Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 10:16

 

 

               Récompensé au festival d’Angoulême 2015 en obtenant le Fauve d’Or, le prix du meilleur album, cette grosse BD autobiographique raconte, comme le sous-titre l’indique, l’enfance de l’auteur de 1978 à 1984.

                Riad Sattouf nous narre d’abord la rencontre entre ses parents, au début des années 60. Alors qu’Abdel-Razaak, étudiant syrien, drague tout ce qui s’appelle fille dans un resto U parisien, la mère de l’auteur « eut pitié de lui ».  Cette étudiante bretonne s’installe avec le Sunnite et, en 1978, naît Riad. Le couple décide de partir vivre en Libye, le père ayant obtenu un poste de Maître à l’Université de Tripoli. Gouverné par Kadhafi, le pays semble déserté, Riad est encore petit, il passe ses journées avec sa mère dans l’appartement insalubre ou joue dans le couloir de l’immeuble avec une petite Indienne et un petit Yéménite. Pour se nourrir, il faut avoir la patience de faire la queue devant une coopérative qui, la plupart du temps, ne donne que des œufs, des boîtes de corned-beef et du jus d’orange lyophilisé. A cause de l’abolition de la propriété privée, les maisons sont à tout le monde, en partant le matin et en la laissant vide, on peut donc trouver sa propriété occupée par des inconnus le soir. Kadhafi impose aussi l’échange des emplois, l’instituteur pouvait devenir paysan du jour au lendemain et vice versa.

             Assez brusquement, en tous cas, du point de vue de Riad encore petit garçon aux cheveux blonds, la famille quitte la Libye, passe quelque temps en France avant de s’installer en Syrie,  le pays natal du père. Là, c’est Hafez Al-Assad qui règne. Les voitures et les bus ont des trous au plancher, la famille paternelle s’amuse de voir les enfants se bagarrer, l’appel à la prière retentit dans un haut-parleur, tous les matins à quatre heures. Les femmes mangent les restes du repas pris par les hommes dans la pièce d’à côté. Dans la rue, Riad qui a désormais un petit frère, peut voir des « criminels » pendus. Il a surtout très peur des autres garçons de son âge qui ne jurent que par la violence et les insultes. Quand il est victime d’une grosse fièvre et que sa mère, par la fenêtre, voit des gamins massacrer un pauvre chiot, c’en est trop, la famille retourne en France. Même si l’air y est « piquant », la maison familiale en Bretagne peut-être occupée par des fantômes, Anas et Moktar ne peuvent plus tuer Riad… jusqu’au jour où le père annonce leur retour en Syrie. C’est les larmes aux yeux que Riad s’apprête à rentrer dans l’avion, et c’est aussi la dernière planche de l’album qui nous promet une belle suite (trois tomes sont prévus en tout).

             Ce qui m’a frappée, plus encore que les aberrations vécues en Libye ou en Syrie, c’est la relation entre le père et la mère. La mère est quasi muette dans l’album, elle met sa vie et celle de ses enfants parfois en danger, s’installe dans un pays qui est lui est hostile, écoute à longueur de journée son mari pérorer mais ne pipe pas mot. Le père, quant à lui, domine. Par ses discours, par ses décisions. Il paraît contradictoire dans ses actes et dans ses paroles, semble hanté par un certain nombre de superstitions, vit comme un Français quand il est à Paris, mange du porc et ne pratique pas l’Islam mais devient un fervent croyant une fois en Syrie. Il rêve d’avoir une Mercedes, d’être puissant et se niche sur les genoux de sa vieille mère dès qu’il la voit.

             C’est un album riche, dense et intéressant qui m’a tenue en haleine pendant un bon bout de temps. Riad Sattouf y dénonce sans ambages une société syrienne gouvernée par la violence, y peint une famille sans concession ni tendresse (ou si peu !). Ce ton abrupt était encore plus incisif dans La vie secrète des jeunes dont une planche était publiée, chaque semaine, dans Charlie Hebdo, et ce, de 2004 à 2014.

 

"18/20"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

zazy 06/04/2015 21:31

je suis en train de lelire

Violette 07/04/2015 12:19

je viendrai lire ton avis!

A_girl_from_earth 29/03/2015 15:39

Dans ma LAL depuis un sacré moment ! Aaah je regrette de ne pas l'avoir emprunté quand il était encore facilement dispo à la bib' à un moment, mais ces dernières semaines, impossible de mettre la main dessus...

Violette 31/03/2015 15:03

c'est ce que je j'ai fait, emprunté le jour des récompenses au festival d'Angoulême... je sais être rapide, parfois ! ;-)

Marion 26/03/2015 10:19

Voilà une BD qui me tente bien :-)

Violette 31/03/2015 15:03

tu as raison !

Bonheur du Jour 25/03/2015 05:48

C'est super !

Aifelle 23/03/2015 16:55

Elle me tente cette BD, je vais attendre qu'elle soit dispo à la bibliothèque (j'avais entendu l'auteur à la radio et j'avais aimé la façon dont il racontait sa vie).

Violette 23/03/2015 22:07

c'est très narratif, il nous raconte une histoire passionnante qui, en plus, est la sienne!

Mo 22/03/2015 21:22

Je suis bien embêtée avec cet album. Les critiques sont bonnes et tu confirmes, mais je fais un blocage sur l'auteur :D C'est grave Docteur ??
En tout cas, je ne me vois pas l'acheter... reste à voir s'il sera dispo en bibliothèque le jour où j'aurais le déclic ^^

Violette 22/03/2015 22:50

je peux comprendre, moi j'ai été très étonnée d'apprendre que l'auteur était le même que celui de La Vie secrète des jeunes. Pourtant, j'ai aimé le lire, vraiment. (mais je ne l'ai pas acheté^^)

krol 22/03/2015 00:10

Je le note et le souligne !!! Tu en parles très bien et maintenant, j'espère que je le trouverai à la bibliothèque.

Violette 22/03/2015 18:26

certains ont moins aimé, moi j'ai vraiment été captivée par cette histoire hors du commun ... et puis, quand on voyage en lisant, c'est le top!

Yv 20/03/2015 09:47

J'irai voir à la bibliothèque s'il est dispo, il me tente depuis un moment.

Violette 21/03/2015 17:05

j'ai eu la chance de l'avoir par le biais de ma bibliothèque.

sylire 19/03/2015 21:55

Je dois aussi le recevoir bientôt et je m'en réjouis, vu ton avis.

Violette 21/03/2015 17:04

je viendrai lire ton avis, alors :-)

jerome 19/03/2015 20:02

J'ai adoré et j'ai hâte de lire la suite !

Violette 21/03/2015 17:03

c'est passionnant, moi aussi je lirai la suite!

yuko 19/03/2015 11:18

C'est vrai que les rapports du père et de la mère sont particuliers. Je trouve justement le personnage du père assez peu sympathique ce qui est plutôt rare pour un des personnages principaux.

Violette 21/03/2015 17:02

personne n'est sympa dans la famille, non? Je me demande quels sont les liens actuels de l'auteur avec sa famille d'ailleurs...

hélène 19/03/2015 09:47

Je dois le recevoir, j'ai hâte !

Violette 21/03/2015 17:00

ah, tu me diras ce que tu en as pensé!

Marion 18/03/2015 21:55

Très très tentée je suis !

Violette 21/03/2015 16:59

je viendrai lire ton avis ;-)

lasardine 18/03/2015 21:50

malheureusement le dessin ne m'aide pas du tout là...

Violette 21/03/2015 16:57

tu n’accroches pas? On s'y fait pourtant très vite!

Alex-Mot-à-Mots 18/03/2015 18:43

Le dessin me rebute un peu. Mais le propos a l'air intéressant.

Violette 21/03/2015 16:56

tout à fait, c'est même passionnant!

Sandrine 18/03/2015 18:26

J'ai lu un peu en diagonale car il est sur ma PAL!

Violette 18/03/2015 18:34

je viendrai lire ton avis, alors!

Philisine Cave 18/03/2015 16:41

une très bonne note pour une très bonne BD : normal, quoi !

Violette 18/03/2015 17:49

tout à fait, même si certains n'ont pas aimé.

Noukette 18/03/2015 11:41

Pas tentée du tout bizarrement...
Tu nous rejoins sur la BD de la semaine ? C'est chez moi cette semaine ;-)

Noukette 18/03/2015 18:10

Rien, je récupère ton lien, et toi tu peux insérer le logo que tu trouveras à la fin de mon billet avec le lien vers le billet du jour ;-)

Violette 18/03/2015 17:51

ok mais que faut-il faire?

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages