Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 10:39

 

 

              Emue j’ai commencé cet album, encore plus émue je l’ai refermé. Neuf tomes de douceur, de sourires, de tendresse, d’amour, qui s’achèvent ici.

              Les femmes de Notre-Dame-des-Lacs préparent activement le retour de leurs bonhommes. Elles leur mijotent une belle surprise, elles se sont fait belles, très belles et leur ont concocté une fête de retrouvailles inoubliable. Marie, quant à elle, est ronde et épanouie par sa grossesse. Serge la couve et l’accompagne. Mais Serge est aussi occupé ailleurs : le baptême du bateau de Noël, construit pendant si longtemps fait germer une idée dans la tête du curé Réjean : les deux compères (dont la relation si particulière est à peine suggérée) filent à Montréal pour acheter à Noël un perroquet.

            Le jour du baptême du bateau est enfin arrivée, on ne peut se lasser d’admirer la grande case qui lui est consacrée : tout le monde s’affaire, Gaétan fait rôtir des cochons, on dresse d’immenses tables à l’extérieur, les hommes s’apprêtent à faire sauter les cales du bateau et c’est à Marie que revient l’honneur de briser la bouteille de champagne (attention du « vrai champagne de France »!). Deux événements viennent rompre cette allégresse : le bateau prend feu, on ne sait pas pourquoi, et Marie… perd les eaux ! Elle accouche non pas d’un « ti-cul » mais de deux ! Ils s’appelleront Louise et Ti-Jean. Noël oublie vite sa tristesse causée par la perte de son bateau en pensant au prochain qu’il construira.

              Les auteurs, sensibles à notre tristesse de lecteurs, nous offrent un dernier cadeau : un album de photos qui nous permet de continuer l’aventure pendant quelques années. La modernité est entrée à Notre-Dame-des-Lacs puisqu’après la création des trottoirs, les chars (comprenez les voitures) puis l’électricité sont venus éclairer et améliorer la vie déjà bien douce et heureuse de nos chers villageois.

          Cette série, exceptionnelle, est une consolation, une friandise, un beau rayon de soleil de lecture. Les superbes dessins de Loisel et Tripp magnifient les valeurs simples comme la solidarité, la générosité, la tolérance. Merci à eux.

 

« 20/20 »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Quelle belle série, en effet !! J'aimerais lire ce dernier tome !
Répondre
L
Cela fait si longtemps que j'ai envie de commencer cette série... Et vu le déchirement que t'impose ce dernier tome ça doit être inoubliable ;0) Je mets ton billet dans vos billets les plus tentateurs et je crois que je vais mettre les premiers tomes dans ma liste au Père Noël ;0)
Répondre
V
La série est belle, "pure", joviale et dépaysante. Scénario ou dessins, on ne peut pas trouver grand chose à lui reprocher!
S
Je ne lis pas ton billet car j'ai lu les 3 premiers tomes et je viens d'emprunter les deux suivants. Je ne veux pas en savoir de trop.
Répondre
V
je comprends et je t'envie : tant de bonheur à venir encore ! :-)
E
Cela fait longtemps que j'ai envie de découvrir cette série.
Répondre
V
elle est sublime. C'est bien simple, c'est ma préférée!
A
Rhaa j'ai tellement envie de lire la suite mais j'avais lu les 3 premiers tomes il y a un sacré moment, du coup j'ai l'impression qu'il faudrait que je relise tout avant de pouvoir poursuivre... et là, ça me démotive...
Répondre
V
oh non relire les premiers doit être un pur bonheur. Dans la suite, rien n'est décevant, rien !
J
Je n'ose pas le lire, je ne veux pas en finir avec cette série !!!
Répondre
V
j'avais les larmes aux yeux, j’avoue. :-(
Y
Je me suis arrêté au numéro 6, il faudrait que je reprenne toute depuis le début, juste pour le plaisir
Répondre
V
c'est une bonne idée, tout reprendre! Je n'ai acheté que ce dernier tome.
S
Je l'ai lu ce weekend et j'ai adoré aussi.
C'est joli, joyeux et émouvant.
Bonne journée.
Répondre
V
c'est juste parfait, d'où mon 20 :-)