Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 16:04

 

null

Après Projet oXatan, je m’étais promis de lire un autre Colin. C’est chose faite avec ce roman fascinant qui allie suspense, Histoire et fantastique.

Paris, le 23 décembre 1942. Adrien vit seul avec sa grand-mère immobilisée en chaise roulante. Rusé, il sait contourner les nombreuses restrictions causées par l’Occupation. Un jour, il intercepte un étrange message destiné à son grand-père, Joseph Berthelot, mort dix ans auparavant : « Aux temps maudits de l’Exode, vous avez aidé les nôtres. Une fois encore, nous faisons appel à vous… » Signé : Leydamoon du peuple Annwyn. »

Intrigué, le jeune garçon court au rendez-vous fixé au parc des Buttes-Chaumont.  Il y rencontre trois étranges créatures petites et pâles : Téthys, Mérak et Leydamoon, leur chef ; « leurs oreilles étaient pointues, leur longue chevelure grisée ondulait en reflets plus sombres, et leurs vêtements semblaient venir d’un autre âge ». Ce peuple pacifique se nourrit des rêves des humains mais la situation s’étant dégradée petit à petit, la Première Guerre Mondiale a fait fuir certains Annwyns conduits par leur reine, Titania. D’autres sont restés, pensant que « les humains retrouveraient leurs esprit ». C’est sans compter leurs ennemis jurés, les Siths, des Annwyns qui ont trahi les leurs et se sont associés aux Nazis. Si les derniers Annwyns quittaient la Terre pour rejoindre le pays des fées, Ti-nan-Og, les Siths perdraient tous leurs pouvoirs.

Adrien promet d’aider ses nouveaux amis. Avec eux, il retrouve les plans de la formidable machine (conçue par son grand-père, Monsieur Fischer un marionnettiste et le baron de Martelle) qui permettra aux « enfants de la lune » de rentrer chez eux. Les Siths, les Nazis et les collabos leur mettront des bâtons dans les roues. La victoire ne se fera pas sans heurts puisque la grand-mère d’Adrien perd la vie et que lui-même finit par tuer un homme. Des éléments complètement abracadabrantesques animent l’intrigue : un crocodile, Kronos, veille fidèlement le manoir du baron de Martelle. Il y a aussi ce projet terrifiant des Siths : ressusciter des ptérosauriens, ces immenses oiseaux préhistoriques. « Lorsque ces animaux meurent, il arrive qu’une petite parcelle de vire reste coincée à l’intérieur de leur corps. C’est une parcelle minuscule, mais cela peut suffire à les faire revivre … quand on connaît la magie (…). Les Siths s’emparent de ce petit bout de vie fossilisé et y injectent des substances mauvaises pour le faire grandir. A partir de fragment, ils parviennent à reconstituer le corps tout entier. Le résultat est un désastre ».

Adrien s’apparente à un petit Tintin cavalant dans les rues de Paris, bravant courageusement l’ennemi et s’improvisant chasseur de fantômes. Tout finit bien, Adrien sera adopté par le richissime baron mais la note pessimiste persiste jusqu’au bout : les Annwyns ne reparaîtront plus jamais, « l’humanité avait abandonné ses rêves ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - jeunesse
commenter cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 27/08/2010 17:52


Tu es très "dans la lune" en ce moment on dirait...


Violette 27/08/2010 18:40



c'est vrai! je ne m'en étais même pas rendue compte... c'est bien la preuve :-)



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages