Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 09:47

 

            J’avais découvert cette bande dessinée il y a quelques mois sur un blog (que son auteur m’excuse, je ne sais plus duquel il s’agit !) et j’avais craqué sur la couverture qui m’avait impressionnée. Maintenant que j’ai l’ouvrage entre les mains, j’aime toujours autant ce décor majestueusement doré et son petit bonhomme au centre, pourtant pas si petit que ça. Les planches de la BD n’ont presque rien à voir avec cette première de couverture.

            C’est bien de politique qu’il s’agit. Arthur Vlaminck, est engagé, à sa grande surprise, par le ministre des affaires étrangères (qui a de fâcheuses ressemblances avec un certain D. de Villepin) qui le charge d’une mission : « le langage ». En fait, il devra écrire les discours de ce même ministre. Des problèmes surgissent telles des montagnes infranchissables : le ministre est un hyperactif nombriliste et perfectionniste qui n’est jamais satisfait que par ses propres trouvailles ; l’univers gouvernemental n’est qu’entourloupes, supercheries, langue de bois (comment, vous ne le saviez pas déjà ?) et notre pauvre Arthur bosse plus de 24h par jour (quoi ?)

            L’ensemble est jubilatoire quoiqu’un peu longuet (pour ma part, les 96 pages auraient très bien pu se réduire à une soixantaine). Les dialogues ne nous prouvent qu’une chose : voilà bien un milieu où l’on fait du vent avec rien, où l’on parle dans le vide en accumulant inutilités et vanités. J’ai d’ailleurs adoré ce ministre qui fait des moulinets avec ses bras, qui tente de faire mille choses à la fois pour un résultat plus que médiocre. Mais l’œuvre de Lanzac va plus loin (il a été ancien conseiller de Villepin !) et nous démontre aussi que cette fonction de haut rang ne peut qu’être mission impossible dès le départ : il faut contenter un maximum et contrarier un minimum, il faut ménager son monde et ne froisser personne…Univers qui me débecte dans l’absolu mais qui m’a bien fait rire dans cet album. Le ministre utilise des mots-clés à la manière de Delarue : "légitimité, lucidité, efficacité" dont la variante est "responsabilité, unité, efficacité".

            Un petit extrait où l’imposant ministre explique à sa secrétaire l’importance du stabilo : « …je vais vous donner un conseil : ne faites jamais confiance à ces intellectuels avec leur plume baveuse. Ils écrivent n’importe quoi. Ils n’ont même aucune idée de ce que c’est que l’écriture. Ce qui compte, c’est d’y voir clair. Stabilo Tchac ! Stabilo Tchac ! Regardez par exemple ce livre. Vous voyez tout de suite qu’il est nul. Y a rien qu’est stabilossé. Alors que ça, là, j’ai tout stabilossé. Ca, c’est un bon livre. Ca, c’est du lourd ! du lourd ! Ce qui compte, c’est la matière dure. C’est ce qui est jaune. Moi, j’ai un radar pour ça. Et vous savez quoi, même ? Un livre, pour savoir s’il est bien, j’ai à peine besoin de le lire. Je le stabilosse intuitivement. » cette dernière phrase a de quoi devenir culte, non ?

           Quant au  graphisme, je dois dire quà part la couverture, je n'ai pas trop apprécié. C'est drôle parce que le style de dessin semble correspondre au personnage du ministre : vif, rapide, quelque peu brouillon ; les visages ne sont pas nets, beaucoup de cases se ressemblent... 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Yuko 16/05/2011 12:15



Une très bonne surprise pour ma part ^^ J'attends la suite avec impatience :)



eliZAbeth 04/05/2011 18:31



De Christophe Blain, je préfère Isaac le Pirate, que j'avais dévoré il y a quelques années !



Violette 04/05/2011 19:00



je note! ça m'évitera de choisir au hasard la prochaine fois (même s'il fait souvent bien les choses!)



Hazel 04/05/2011 00:50



Bonsoir,

   Le Hangar est une communauté littéraire et artistique qui a pour but de réunir des lecteurs, des amateurs d'art et des artistes à travers les différents articles postés sur le site
où se mêlent critiques littéraires, cinématographiques, musicales mais aussi - et surtout ! - vos créations : des poèmes, des nouvelles, mais aussi des séries de photos, des peintures, ou des
articles où vous souhaitez partager ce que vous faites.
   Nous organisons également des concours littéraires et artistiques avec des lots à la clé. En somme, Le Hangar est une véritable plateforme de partage et de découvertes dans laquelle
nous souhaitons vous compter parmi nous. Venez nous visiter, http://le-hangar.com

Cordialement,

Hazel du Hangar.



ta d loi du cine 03/05/2011 22:54



Bonjour.


J'ai eu cette BD pour mon anniv', il faudrait que je me fende d'une critique dessus.


Perso, le personnage ministériel m'a paru finalement un peu "dérisoire" dans ses folies de grandeur (c'est pas tant qu'il n'apprécie que ses idées, c'est qu'il a des visions davantage que des
idées - et qu'il lui arrive parfois de cueillir au vol - pour mieux rebondir - la dernière pense ou parole qui passe). J'ai davantage été accroché par le "malheureux" Claude, l'homme de l'ombre,
le Dir'Cab tellement indispensable... Et j'aimerais bien savoir par qui il a été inspiré! Quant à l'intellectuel de service, il joue son rôle de témoin - il en tirera bien un bouquin, de cette
expérience, dans le T.2 (ou plus?) de la série - mise en abyme?


(s) Ta d loi du cine, "squatter" chez Dasola



Theoma 03/05/2011 22:01



je n'en ai entendu que du bien mais le graphisme ne m'attire pas du tout.



alinéa 02/05/2011 06:14



c'est vrai que la couverture est tres accrocheuse.



Violette 02/05/2011 10:33



le contenu est intéressant pour d'autres raisons que la beauté de la couv'. Publicité mensongère? :))



emmyne 01/05/2011 17:10



J'étais très tentée aussi par cette BD, le thème, la couv, mais en la feuilletant, j'ai bien vu que j'aurai du mal avec le graphisme, dommage.



Violette 01/05/2011 20:21



eh oui! il y a un gouffre entre la couverture et le reste... c'est un peu dommage...



Anis 01/05/2011 13:16



J'avais vu cette BD à la médiathèque mais les dessins ne m'avaient pas emballée non plus.



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages