Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 08:13

Résultat de recherche d'images pour "Cent millions d’années et un jour de Jean-Baptiste Andrea"

          Plébiscité par de nombreux lecteurs, ce roman m’a fait de l’œil à moi aussi et je suis ravie d’avoir succombé.

          Stan est un paléontologue d’une cinquantaine d’années, complètement passionné par son boulot. Un certain Leucio lui raconte un jour qu’enfant, il est tombé nez à nez avec un dragon dans une grotte perchée à quelques centaines de mètres d’altitude. Stan, célibataire et proche de la retraite, n’a plus rien à perdre ; il est persuadé qu’un squelette de dinosaure l’attend dans cette grotte. Il dépense ses dernières économies et embrigade trois hommes : Umberto, son ancien assistant, un Italien géant et très doux, le guide Gio et Peter, un jeune Allemand extravagant. Ensemble, ils vont gravir la montagne, affronter les intempéries, creuser la glace, faire face aux disputes et aux moments de découragement.

          Ce n’est pas tant l’intrigue qui m’a plu, même si le suspens nous fait tourner les pages à vitesse grand V, surtout à partir du moment où Stan se retrouve seul, même si on doit reconnaître que le personnage principal est attachant - son passé nous est dévoilé avec une lente et délicieuse subtilité – que les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et originaux. Et puis, le final est une apothéose parfaitement réussie. Non, ces nombreuses qualités sont largement devancées par l’écriture imagée, sensuelle, parlante, sensible, d’un indéfinissable charme qui fait qu’on resterait bien plus longtemps dans le froid et la neige de ces montagnes hostiles. Je crois bien que je suis tombée amoureuse de cette plume qui parle, mieux que personne, des ruisseaux, par exemple, mais aussi de cet amour d’un fils pour sa mère perdue trop tôt, de ce rêve de gosse qui s’épanouit et s’envole... Allons-y : c’est un coup de cœur !

 

Stan a le vertige et n’a jamais fait de via ferrata : « Un miracle est arrivé. J’ai trouvé mes jambes d’alpiniste. Elles étaient là qui m’attendaient sur le bord du sentier, je les ai chaussées sans m’en rendre compte. Ce sont des jambes merveilleuses, pleines de puissance contenue, de ressort, de technique pour appréhender les trahisons du chemin. Je marche soudain d’un pas léger, je me colle bientôt à Umberto qui m’adresse un sourire en coin, l’air entendu. Je suis des leurs. »

« On l’entend – une chanson molle de laine, une mélodie de sabots. On la sent – une haleine d’ardoise mouillée. Mais on ne la voit pas, la frontière est invisible. Celle d’une nation vaste comme le vent, dont les habitants rares parlent le langage des bêtes. Nous sommes entrés à midi au pays des bergers. »

« Je suis parfois maladroit. Blessant, bourru, bête même. Réservé, froid, méfiant. Empoté et désespérant. Mais je ne suis pas un mauvais bougre. J’ai la gentillesse des abeilles, je pique parfois sans m’en rendre compte la main qui m’approche, parce que je crois par habitude qu’elle va m’écraser. »

« …le destin d’un homme est de partir. […] ceux qui ne partent pas ne trouvent jamais de trésor. »

« J’ai été sage toute ma vie. Crois-moi, ça ne sert à rien. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
Je l’ai ADORÉ ! Quel talent !
Répondre
V
youhouu, nous sommes d'accord !!
E
On l'a beaucoup vu en effet, un auteur que je n'ai jamais lu.
Répondre
N
Je ne connais pas encore cet auteur mais ton enthousiasme titille ma curiosité !
Répondre
A
Je n'avais pas repéré ce livre et ne connais pas l'auteur. Heureusement que tu es là !^^ Ton billet est bien tentant !
Répondre
S
J'avais beaucoup aimé son précédent (et premier) roman. Celui-ci est donc noté et surligné !
Répondre
K
Un coup de coeur ! et ben dis donc. Faudra voir...
Répondre
M
C’est vrai que je l’ai déjà croisé sur la blogosphère avec toujours de bons ressentis. Et je l’ai donc noté. Maintenant, il faut que je le trouve en bibli... A suivre.
Répondre
E
je finirai sans doute par le lire!
Répondre
S
Je ne suis pas persuadée que je m'y pencherai mais merci pour cette découverte !
Répondre
P
Merci pour la découverte!
Répondre
N
voilà qui me paraît bien sympathique, mais où vais je caser un livre supplémentaire à lire :D
Répondre
V
ne plus dormir? ^^
D
Coucou <br /> et bien c'est un livre qui devrait me plaire. Encore un à rajouter. J'aime bien le thème ça me parait assez original.<br /> Bisous et bon we
Répondre
V
assez nature writing (et j'adore ça!)
A
Je l'ai effectivement pas mal vu mais tu donnes envie de l'ouvrir !! Merci ;)
Répondre
V
tant mieux :)
A
Je l'ai noté, le thème m'attire beaucoup.
Répondre
V
:)
S
Je l'ai dévoré moi aussi. Il m'a fait penser aux Huit montagnes de Paolo Cognetti.
Répondre
V
oui, tu as raison, il y a des points communs.
M
Je l'ai déjà noté et ce que tu en dis me donnes à penser que je ne le raterai pas celui-là !
Répondre
V
:)
C
Toujours pas lu cet auteur, dont j'ai pourtant Ma reine dans ma pal depuis un petit moment déjà.
Répondre
V
j'aimerais lire Ma reine maintenant, c'est sûr!
L
C'est agreable de sentir un tel plaisir de lecture. Cela donne envie de lire aussi ce livre pour pouvoir connaître le même plaisir.
Répondre
V
j'ai noté beaucoup de passages, j'ai même pris des pages en photo… ça ne m'arrive pas souvent!
A
Son précédent Roman : Ma reine, m'avait laissé un goût de trop peu.
Répondre
V
ah? je le lirai!
E
j'ai envie de le lire celui-ci :-)
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages