Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 12:32

   

        En lecture (en lecture, je précise !), il m’arrive d’être très disciplinée. Je vous disais que j’allais déguster les romans de Chalandon dans l’ordre des plats, la mise en bouche (délicieuse !) fut Le Petit Bonzi, vint ensuite l’apéritif avec Une promesseet je vous présente aujourd’hui l’entrée, Mon traître.

            Antoine est un luthier français qui s’est pris d’amour pour l’Irlande du Nord. Au détour d’un pub, il s’est aussi pris d’amitié pour un homme plus âgé que lui, Tyrone Meehan. Cet homme franc, rustre, membre actif de l’IRA, sera un ami mais aussi un père, un confident, un frère. Chaque voyage permet à Antoine de connaître un peu plus ce pays fascinant, les habitudes de ses habitants, l’IRA qui tue, qui sauve, qui brise des vies et des familles, où Antoine s’engagera même ponctuellement. C’est surtout à travers Tyrone qu’Antoine avance dans sa connaissance du pays, tel un mentor ou un père spirituel, il va lui apprendre à admirer un lac, à écouter le silence de la nature, à porter la casquette large à chevrons noirs, typique des Irlandais du Nord. Et puis, des années plus tard, alors que Tyrone est un vieillard, on découvre l’ignoble vérité : il trahissait son peuple, ses camarades, sa famille, Antoine, depuis plus de deux décennies.

Le choix de l’Irlande a dû se faire naturellement pour Chalandon qui, en tant que journaliste pour Libération, s’y est rendu maintes fois pour faire des reportages. L’Irlande et ce contexte historique particulier occupent toute la place, il faut le savoir, et ça m’a donné envie d’en connaître plus. L’implication d’Antoine (il se dévoue corps et âmes à ce pays qui n’est pas le sien et quand il ne répare pas des violons, il est en Irlande) m’a paru un peu disproportionnée, l’admiration naïve pour Tyrone également, on aurait dit un gosse innocent, les yeux ronds et la bouche béante, face à un plus grand. Il n’en demeure pas moins que l’écriture de Chalandon nous transporte avec aisance et poésie au pays de la Guiness. Amitié, fidélité, franchise, questionnement sur soi (comme l’a dit l’auteur dans une interview : « Moi, je voulais que chacun voie le traître en soi ») sont les quelques thèmes forts du livre. Pour finir, la lecture fut intéressante et instructive mais c’est celle que j’ai le moins aimée jusqu’à maintenant.

Le roman a reçu tous ces prix (rassurez-moi, vous ne les connaissez pas tous non plus ?) :Prix Jean-Freustié, Prix Joseph Kessel, Prix Marguerite Puhl-Demange, Prix Simenon, Prix Gabrielle d'Estrées, Prix Lettres Frontière 2008. 

La manifestation pacifiste des nationalistes à Pâques 1977 : « Je pleurais. Je n’avais rien senti. Ni le brûlant d’avant les larmes, ni leur chemin sur mes joues, ni leur goût triste. Je regardais ces ombres maussades, ces vêtements boueux, ces cheveux confus, ces bouches orphelines, ces dos fatigués, ces yeux privés de ciel. Et je me suis mis à pleurer. J’en avais besoin. C’’était ma façon de les applaudir. J’ai passé ma manche de blouson sur mes yeux. »

 

Lorsqu’Antoine apprend la trahison de son ami : « Je n’ai pas dormi. J’ai regardé l’obscurité. Au milieu de la nuit, la neige est retombée e pluie. Un froid de ville, qui coule au carreau comme une trace sale. J’ai gardé mes chaussures, mon manteau, je n’ai même pas songé à ouvrir les draps. Le regard de Tyrone. Son bras sur mon épaule devant le lac noir. Son empreinte. Ses mots. J’avais mal de lui. La fièvre. Je sentais une eau mauvaise glacer mes reins, ma nuque, couler le long de la jambe qui pendait hors du lit. J’étais couché sur le dos, mains jointes sur la poitrine. Je ne pensais à rien. Je laissais entrer. J’étais porte ouverte. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 14/04/2014 09:28


J'ai beaucoup aimé ce livre mais j'ai préféré Retour à Killibegs.

Violette 14/04/2014 16:25



il m'attend, il m'attend, super!



Philippe D 26/03/2014 21:17


Je ne connais pas du tout cet auteur, moi.


Bonne fin de semaine. 

Violette 28/03/2014 10:16



il faut tenter alors ;-) Bon week-end!



Sandrine 23/03/2014 07:10


Je me sens toujours bien seule quand je lis un billet enthousisate sur ce roman. Moi, je n'ai pas vraiment apprécié ce style journalistique qui ne m'a pas touchée.

Violette 23/03/2014 10:48



ce n'est pas mon préféré de l'auteur mais je l'ai trouvé intéressant. 



sylire 22/03/2014 23:11


Un auteur que j'apprécie beaucoup aussi (mais je les lis dans le désordre). Le dernier que j'ai lu "le quatrième mur" est un gros coup de coeur.

Violette 23/03/2014 11:04



comme je suis pressée d'arriver à ce Quatrième mur! J'y suis presque!



Manu 21/03/2014 07:47


Un auteur que je n'ai jamais lu, que je me promets de lire depuis un moment, mais là je ne sais plus car c'est le roman qui me tentait le plus et c'est celui qui t'a le moins plu.

Violette 23/03/2014 10:58



il ne correspond pas au style habituel de l'auteur je pense, c'est son métier de journaliste qui prime ici. A savoir si tu aimes ce style ou pas. Beaucoup plus "romancé", Le Petit Bonzi
qui est un chef d'oeuvre!



Jérôme 20/03/2014 20:01


Toujours pas lu Chalandon mais j'ai bien envie de faire comme toi et de découvrir sa bibliographie dans l'ordre chronologique.

Violette 23/03/2014 10:59



alors suis-moi ! :-)



saxaoul 19/03/2014 21:04


Je n'ai toujours pas lu cet auteur mais ça ne sauarit tarder !

Violette 19/03/2014 22:50



tu as raison, il ne faut pas le louper celui-ci !



Grigrigredin 18/03/2014 17:23


Voilà un auteur que je n'ai jamais lu, il faudrait quand même que je le découvre, même si j'ai le sentiment qu'il faut bien choisir son titre pour une première lecture...


J'en profite pour te dire que je t'ai nominée pour un Liebster award. Si tu souhaites y participer tu trouveras toutes les informations ici : http://grigrigredin.wordpress.com/

Violette 19/03/2014 14:15



c'est gentil, je te remercie mais je ne participe plus à ce genre de tags.



sophie/vicim 18/03/2014 13:20


Il va vraiment falloir que je me plonge dans cet auteur

Violette 19/03/2014 14:19



dans un livre de cet auteur tu veux dire ... :-D



Alex-Mot-à-Mots 18/03/2014 11:24


Je n'avais pas aimé ce titre, j'avais préféré la "suite".

Violette 19/03/2014 14:19



ce n'est pas mon préféré non plus.



A_girl_from_earth 17/03/2014 23:18


J'ai apprécié mais pas d'un enthousiasme tel que je me précipiterais sur tous ses livres. Je suis toutefois assez curieuse du Quatrième mur.

Violette 19/03/2014 14:19



je crois que Mon traître est loin d'être le meilleur de l'auteur...



Noukette 17/03/2014 22:43


Un auteur que je n'ai toujours pas découvert... Va falloir que je m'y mette quand même !

Violette 19/03/2014 14:19



il devient incontournable, en effet!



Eulimene 17/03/2014 18:01


Non, je ne connais pas tous ces prix non plus ;)


Mais je ne suis pas étonnée de ce succès !

Violette 19/03/2014 13:47



ça me rassure... :-) Tu as raison, c'est un auteur qui va encore faire parler de lui!



Gwenaelle 17/03/2014 15:39


Ce roman ne m'avait pas du tout convaincue. 

Violette 19/03/2014 13:48



pas du tout, c'est vrai? Ce n'est pas mon préféré mais il y a un petit quelque chose qui m'a plu...



yuko 17/03/2014 13:46


Un auteur que je viuens tout juste de découvrir avec "le quatrième mur" mais quelle découverte ! Je veux maintenant lire une promesse :) bien contente que tu parles de cet auteur ici ^^


Voici mon article sur "la 4ème mur" si tu veux le lire : http://art-enciel.over-blog.com/2014/02/le-quatri%C3%A8me-mur-de-sorj-chalandon.html


à bientôt !

Violette 19/03/2014 13:49



je vais voir ça! Je me réserve le Quatrième mur quand j'aurai lu tous les autres... j'ai hâte!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages