Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 14:56

 

 

 

 

        Un soir de malchance, Clémence, 15 ans, se fait agresser. Ce n’est pas un viol, elle réussit à se dégager et s’enfuir mais l’agresseur l’a blessée légèrement, l’a pelotée, l’a insultée. Choquée, meurtrie, abasourdie, elle se rend comme si de rien n’était à la petite fête qui clôt ses années collège. Pourtant, en elle, tout a changé. Clémence a perdu la sensation tactile, elle ne ressent ni le chaud ni le froid ni la douleur, sa main ne différencie plus le lisse du rêche. Et Clémence se tait. Elle pense qu’elle a mal réagi même si elle a réussi à faire décamper le violeur. Elle pense qu’elle a dû l’aguicher involontairement et elle coupe sa longue chevelure rousse.

          Clémence grandit, elle s’oblige à perdre sa virginité très tôt, elle couche avec n’importe qui, de toute façon, elle ne ressent rien. Elle vit sans vivre, elle quitte le foyer, s’éloigne de ses amis, se contente d’avancer, devient maquilleuse de poupées de luxe pour pervers solitaires. A trente ans, elle vit comme un automate, sans amis, loin de sa famille. Pourtant, rien ne semble être figé éternellement, peut-être qu’une rencontre peut inverser la donne et la faire revivre…

            Quel roman ! C’est avec une motivation tiédasse que j’ai lu les premières pages mais l’écriture - d’une remarquable fluidité - de Bertholon nous emporte tout de suite dans cette histoire presque tristement banale qui devient extraordinaire par bien des aspects. Il est question de résilience, de rencontres –bonnes et mauvaises-, d’identité,  de silence, de renaissance surtout. Un livre-claque qu’on ne lâche pas, un roman passionnant. Je me permets d’emprunter la recette d’Alex (tu ne m’en veux pas ?) en vous livrant les images que je retiendrai de ce livre fort et bouleversant :

  •  l’immersion d’une Clémence qui ne frémit pas dans une rivière glacée,
  • la rencontre avec Damien, ce flic formidable,
  • la redécouverte des sensations (le café trop chaud, le pull qui gratte, le carrelage froid),
  • la lettre d’un type qui a acheté une poupée,  tellement heureux de savoir qu’elle ne mourra jamais contrairement à la femme qu’il a tant aimée…
  • ces parents lâches et bavards sur qui Clémence ne pourra jamais compter.

              Delphine Bertholon a l’art de manier avec brio et originalité les sujets difficiles et rebattus, il en était déjà ainsi pour Twist que j’avais aussi beaucoup aimé.

 

« Elle était nue, cheveux carbone et sexe cuivre. Pour la première fois depuis son agression, elle accepta ce corps, cette chose gracile et dure fabriquée par l’effort, par les coups hargneux dans les sacs de sable – cet exosquelette trafiqué par la haine. Elle pensa à Damien, qui seul l’avait comprise (ou du moins écoutée), était digne de confiance – elle le savait, en était sûre. Elle pensa à Damien qui l’avait repoussée, « Ne te crois pas tout permis, gamine, je n’ai pas peur de toi. » Elle pensa au visage du porc fixé par la graphite, peut-être photocopié, faxé, transféré, punaisé dans tous les commissariats de France te de Navarre, à son propre visage le jour de ses quinze ans, le bandeau qui grattait sur la chevelure rouge. »

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edelwe 07/07/2015 14:25

Tu me donnes envie de le lire!

Violette 08/07/2015 14:38

une belle belle lecture que je conseille vivement!

Ariane 02/07/2015 21:42

Il figure sur ma liste depuis un moment celui-là mais je n'ai pas encore trouvé le moment pour le lire.

Violette 03/07/2015 18:28

il se lit très très bien, on ne veut même plus le lâcher!

Noukette 01/07/2015 16:09

Je crois qu'il fera partie de ma PAL d'été...!

Violette 01/07/2015 18:25

bien pour l'été, en effet!

céline 30/06/2015 16:13

Je ne suis pas sûre d'être tentée par le sujet...

Violette 01/07/2015 13:41

pourquoi? D'apparence mièvre? Le roman reste passionnant et surprenant!

jerome 28/06/2015 08:46

Quand tu es enthousiaste à ce point, difficile de ne pas avoir envie de te suivre les yeux fermés.

céline 01/07/2015 16:12

Non pas mièvre mais dur plutôt !

Violette 28/06/2015 12:58

merci de me faire confiance !

Marion 26/06/2015 14:35

Ce livre a l'air dur, mais je suis certaine qu'il me plairait !

Violette 26/06/2015 15:01

c'est très bon aussi !

saxaoul 26/06/2015 13:31

J'avais déjà envie de le lire et tu ne fais que me conforter dans mon choix.

Violette 26/06/2015 14:23

tu ne le regretteras pas, c'est un livre marquant!

eimelle 26/06/2015 12:25

j'en garde un très bon souvenir également!

Violette 26/06/2015 12:31

:)

Alex-Mot-à-Mots 26/06/2015 12:02

J'avais beaucoup aimé Twist, alors je note.

Violette 26/06/2015 12:08

encore meilleur! Et c'est chez toi que j'avais noté le nom de l'auteur, alors MERCI ;) !

keisha 26/06/2015 08:37

Hum, cela a l'air bien fort!

Violette 26/06/2015 11:00

lu déjà il y a quelques semaines, j'en garde un excellente souvenir !

Emma 26/06/2015 06:42

Il a l'air bien , il a falloir que je découvre cette auteure.

Violette 26/06/2015 11:01

elle a un style fluide et agréable à lire et nous réserve toujours de petites surprises, preuves de son talent!

L'Irrégulière 25/06/2015 18:46

J'ai trouvé ce roman magnifique !

Violette 26/06/2015 11:01

oh oui!!!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages