Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 13:43

 

Oyé, oyé, la lecture de ce roman marque la fin de ma pause polars ! (Qui a tout de même duré six mois.)

Point de courtoise introduction, le roman nous plonge dans l’action dès la première page : Benoît, flic, marié-un enfant, 35 ans, se réveille enfermé dans une minuscule cave sombre. Sa geôlière est une magnifique rousse qui le prive de nourriture et le condamne à la solitude et au froid. Benoît ne comprend pas pourquoi il est retenu. Lydia, la rousse, lui révèle enfin qu’elle veut se venger : il aurait violé et tué sa sœur jumelle, quinze ans plus tôt, et elle veut qu’il lui montre l’endroit où se trouve son cadavre. Problème : Benoît est innocent. C’est une lettre anonyme envoyée à Lydia qui a accusé le flic… Qui en veut à ce point au policier ? comment convaincre Lydia de son innocence ?

            L’auteur nous sort de temps en temps de cet obscur huis clos pour faire la connaissance de la femme de Benoît, Gaëlle, une épouse aimée mais trompée, de ses collègues flics, de l’enquête qui piétine…

            Une tortionnaire cinglée, des sévices abominables, des histoires de vengeances, une écriture qui tient le lecteur sur le qui-vive, voilà les ingrédients qui font de ce livre un thriller efficace et haletant, que j’ai dévoré en un rien de temps ! Je me suis régalée ! Un polar qui comble mes attentes du genre : une histoire qui fait frissonner sans pour autant hanter mes nuits de cauchemars.

Varoise à peine plus âgée que moi, Karine Giebel a été maintes fois récompensée pour ce polar : prix SNCF, prix Intramuros, prix du festival international du Roman Noir… à suivre !

 

« La faim et le froid ne l’atteignent même plus. On s’habitue à tout. Ou presque. Benoît s’enfonce lentement dans une sorte de marécage vaseux. Plus on s’agite, plus on coule paraît-il. Alors l bouge le moins possible. Une technique comme une autre. »

« Sa mémoire l’a pris par la main, le conduisant sur des chemins qu’il pensait avoir effacés de la carte de son existence. Des trésors enfouis dans les alvéoles de son cerveau, cachés derrière des portes que l’on ouvre rarement. Ces images du passé abandonnées dans un coin, que l’on croit perdues à tout jamais. Et un jour, lorsque la mort se dresse en face, on les ressort pour les passer en revue. »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

quand je l'aurai lu (cet été !)
Répondre
V


c'est parfait pour l'été!



L

acheté cet après-midi !
Répondre
V


tu m'en diras des nouvelles, hein?



M

Parce que j'ai eu le malheur de reprendre la trilogie de Chattam dans ma bibliothèque, n'ayant pas le temps de courir en librairie. J'ai trouvé "In tenebris" odieux et je comprends mieux pourquoi
j'avais arrêté de lire cet auteur pendant presque 10 ans... Cauchemars garantis :-(
Répondre
V


oh mince! il faudrait peut-être changer d'auteur... mais je te comprends, les livres qui filent des cauchemars, ce n'est pas l'idéal!



M

J'ai également repris mes lectures de polars... mais la reprise, je crois, va être de courte durée... Je note quand même ce titre car ton billet enthousiaste est bien communicatif ;-)
Répondre
V


pourquoi de courte durée???



N

Son dernier roman : Juste une ombre est une de mes prochaines lectures... quand je lis ton billet, ça promet!
Répondre
V


je suis impatiente de lire ton biller sur son dernier roman alors!



C

Je l'ai dévoré !
Répondre
V


tout pareil ^^



L

J'avais lu un de ses romans et j'avais beaucoup aimé. Il va falloir que je lise celui-ci aussi.
Répondre
V


pour l'été, c'est parfait!



A

Un bon moment de lecture. J'en ai un autre de cet auteur qui m'attend dans ma PAL.
Répondre
V


je viendrai lire ton avis sur ce 2è alors!



Y

Voilà des ingrédients sinistres qui donnent envie ;-)
Répondre
V


une bonne lecture pour l'été, je trouve!



A

Je n'aime pas trop les tortionnaires.. Mais pourquoi pas un jour de colère, histoire de me défouler...
Répondre
V


je n'ai pas trouvé ça traumatisant...



N

Chouette, je me le suis acheté au dernier salon du livre, une belle dédicace de l'auteure en prime ! Je me le garde pour cet été ! ;-)
Répondre
V


c'est effectivement parfait pour l'été!



M

Je ne suis pas trop fan de ce genre de huis clos. Mais si il t'a sorti de ta pause polars, il doit être de qualité. 
Répondre
V


il m'a divertie sans m'angoisser totalement, j'ai donc été ravie, en effet!



N

ah c'est le genre d epolar que j'adorerais!!!
Répondre
V


tu veux que je te l'envoie?



C

J'ai beaucoup aimé aussi ce polar et j'en garde un bon souvenir.


Je compte également découvrir d'autres livres de cette auteure.
Répondre
V


pareil mais peut-être pas tout de suite...



C

Je garde un bon souvenir de cette lecture, bonne semaine
Répondre
V


bonne semaine (et c'est une autre qui commence! j'ai eu des soucis de net et impossible de répondre à mes comm!)



S

je lis beaucoup de bien sur cette auteure sur les blogs...alors sans doute finirai-je par me laisser tenter!
Répondre
V


l'écriture n'est pas non plus sublimissime mais c'est un vrai polar qui fonctionne très bien.