, par des épreuves modestement, fermement traversées. »

« On écrit pour ses voisins ou pour Dieu. Je pris le parti d'écrire pour Dieu en vue de sauver mes voisins. »

 

Afficher l'image d'origine            Caricature de Sartre écrivant son Flaubert  Dessin de J. Redon publié dans le Figaro littéraire le 7 mai 1971. Archives Gallimard. D.R.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 23/09/2016 10:02

Je garde de cette lecture un souvenir moins négatif que toi... mais suis tout à fait d'accord en ce qui concerne l'égocentrisme du monsieur ;-)

Violette 23/09/2016 15:44

en même temps, avec du recul, il est très doué et peut se le permettre ! :)

Kassyna 22/09/2016 15:03

Un livre que je n'ai toujours pas découvert... Il faudrait y remédier !

Violette 22/09/2016 19:14

si tu savais toutes les lacunes que j'ai, moi ! c'est déprimant parfois!!!

Mo 21/09/2016 07:58

Oulà, vieille lecture aussi !! En te lisant, je me rends compte que je n'en avais pas gardé beaucoup de souvenirs non plus. Jamais eu envie de le relire ce roman et ce n'est pas ce que tu en dis qui va me faire changer d'avis :)

Violette 22/09/2016 12:37

je ne suis pas anti-Sartre hein, mais là vraiment... :/

Airelle 18/09/2016 04:33

J'avais lu Sartre au lycée puis plus rien et aucun souvenir .

Violette 19/09/2016 19:00

je crois que beaucoup sont dans ton cas... c'est vrai, qui lit encore Sartre aujourd'hui???

maggie 16/09/2016 13:20

J'avais bien aimé. Après, je ne peux pas comparer avec de Beauvoir, je ne l'ai aps encore lu ses mémoires

Violette 16/09/2016 19:18

Simone de Beauvoir n'est pas loin d'être une des mes idoles alors peut-être n'étais-je pas objective avec Sartre... !

Alex-Mot-à-Mots 15/09/2016 15:07

Une lecture que j'avais bien aimé. Mais c'est vrai que le style est un peu pompeux.

Violette 15/09/2016 17:08

et le monsieur prétentieux!

Moka 14/09/2016 07:03

* si comme toi, j'apprécie ou non

Violette 15/09/2016 17:50

c'est souvent une lecture qu'on fait étudiant!

Moka 14/09/2016 07:02

Lu il y a presque 10 ans en ce qui me concerne. Il faudrait que je récidive, juste pour voir si comme toi j'apprécie ce retour aux Mots.

Nadine 14/09/2016 02:30

Je n'ai gardé aucun souvenir de ce livre lu il y a au moins 25 ans. En revanche j'adore Simone de Beauvoir. Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de lire "Beauvoir in love" de Irène Frain. J'avais adoré ce roman qui raconte sa vie et non seulement sa relation avec Sartre mais aussi avec ses autres amants. Un magnifique portrait de femme...

Violette 15/09/2016 17:51

alors là, tu m'intéresses avec ce livre de Frain ! J'ai vraiment adoré Mémoires d'une ... et je ne compte pas en rester là avec Beauvoir ! Merci !!!

L'Irrégulière 13/09/2016 17:50

Pour moi c'est un très beau souvenir de lecture !

Violette 15/09/2016 17:52

une vraie déception !

Saxaoul 13/09/2016 15:30

Je crois que je l'ai lu au lycée mais je n'en suis même pas certaine. Aucun souvenir donc...

Violette 13/09/2016 16:45

si tu savais le nombre de livres que j'ai lus... et oubliés! aïe !

keisha 13/09/2016 13:44

Ha? je l'ai lu (voir blog) sans mauvais souvenir. Mais lire S de Beauvoir serait une bonne idée, non?

Violette 13/09/2016 16:46

j'avais adoré Mémoires d'une... et il me tarde de lire la suite... un jour !

asphodèle 13/09/2016 12:52

J'ai gardé un bon souvenir de Sartre (globalement) , j'avais relu "l'Enfer" aux débuts de mon blog en me promettant de relire celui-ci justement à cause de passages marquants mais tu ne m'en donnes plus du tout envie... ;) Par contre, je suis en train de relire Noces de Camus et quel régal...:)

Violette 13/09/2016 16:47

Noces de Camus? Oh je prends note, je ne connais pas! Je suis assez fan des existentialistes globalement. Désolée de t'avoir dégoûtée de Sartre :( !

Luocine 13/09/2016 11:21

Et si tu avais relu "les chemins de la liberté" tu serais encore plus sévère. Moi j'ai un bon souvenir de celui-ci mais après ce que tu en dis , je crois que je vais garder mon souvenir .

Violette 13/09/2016 16:47

Les Chemins de la liberté ne serait pas une relecture pour moi, alors merci pour le conseil !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages