Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 14:55

 

     Décidément, ma recherche de bons polars reste infructueuse ! (Mauvaise pioche déjà avec le bouquin de Iain Pears)
     J’avais déjà lu plusieurs nouvelles de Daeninckx ; j’avais, entre autres, apprécié « Noces d’or » pour sa chute, « La sécabilité du chef » pour son style, mais le roman Cannibale ne m’ a pas laissé un souvenir impérissable. Je crois que désormais, je peux dire « cet auteur-là, pas pour moi ! ». 
    Attention, cet avis reste tout personnel, ce n’est pas un « mauvais » livre mais mon intérêt n’a pas été stimulé pour un sou, c’est tout. Je reconnais que la plume de Daeninckx est parfois savoureuse, les jeux de mots bien trouvés, les tournures de phrases brillantes.

     Maxime Lisbonne enquête sur l’affaire « des disparues de Châteauroux ». En journaliste très impliqué et consciencieux, il va sur le terrain, fouille, fouine lorsqu’il apprend qu’un ancien collaborateur est trouvé assassiné dans son immeuble, au 12 rue Meckert. C’est alors la course-poursuite aux indices, aux relations entre différents suspects, aux révélations surprises. 

   Daeninckx est lui-même journaliste, et ça se sent. Les nombreuses digressions historiques, journalistiques et descriptives m’ont barbée, les noms propres s’accumulent à la plus grande joie des Parisiens, sans doute.
J’attends d’un roman policier qu’il me scotche à la page, ce ne fut pas le cas ici. J’ai eu du mal à terminer ma lecture.  

  Didier Daeninckx est un auteur engagé qui s'attache au problème de la mémoire historique en dénonçant avec obstination ce qu'il considère comme relevant du négationnisme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yann 14/11/2009 19:16


J'avais bien aimé Cannibale ! peut-être parce que j'étais en Nouvelle-Calédonie à ce moment...
Au reste, en parlant de polars, j'apprécie les livres de Jean-François Parot. Ça m'avait tenu en haleine quand je l'ai découvert.
Ses romans font l'objet de pitoyables adaptations télévisuelles, mais ils sont appréciables, avec quelques défauts, mais les qualités l'emportent. C'est un ambassadeur comme Claudel ou Saint-John
Perse, alors évidemment c'est tentant.
Hélas ! il a une fâcheuse tendance à se répéter d'un roman à l'autre.


Violette 15/11/2009 08:32


Merci Yann pour le conseil, je prends bien note du nom de l'auteur ! ... et merci pour la visite !  


Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages