Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 02:11

 

 

            Pièce de théâtre des années 80 regroupant cinq personnages hauts en couleur interprétés, en 1984, par quelques célébrités (Ginette Garcin, Maria Pacôme, Patrick Bruel, …)

             Emilie est une femme d’un certain âge qui gagne sa vie en tirant les cartes. Elle vit avec celui qu’elle considère comme son fils, Henri, la vingtaine. Elle l’a recueilli dès sa naissance, sa mère prostituée étant morte peu après l’accouchement. La copine d’Emilie, c’est Jaja. Jaja est une clocharde heureuse qui trouve régulièrement refuge dans la très modeste maison d’Emilie.

             Michel, un journaliste, veut faire un reportage dont le sujet porte sur les squatters, il souhaiterait interroger et filmer Emilie. C’est sans compter le bagou et l’enfance complètement romancée qu’elle offre à notre reporter. L’arrivée de la jolie Lucille, la photographe, va semer le trouble chez le frétillant Henri qui, même s’il ne voulait plus continuer ses études, se lasse de faire le clown dans la rue pour gagner quelques sous.

           Des propositions d’ordre professionnel, des débuts d’histoire d’amour, des promesses de vivre mieux vont perturber notre trio initial et amènent Emilie à réfléchir sur sa vie, ce qu’elle espère pour Henri. J’ai beaucoup aimé les petits moments de tendresse, les brèves réflexions sur l’essence de la vie. Les personnages sont joyeux et volubiles pour une comédie légère et profonde à la fois. La critique qui se trouve à la fin de la pièce disant qu’ « on meurt de rire » n’est franchement pas honnête mais ça doit être très sympathique à regarder (et à jouer !)

 

HENRI. Et toi qu’est-ce qu’il te prend maintenant de grimper aux arbres chaque fois que j’ouvre la bouche ?

JAJA. C’est vrai, Emilie. Il ne peut plus rien dire le pauv’ chien sans que tu l’engueules.

EMILIE. Parce que depuis quelque temps, il prend un ton sentencieux qui m’agace.

HENRI. Ve qui t’agace surtout et qui te rend grognon, c’est ta propre inquiétude.

EMILIE. Ma quoi ?

HENRI. Mais oui Emilie… tu es inquiète, je le sais bien. Je t’observais tout à l’heure pendant que tu préparais ton baluchon…. Le cœur n’y était pas vraiment, t’as plus la joie, tu sais plus sur quel pied danser… et du coup… nous… on perd le rythme.

 

 

C'est Eimelle qui nous gâte avec son challenge théâtral : 

 

          C'est Sophie et ses bavardages qui met à l'honneur la journée mondiale du théâtre ! Pour l'occasion (mas c'est pas fait exprès!), je suis sur scène, ce soir, avec ma troupe adorée!

blogsenscène2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yuko 30/03/2015 14:00

Sympa cette idée de challenge théâtral !

Violette 31/03/2015 15:01

mais oui, on en lit pas assez!

serrurerie paris 29/03/2015 14:20

Votre blog est une source d'inspitation ! merci pour vos articles.
Patrick.

Philippe D 28/03/2015 21:20

Pour l'instant, je ne lis pas de pièce de théâtre. Ça viendra peut-être...
Bon dimanche.

Violette 30/03/2015 10:42

je fais du théâtre, donc j'en lis même si ce n'est jamais aussi intense que de la voir...

eimelle 28/03/2015 17:35

je ne connais pas cette pièce, je vais essayer de la trouver!

Violette 30/03/2015 10:42

ce fut une agréable surprise!

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 14:17

Merci pour cet article .

Za 28/03/2015 13:20

Pour l'avoir vue retransmise à la télé, cette pièce tenait surtout grâce à l'énergie et à la gouaille irrésistible de Maria Pacôme - que j'adore !

Violette 28/03/2015 16:53

moi aussi, je l'apprécie.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages