Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 19:31

C’est la guerre 14 – 18. Dans les tranchées, la 17ème compagnie d’infanterie a été rebaptisée les « Folies Bergère ». Là-bas, comme ailleurs, les hommes tentent de vivre avec la mort, avec les morts qui jonchent le sol tout autour d’eux. Certains ne cessent de penser à leur femme, d’autres s’inventent des noms de mets délicieux pour qualifier la bouillie qu’ils sont obligés d’avaler, d’autres encore dessinent pour enregistrer l’horreur qui n’en épargne aucun. Aucun ou presque… Rubinstein a été fusillé mais, ô miracle, il ne meurt pas, il ne garde que des cicatrices là où la balle a troué sa peau. Peu de temps après, on distingue, sur le champ de bataille entre Français et Allemands, une fillette… une fillette qui cherche son papa qui n’est autre que Rubinstein.

Bon sang, quelle claque ! Cette BD est un concentré du pire, tout ce que la guerre a produit de plus sombre, de plus noir. Même si le dessin est réaliste, il est, la pour la majorité des planches, aussi noir et torturé que l’intrigue. Du sépia, du noir et du blanc et quelques touches de couleurs presqu’incongrues .Toutes les peurs sont représentées, celle qui fait que le soldat se pisse dessus, la peur du monstre, la peur du diable… et cette peur omniprésente de mourir dans un endroit où la vie ne vaut pas tripette…  L’horreur côtoie le beau : loin des tranchées, Claude Monet en personne peint ses nénuphars alors qu’un petit garçon s’obstine à lui rappeler qu’il a oublié de peindre les grenouilles…

C’est un album aux allures cauchemardesques qui déménage, qu’on n’oublie pas, et qui, en dénonçant les horreurs de la guerre propose une réflexion bien plus large sur la brièveté de la vie. A lire donc, absolument.

Noukette rend joliment justice aux deux auteurs dans son billet.

 

»   19/20   »

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Midola 30/04/2014 10:30


C'est un titre que j'ai très envie de lire, je le guette dans les nouveautés de la médiathèque mais toujours rien à l'horizon...

Violette 02/05/2014 22:48



je me demande s'il n'est pas entré tout récemment dans ma bibliothèque... donc : patience!



Theoma 16/04/2014 17:50


Zidrou est prolifique ! Je n'arrive pas à suivre !

Violette 16/04/2014 19:20



moi aussi, j'ai du mal à suivre et pourtant, je l'adore.



Lilibook 15/04/2014 21:44


Oh la la ça doit être choc, mais voilà une BD qui doit valoir le détour.

Violette 16/04/2014 19:17



c'est tout à fait ça, âpre et rude, elle est cependant incontournable.



sous les galets 12/04/2014 16:37


hou la...déjà que je ne suis pas BD, je crains que celle ci soit un peu trop frontale pour moi....

Violette 14/04/2014 16:12



c'est brut de décoffrage, c'est clair mais c'est du grand art!



Noukette 12/04/2014 10:43


Encore un excellent Zidrou, nous somme d'accord... Un scénarion aux petits oignons, un dessin au diapason, c'est magnifique oui !

Violette 14/04/2014 12:08



tout à fait !



Manu 21/03/2014 07:44


La couverture aurait tendance à me faire fuir, mais ton avis me fait hésiter.

Violette 23/03/2014 10:59



c'est une vraie claque cet album! ... bon, mieux vaut ne pas être déprimé quand on le lit!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages