Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 12:38

 

Billet lapidaire car cette BD m’a déprimée !

Ernest est placé en maison de retraite parce qu’il souffre de la maladie d’Alzheimer. Si au début, il a encore toute sa tête et s’intègre bien à la vie de la résidence, petit à petit, sa mémoire s’effiloche : il ne trouve plus ses objets familiers, il tient une balle entre les mains et ne sait plus ce que c’est, il n’arrive plus à boutonner sa veste, et… il ne sait plus ce qu’est une veste.

Le lecteur apprend à connaître les autres pensionnaires de la résidence : entre l’escroc kleptomane, celui qui ne parle que de son passé lointain et celle qui passe sa journée à demander à téléphoner, le tableau n’est pas très glorieux. Ernest se trouve au rez-de-chaussée au début de l’album et il sait que, lorsque son état dégénérera, il se retrouvera au fameux premier étage, là où ils sont tous fous. Ces vieux tentent malgré de tout de se rebeller, ils empruntent une voiture et prennent la poudre d’escampette mais se font vite reprendre.

L’illustrateur a fait le choix d’alterner les dessins représentant le présent, de petits être âgés et dépendants, et le passé, lorsque ces mêmes personnes étaient valides et saines, et occupaient même souvent un statut enviable dans la société.

J’aurais aimé trouver un petit éclair d’espoir mais l’état d’Ernest va decrescendo et ses congénères ne vont pas mieux que lui. C’est très triste et c’est ce qui nous attend, ou en tous cas, certains d’entre nous. L’humain réduit au néant, l’être n’est plus pensant, on lui a ôté son intelligence, sa réflexion, sa mémoire. Difficile à accepter.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Ah ! j'en étais sur. Avec une couverture pareille il me semblais bien qu'il devait y en avoir. Ca me rassure. Je reviendrai donc te dire ce que j'en ai pensé.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> avec grand plaisir!<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Je l'ai vécu dans la réalité. C'est vrai que c'est dur à accepter. Mais en voyant la couverture du livre je l'ai plutôt trouvé drôle. C'est pour ça que j'ai quand même envie de le lire. <br />
Répondre
V
<br /> <br /> c'est vrai que l'humour traverse l'album, il n'y reste pas mais constitue la bouffée d'air pur de la BD.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Est-elle si déprimante ? plutôt réaliste non ? Je me la note tout de même.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> réaliste mais déprimante... et parfois ça fait mal de voir les choses en face (oui je fais un peu l'autruche...)<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Merci de ton passage chez moi!<br /> <br /> <br /> Je viens de decouvrir cette BD grace à toi, je n'en lis pas beaucoup, mais celle ci me touche. Merci ;)<br />
Répondre
V
<br /> <br /> merci à toi ! Certaines BD valent les meilleurs romans. Je n'en lis que depuis 2 ans 1/2 mais je ne lâcherai plus le morceau ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Il était difficile d'y mettre de l'espoir, cette maladie n'a qu'une issue et elle est irréversible ! J'avais adoré cette BD parce que j'étais touchée de près par le sujet et parce qu'il était<br /> bien traité.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> je te comprends!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Ah c'était "violent" mais tellement réaliste. Je ne connais aucun cas de rémission d'Alzheimer... J'aurais trouvé ça moyen un "happy end" franchement.;) C'est un sujet difficile à accepter c'est<br /> clair, mais je trouve ça bien d'en parler, c'est une réalité malheureusement, et j'ai trouvé le thème extrêment bien traité, accessible, il permet justement de mieux appréhender cette réalité.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> je suis d'accord avec toi, je ne nie pas la qualité de l'oeuvre mais il faut être prêt psychologiquement à attaquer ce genre de lecture, je ne l'étais peut-être pas.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Difficile à accepter c'est vrai. Mais il faut avouer que le sujet est remarquablement traiter. l faut juste prévoir une lecture beaucou beaucoup plus légère ensuite...<br />
Répondre
V
<br /> <br /> c'est peut-être parce qu'il est remarquablement traité que c'est si difficile à accepter !!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Oui, pas facile de penser à cela ! Il faut certainement apprendre à être modeste en vieillissant  et savoir apprécier des plaisirs minuscules. l y a aussi des personnes âgées heureuses.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> je crois que les personnes âgées heureuses ne sont hélas qu'une maigre minorité! :((<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Avec le temps qu'il fait, une BD a ne pas lire en ce moment...<br />
Répondre
V
<br /> <br /> moi, peu importe le temps, elle me déprime cette BD... :-(<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> si c'est déprimant, je fuis, il y a bien assez de la méteo pour me mettre le moral à plat !<br />
Répondre
V
<br /> <br /> tu as tout à fait raison !<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> Ah tiens c'est un des premiers avis négatifs que je je lis. C'est vrai que le sujet est plus que déprimant mais je tenterais sûrement cette lecture.<br />
Répondre
V
<br /> <br /> j'avoue avoir vraiment eu du mal, je ne remets pas en cause la qualité de l'album mais le thème... brrrr<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Je n'étais pas tentée et tu me refroidis définitivement. <br />
Répondre
V
<br /> <br /> :-/ il faut être prêt à affronter ce sujet!<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Et bien, ça fait un de moins à noter !<br />
Répondre
V
<br /> <br /> j'ai peut-être tort mais il est vrai que le thème ne respire pas la gaieté et la joie de vivre...<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Ben oui, mais déjà, te lancer dans la lecture d'un truc qui s'appelle Rides, faut être maso, non ??? <br />
Répondre
V
<br /> <br /> tu as raison! mais ça aurait pu être les rides sur l'eau... nan? ^^<br /> <br /> <br /> <br />