Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 11:58

 

null

 


            Quoi de mieux qu’une escapade à Lisbonne pour découvrir cet auteur et lire ce petit livre ! J’ai été très étonnée du côté pratique de ce livre. Pessoa y chante son amour pour la ville mais c’est aussi et surtout un guide touristique ! Les premières lignes l’attestent : « Pour le voyageur qui arrive par la mer, Lisbonne, même de loin, s'élève comme une ravissante vision de rêve, et se découpe clairement contre le bleu vif du ciel que le soleil réchauffe de son or. Les dômes, les monuments, les vieux châteaux font saillie au dessus du fouillis de maisons et semblent être de lointains hérauts de ce séjour délicieux, de cette région bénie. »

            Né à Lisbonne, Pessoa y a vécu huit ans avant d’être obligé de suivre sa mère et son beau-père en Afrique du Sud. Il revient dans la capitale portugaise à 17 ans et ne la quittera plus jamais ! Louange, ode, éloge, compliments, les mots sont insignifiants pour traduire la relation de l’écrivain avec cette, « sa » ville. La description et la visite lisboète est quasi exhaustive et je n’évoquerai que certains des lieux que j’ai moi-même découverts :

-         La Praça do Comércio, un des plus vastes places du monde, au bord du Tage. (petit coup de cœur personnel !)

-         Castelo de Sao Jorge, le château Saint-Georges, un havre de paix perché sur les hauteurs et doté d’une superbe vue sur la ville.

-         La fameuse et célèbre tour de Belém qui a vu partir les plus grands conquistadors. « Vue de l’extérieur, la tour de Belém fait l’effet d’un splendide joyau de pierre, et c’est avec une stupeur mêlée d’admiration croissante que le visiteur contemple sa beauté si particulière. Car cette tour est une véritable dentelle, et une dentelle de qualité supérieure ; qui plus est, c’est un délicat entrelacs de pierre dont le blanc étincelant se voit de loin et attire aussitôt les regards de tous ceux dont les embarcations remontent le Tage. »

-         Mosteiro dos Jeronimos, un monastère grandiose et surprenant qui abrite les tombes de Pessoa et de Vaco de Gama. Je ne comprends d’ailleurs même pas que le monument ne soit pas plus réputé que cela.

            Pour en terminer avec le livre de Pessoa, il y a une petite partie à la fin consacrée aux journaux de Lisbonne, l’écrivain les répertorie. Je n’ai absolument pas compris l’intérêt de ce mini-chapitre !? Enfin, la visite que nous propose Pessoa est tellement détaillée que je ne recommanderai pas cette lecture sans avoir vu la ville ou sans en avoir le projet. Les deux ensemble, c’est une charmant programme !

            Quand à notre séjour, il fut des plus agréables tout comme cette ville. On s’y sent bien, d’emblée. Petite capitale, elle est à taille humaine, jolie, paisible, sans flonflon ni prétention. Ce qui m’a le plus frappée, c’est que le spectacle est partout : les maisons, lorsqu’elles ne sont pas recouvertes d’azulejos, ces mosaïques colorées, sont plutôt jaunes et beiges ; le sol est une œuvre d’art à lui tout seul : les pavés sont petits, tantôt blancs, tantôt bleus, ils forment de jolis dessins et nécessitent ou ont nécessité, sans aucun doute, un travail minutieux et laborieux ! Quant au ciel, il est bleu pardi ! (si je dis qu’il a plu le dernier jour, je casse un peu l’ambiance, non ?). De vieux tramways qui traversent la ville de part en part, des ruelles étroites et les chaleureuses rives du Tage confèrent à Lisbonne un romantisme qui n’est pas inintéressant !

            Et entre le porto, les pastéis (un petit flan à la cannelle dans une pâte feuilletée, à se damner !, les Lisboètes sont d’ailleurs de fameux pâtissiers, tout était bon !), les fruits de mer, les poissons, la ginginha (liqueur de griottes), le moscatel, le chorizo, … mes papilles ont été folles de bonheur !

Allez une petite anecdote : les pâtisseries sont excellentes surtout parce qu’elles contiennent beaucoup de jaunes d’œufs ; et savez-vous pourquoi ? Autrefois, les nonnes amidonnaient leur vêtement avec le blanc de l’œuf. Il fallait bien faire quelque chose avec les jaunes restants, et voilà… Merci les nonnes !

 

 

 

les pastéis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le monastère construit par le roi Manuel Ier pour et grâce au tour du monde de Vasco de Gama

P1020586     P1020606.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la maison de Pessoa, transformée en musée...  et  la statue de Pessoa, devant un bar lisboète où il avait ses habitudes...

P1020914.JPG   P1020726.JPG

 

 

le Tage                                                                                       la tour de Belém

P1020531.JPG   P1020660.JPG

 

 

 depuis les hauteurs de la ville                                et le petit tramway...

P1020826.JPG   P1020829.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe 12/07/2011 22:11



Le "côté pratique du livre" ?? Sans carte ni photo, je le trouvais un peu limité, c'est pourquoi j'ai géolocalisé tous les lieux qui y sont cités, sur http://lisbon.pessoa.free.fr/


A utiliser en ligne pendant votre visite si vous êtes équipés, ou bien en version originale anglaise à imprimer : http://issuu.com/philippeg/docs/lisbon__what_the_tourist_should_see


Bonne visite !


 



Violette 13/07/2011 09:00



merci ;-)



LN 22/05/2011 19:17



J'adore Lisbonne et encore plus ses pastéis de nata :-)



Violette 22/05/2011 22:16



oh ouiiii! ^^



fred 21/05/2011 23:23



je suis  moi même un grand amoureux de la ville de Lisbonne, pour la gentillesse des gens,et bien sûr la beauté du site.Je conseille a tout le monde de passer quelques jours dans cette
ville, où se mélangent douceur de vivre, et un atmosphère de tranquilité que je n'avais jamais rencontré ailleurs.Les trottoirs dont on  peut effectivement dire qu'ils sont des
"oeuvres d'art", et la magie du  Bairro Alto vous envoutent pour un sejour inoubliable. A bientôt :Fred



Violette 22/05/2011 08:10



merci pour ta visite! Je suis d'accord avec tout ce que tu dis :)



soukee 06/05/2011 17:29



J'adore moi aussi mettre en adéquation mes lectures et mes voyages (Thorarinsson et Indridason en Islande, Blixen au Danemark, Lagerlof en Suède...) Je note donc ce titre car Lisbonne est une
découverte qu 'il me reste à faire et qui me titille depuis quelques temps déjà...



Violette 07/05/2011 09:14



oh! tu as eu la chance d'aller dans le Nord de l'Europe, génial! Et oui, je ne ferais bien que ça : voyager et lire, très joli programme! :)))



Alex-Mot-à-Mots 06/05/2011 17:13



Un auteur qui ne me tente pas plus que cela. Mais j'ai sans doute tord.



Violette 07/05/2011 09:17



je t'avoue que je redoute un peu Le Livre de l'intranquillité... mais je m'y collerai sans doute!



Juliette 06/05/2011 10:04



j'en rêve de cette ville...



Aifelle 06/05/2011 08:14



Je ne connais pas du tout le Portugal, ni leurs pâtisseries, tu m'as bien alléchée déjà de bon matin (pour les deux)



Violette 06/05/2011 09:19



je ne connaissais pas non plus mais la capitale vaut le détour en tous cas!



Margotte 06/05/2011 07:46



Merci pour ce beau voyage matinal !... C'est une ville que j'aimerais bien visiter, en plus, avec Pessoa comme guide, c'est extra !



Violette 06/05/2011 09:20



oh oui! et puis, c'est par monts et par vaux, les balades sont très agréables! Bonne journée, Margotte !



Irrégulière 05/05/2011 11:37



C'est une ville que je découvrirais bien...



Violette 06/05/2011 09:23



elle n'a pas la dimension magique et grandiose de certaines capitales mais elle est lumineuse, dépaysante et bien agréable!



Lilibook 04/05/2011 21:54



superbe visite !!



Violette 05/05/2011 09:05



oh oui !



zarline 04/05/2011 21:12



Et oui, très grande population portugaise à Genève  Mais allez, pour limiter ta frustration, je t'avoue
qu'elles sont moins bonnes que celles de Belem. 



Violette 05/05/2011 09:07



ah merci, me voilà rassurée :)) ... quelle chance d'habiter à Genève !



zarline 04/05/2011 17:10



Mmmmhhh, les pastéis... Découvertes lors d'un court séjour à Lisbonne, je suis depuis totalement fan. D'ailleurs, il y a une petite boulangerie portugaise sur mon chemin, j'ai bien envie de m'y
arrêter Quant à Pessoa, je ne l'ai encore jamais lu, mais je tenterai plutôt un autre ouvrage n'ayant pas de séjour
lisbonnin au programme.



Violette 04/05/2011 19:01



tu as l'occasion d'en manger près de chez toi? bon sang!!! quelle veine! j'en crève d'envie, là, tout de suite :-/  ... Violette, frustrée



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages