Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 15:08

Octave Lassalle a quatre-vingt-dix ans, il est riche et seul. Pour ne pas être seul (comme dit la chanson, oui…), il s’entoure d’une manière originale. Ayant passé une petite annonce (qu’on n’a jamais lue d’ailleurs, vous êtes bien d’accord ?), il a recruté quatre personnes qui seront présentes, à tour de rôle, toute la journée. Marc sera là le matin, rasant le vieil homme comme au bon vieux temps et s’occupant des fleurs de son immense jardin. Hélène, peintre, passera l’après-midi avec Monsieur Lassalle tout en réalisant sa commande de tableau. Yolande veillera à préparer le repas du soir et Béatrice, l’infirmière, passera la nuit aux côtés du vieil homme.

On entre dans le passé d’Octave Lassalle, un passé douloureux puisqu’il a perdu sa fille, Claire, dans un accident de voiture alors qu’elle avait dix-neuf. Le couple qu’il formait alors avec Anna n’a pas tenu le coup. C’est Claire qui est le sujet principal du tableau que doit réaliser Hélène.

Ce qui devait arriver arriva, les quatre personnes font plus que se croiser, des amitiés, voire des amours se créent autour du vieillard qui noue, lui aussi, un lien très particulier avec chacune d’entre elles.

Il est question de préparer sa fin de vie, de faire ressusciter le passé, de se reconstruire une famille mais il est surtout question de croyance religieuse. Aucun des cinq personnages ne croit en Dieu mais chacun doute. C’est autour de ce doute que se renforcent les rapports entre des êtres malmenés par le destin. Car la réponse ne réside pas en l’existence ou non d’un dieu mais en la foi en l’être humain.

En variant la narration, en choisissant des phrases courtes et puissantes, Jeanne Benameur creuse l’humain et touche au sacré, au profond, à l’essentiel. Elle nous emmène dans un autre temps, le contact avec le réel est tenu, les personnages ont tous quelque chose d’évanescent, d’extrêmement sensible.

Je sais que beaucoup ont adoré ce livre. De mon côté, même si j’en ai apprécié la qualité, la poésie et la dimension philosophique, j’ai été mal à l’aise durant toute la lecture. Cette lourdeur, cette atmosphère pesante, presque grandiloquente, cette absence de légèreté (oserais-je dire « d’humour » !) m’ont étouffée, oui. C’est comme un vin bien trop capiteux, un bijou bien trop précieux…

« J’ai besoin d’autres êtres humains, comme moi, doutant, s’égarant, pour m’approcher de ce qu’est la vie. Parce que je suis vieux. Les religions ne m’intéressent pas. Ceux qui sont sûrs d’un dieu ou de l’absence d’un dieu ne me sont d’aucune aide. J’ai besoin de confronter mon doute à d’autres, issus d’autres vies, d’autres cœurs. J’ai besoin de frotter mon âme à d’autres âmes aussi imparfaites et trébuchantes que la mienne. »

 

« Elle avait employé plusieurs fois ce mot « tentative ». Un mot qu'il aimait. C'était celui qu'il employait pour le fait de vivre : une tentative. Un mot humble, qui donne le droit de se tromper, d'errer, de recommencer."

« Les quatre l’ont secoué, lui ont donné la force qu’aucune foi en un dieu, fût-il d’amour, ne lui a jamais donnée. Lui, sa foi, elle est dans les êtres humains, c’est tout. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

computer help 29/10/2014 12:14

I heard about the book “Secular” by Jeanne Benameur. I was curious to know the subject that has been handled in this book by Jeanne. I am glad to see the review of the book “Secular” in this article and I had a great time reading this.

Noukette 24/06/2013 23:04


Mon auteure chouchou... J'aime tellement sa plume !

Violette 24/06/2013 23:13



je sais que tu l'adores, pourtant, pour ce roman, ce fut un rendez-vous plutôt raté, en ce qui me concerne...



Malika 13/06/2013 20:34


Je m'y suis ennuyée à mourir ... !! 

Violette 14/06/2013 15:08



à ce point-là! J'ai quand même aimé certains passages, moi ... :-) 



krol 11/06/2013 18:59


J'ai énormément apprécié ce roman. Mais qu'est-ce que je n'aime pas de Jeanne Benameur ? Quelle qualité d'écriture ! Ceci dit, on peut ne pas partager cet avis...

Violette 14/06/2013 15:04



il arrive donc qu'on ne soit pas d'accord ;-) Et c'est tant mieux!



jerome 10/06/2013 12:35


Je l'ai emprunté à la médiathèque mais je vais devoir le rendre sans l'avoir lu, trop d'autres choses en cours par ailleurs. Pas grave, je le reprendrai quand il sortira en poche.

Violette 11/06/2013 22:51



ça m'est déjà arrivé de devoir rendre sans avoir lu et ça m'agaaaace :-)



L'or des chambres l'Or rouge 10/06/2013 12:19


Un bijou n'est jamais trop précieux ;0) Personnellement j'adore son style, son écriture... Je n'ai jamais senti de lourdeur dans ses livres. Mais rien n'est plus personnel qu'une façon de
ressentir une lecture... C'est la tienne et je l'a comprends  Bises

Violette 11/06/2013 22:49



mais si les énooormes solitaires qu'on ne porte pas de peur de les casser, perdre... ;-) Merci de comprendre mon avis qui n'est pas le même que le tien. Je n'en ai pas fini avec Jeanne Benameur
de toute façon !



awa74 09/06/2013 22:34


Je fais partie de ceux qui ont adoré ce roman mais je comprends ton sentiment vis à vis de cette lecture.

Violette 09/06/2013 22:36



ça me rassure. Je ne dis pas non plus que j'ai détesté. L'écriture est très belle mais c'est plutôt "l'état d'esprit" qui m'a profondément dérangée...



Margotte 09/06/2013 21:00


J'aime beaucoup cette écrivaine mais en ce qui concerne ses deux dernières parutions, je n'ai pas suivi...

Violette 09/06/2013 22:38



je n'ai pas assez lu d'elle pour te dire si oui ou non ça correspond ça ce qu'elle a déjà fait.



Philippe D 09/06/2013 20:59


Je n'ai pas encore lu cette auteure mais je la rencontre souvent sur les blogs. C'est la première fois que je lis un avis négatif à son sujet.


Bonne semaine; 

Violette 09/06/2013 22:38



je fais figure d'exception, alors :-) Bah, ce n'est pas la première fois! Belle semaine à toi!



sylire 09/06/2013 20:52


J'ai le livre dans ma PAL également. Lecture prévue pour cet été. J'ai tout aimé de Jeanne Benameur. Il y a donc de fortes chances que je sois plus séduite que toi.

Violette 09/06/2013 22:39



oh oui, sans aucun doute! Je viendrai lire ton avis :-)



saxaoul 09/06/2013 20:20


Je l'ai lu pendant mes dernières vacances. Billet à venir...

Violette 09/06/2013 20:26



j'ai hâte de savoir ce que tu en as pensé!



ESPERANCE 09/06/2013 18:32


joli  et instructif merci de ce partage

Violette 09/06/2013 20:22



mais c'est un plaisir ;-)



Alex-Mot-à-Mots 09/06/2013 17:45


Malgré tout, je l'ai réservé à ma BM. On ne sait jamais.

Violette 09/06/2013 18:04



tu as tout à fait raison, beaucoup en ont fait un coup de coeur! Je suis très difficile en ce moment !



L'Irrégulière 09/06/2013 10:20


J'en entends beaucoup de bien, mais il ne m'inspire pas trop...

Violette 09/06/2013 11:09



je ne regrette pas de l'avoir lu mais c'est loin d'être un coup de coeur pour moi...



Valérie 09/06/2013 09:09


Deuxième avis plus que mitigé que je lis. J'ai moi-même eu une expérience malheureuse avec l'auteure alors j'attends pour lire ou ne pas lire celui-ci.

Violette 09/06/2013 11:32



je n'ai pas détesté mais, comme dit, j'ai trouvé ça si lourd et pesant...



cristie 08/06/2013 20:41


J'adore tes lectures ! ;-)

Violette 09/06/2013 11:07



oh... merci :-)



Karine:) 08/06/2013 20:36


Va savoir pourquoi cet auteur me fait peur.  Un jour, je tenterai le coup.  Peut-être.  

Violette 09/06/2013 11:05



je vais te dire : cet auteur fait peur  ! :-) Son style est quand même bien particulier...



Marion 08/06/2013 17:43


Je parcours ton avis en diagonale, parce que ce livre est dans ma PAL... J'ai hâte de l'ouvrir et de retrouver l'écriture de Jeanne Benameur!

Violette 09/06/2013 11:03



je viendrai lire ce que tu en as pensé alors!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages