Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2021 2 02 /02 /février /2021 20:11

L'enfant poisson (La cosmopolite) eBook: Puenzo, Lucia, Plantagenet, Anne:  Amazon.fr

Lala est la fille de Brontë, un écrivain dépressif. Cette famille riche vit à Buenos Aires, dans une grande maison et Lin, surnommée la Guayi, une Paraguayenne de 17 ans, est la bonne à tout à faire dont s’est entichée Lala. Les deux femmes ont d’ailleurs prévu de s’enfuir pour vivre pleinement leur amour. Mais, lorsque Lala découvre que la Guayi est aussi la maîtresse de son père, elle empoisonne Brontë avant de fuir près du lac Ypacarai, là où la Guayi est née. Alors que Lala rencontre son grand-père et découvre le passé de son amante, la Guayi est accusée du meurtre de son patron.

Bon, c’est très particulier comme roman. J’ai bien failli tout abandonner à la vingtième page. Le narrateur, Serafin, est un chien, soit. Le fait qu’il soit omniscient est encore beaucoup plus dérangeant. Mais c’est l’univers un peu psychédélique, presque absurde, qui m’a surtout interloquée. Sans repère véritable ni principe, les deux femmes évoluent dans un monde où drogue et sexe dominent. L’apparition de cet enfant poisson, très brève, confère au roman des allures de conte, un conte déstabilisant où l’amour occupe tout de même une grande place. Un Bonnie & Clyde à la sauce sud-américaine assez glauque. Non, je ne dirais pas que j’ai aimé cette lecture mais elle était originale et dépaysante, c’est sûr.

Avant la tragédie : « Au petit matin, quand elles prenaient leur bain toutes les deux, Lala appuyait son dos contre les seins de la Guayi et l’écoutait parler du lac bleu d’Ypacarai. Comment elle nageait pendant des heures autour du canot de son grand-père, en regardant les maisons des riches tandis que le vieux pêchait. Elles restaient dans l’eau u bain, à faire des plans, jusqu’à ce que leur peau soit toute fripée. Elles achèteraient un bout de terrain au bord du lac. Et la Guayi dessinerait du terrain au bord du lac. »


     Je participe ainsi au challenge latino-américain de Goran et Ingannmic !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Daphné 09/02/2021 00:06

ça m'a l'air un peu spécial mais j'avais aimé les deux livres que j'ai lu de cette auteure alors je pense quand même le lire.
Daphné

Violette 09/02/2021 16:35

ah oui, quels titres alors?

Géraldine 06/02/2021 10:44

Pas du tout tentée ! Je passe !

Violette 06/02/2021 12:39

oui, je comprends, je ne donne pas spécialement envie !

Philippe D 04/02/2021 16:59

Je ne connais pas, mais je ne pense pas que ce soit mon genre. Je passe sur ce coup-là !
Bonne fin de semaine.

Violette 04/02/2021 20:36

merci pour ton passage, Philippe!

Lilly 03/02/2021 14:05

Comme les autres, je suis un peu perplexe...

Violette 04/02/2021 20:37

oui, je comprends, je ne donne pas spécialement envie !

Aline Jouet 03/02/2021 11:58

Blog au top ???? passez me voir

manou 03/02/2021 09:32

Je ne crois pas que je le lirai car j'ai une liste démesurément longue qui m'attend, et cela semble bien étrange ! Merci pour ton ressenti

Violette 03/02/2021 10:45

Je ne le classerais pas dans les indispensables à lire alors je te comprends :)

Luocine 03/02/2021 09:20

Le genre de roman que je suis contente de ne pas lire.

Violette 03/02/2021 10:45

;) J'aime bien parfois me laisser surprendre mais un comme ça tous les 6 mois suffit !

Emma 03/02/2021 07:29

Bon, ça a l'air bien déjanté , glauque et je passe :)

Violette 03/02/2021 09:15

c'était étrange...

A_girl_from_earth 02/02/2021 22:10

Ahaha ça a l'air bien particulier. Au fur et à mesure que je te lisais, mon rire allait crescendo ! Je pourrais me laisser tenter.

Violette 03/02/2021 09:15

il y avait des points positifs et puis ça sort clairement de l'ordinaire :) Ravie de t'avoir fait rire!

Ingannmic 02/02/2021 20:57

Cela semble bien étrange, mais c'est plutôt habituel avec la littérature sud-américaine...

Violette 03/02/2021 09:16

Oui, je sais cela ! Je savais un peu où j'allais :)