Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 22:31

 

Deuxième tome de cette série québécoise. Je précise qu’on peut lire ce tome magnifique indépendamment du premier même si les personnages sont les mêmes.

            Marie a hébergé un « survenant ». Un homme à moto venu de Montréal est resté coincé par la neige dans le petit village. Marie lui a tout naturellement offert l’hospitalité mais les bigotes du coin jasent. En attendant que la route soit à nouveau accessible, c’est dans la remise que Marie installe son protégé, Serge Brouillet. Le nouvel arrivé n’hésite pas à mettre la main à la pâte et se porte volontaire pour tuer le cochon. Il faut dire qu’en tant que vétérinaire, il sait y faire.

Pourtant, les animaux ne sont pas la passion première de Serge. Il continue à épater les habitants du village en leur concoctant de petites merveilles dignes du Maxim’s parisien dont le chef est d’ailleurs son meilleur ami. Marie n’en revient pas qu’on s’occupe d’elle pour la première fois de sa vie, qu’on la fasse rêver.

De plus en plus proche de Serge, Marie accepte de le soutenir dans son projet fou : créer un restaurant ! « La Raviole » est prête à accueillir du monde et, puisque personne n’a jamais mis le pied dans un restaurant, les habitants sont tirés au sort et c’est à tour de rôle qu’ils sont invités à déguster foie gras, croquants de l’empereur, grignotins des anges ou encore charlotte au chocolat. Les plats sont accompagnés des vins les plus fins. Tout le monde se régale et s’extasie devant ces nouveautés.

On sent bien qu’entre Marie et Serge il y a un début de quelque chose. La tenancière du Magasin général prononce d’ailleurs cette très belle phrase : « Vous savez, Serge… j’ai passé une journée… j… je… Quand j’étais une petite fille, les journées étaient de même. » Feu son mari guette et c’est en voix off qu’il la rouspète « Tabarnac ! Où est-ce qu’on s’en va, là !?! Tu l’as laissé faire son restaurant dans mon magasin général ! »

C’est un COUP DE CŒUR ! Ces gens qui découvrent la finesse de la gastronomie française et québécoise, ce cocon enneigé qui semble inattaquable, cette histoire d’amour balbutiante et pudique, ce patois si adorable… Bon sang, mais que c’est bon !

Après des mois de désert où plus aucune lecture ne m’enthousiasmait, je sens que je tiens le bon bout ! Alors, pourquoi ne pas attribuer la note de 20/20 ?! C’est partiii !

 

»   20/20   »

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Fransoaz 27/07/2013 13:34


Juré, craché! Je n'ai rien dévoilé!

Violette 28/07/2013 11:26


Tant mieux :-)


manU 20/07/2013 21:03


Une magnifique série, j'adore !

Violette 27/07/2013 11:09


Très contente de l'avoir dénichée !


cristie 20/07/2013 17:59


Mais pourquoi je l'ai reposé mais pourquoi ???

Violette 27/07/2013 11:03


Allez, va vite reprendre toute la série !


LOUANCHI 20/07/2013 06:23




HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

Fransoaz 19/07/2013 16:08


Une Bd que j'adore! J'ai lu tous les tomes à la suite ou presque. Et oui il se passe quelque chose entre ces deux là, mais quoi? Affaire à suivre!

Violette 27/07/2013 11:01


Ne dis rien ! Je me réjouis des lectures à venir!


Cristina 18/07/2013 08:36


Je t'avais prévnu que l'on en devient vite addict, et attends la suite ...



 

Violette 27/07/2013 10:59


Tu avais bien raison ! ;-)


Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages