Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 16:22

Je l’avais repéré sur plusieurs blogs grâce à son thème accrocheur et je n’ai fait qu’une bouchée de ce court roman !

« Châtillon-en-Bierre est un village de mille habitants situé au centre de la France, entre Auvergne et Morvan. » Avec ses quelques commerces, ses deux restaurants, son épicerie et sa supérette, le village ainsi que les hameaux l’entourant, est paisible.

 Dans la nuit du 14 au 15 septembre 2012, un événement « extra-ordinaire » vient briser la routine des Châtillonnais : il leur est impossible de quitter la bourgade ! Les voitures, lancées sur la route menant à la prochaine grande ville, sont stoppées net, en panne, au bout de cinq kilomètres. Cyclistes et piétons se voient contraints de revenir aussi car la route n’aboutit à rien. Sans connexion internet, sans télévision, sans ligne téléphonique permettant de joindre l’extérieur, les Châtillonnais sont coupés de tout le reste du monde.

L’amusement fait vite place à l’affolement puis à l’organisation. Les jours passent et rien ne change, aucun moyen de dépasser ce périmètre relativement restreint dont on fait le tour en trois jours ! L’urgence, c’est la nourriture. Alors que le maire prend des dispositions de partage équitable, des voix s’opposent à lui, certains refusent d’ouvrir leurs stocks à des voisins moins économes qu’eux. On se rend, en tous cas, vite compte que les quelques agriculteurs du village deviennent très importants. L’un d’entre eux, crée un « ranch », une sorte de microcosme dans le microcosme où il réunit tous les artisans et les hommes bricoleurs. Se créent petit à petit deux clans.

Tous les sentiments y passent : la peur, la joie (de courte durée !), l’esprit d’équipe, le découragement total, les envies de démocratie, de communisme, le recours à la religion, la solidarité, la jalousie… Bien évidemment, après des mois et des mois de ce qu’on pourrait appeler  « captivité » dans ce monde clos qui devient vite trop petit, le lecteur se demande comment ça va se terminer, quelles étaient les raisons rationnelles de cette claustration à grande échelle. Eh ben, vous saurez tout quand vous aurez lu le roman ! Bien fichu, intéressant, à mi-chemin entre la fable et le conte fantastique, il soulève plusieurs questions existentielles et nous fait apprécier le petit plaisir de savoir, tout simplement de savoir, qu’on peut aller partout dans notre vaste et riche monde.

 

 

« La hiérarchie des compétences se renversait ; l’essentiel n’était plus de savoir allumer un ordinateur ou calculer une TVA mais d’être habile, d’avoir du bon sens et de posséder des connaissances pratiques. Beaucoup de Châtillonnais paniquaient, qui n’avaient jamais travaillé de leurs mains ni accompli aucun des gestes dérisoires dont dépendait à présent leur survie. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A_girl_from_earth 20/07/2014 23:29


J'aime beaucoup cet auteur et cette thématique de village coupé du monde me parle énormément, mais je suis pour ma part restée sur ma faim, et je l'ai trouvé un peu planplan par rapport à Under
the Dome de Stephen King qui surfe sur la même thématique.

Violette 21/07/2014 11:02



bon, il ne me reste plus qu'à lire ce S. King... j'aimerais comparer!



Eulimene 18/07/2014 18:58


C'est la deuxième chronique emballée que je lis : je note !

Violette 18/07/2014 20:31



on nous emmène dans une contrée imaginaire, ça fait rêver et réfléchir, donc... à lire oui !



Emma 17/07/2014 13:47


Original, je le note.

Violette 18/07/2014 20:29



vraiment divertissant!



Manu 16/07/2014 21:12


Je suis de plus en plus tentée.

Violette 18/07/2014 20:29



vraiment sympa !



Kathel 15/07/2014 16:31


Ce roman par d'une bonne idée et la mène à son terme avec beaucoup de finesse... J'ai beaucoup aimé !

Violette 15/07/2014 19:08



lecture addictive en plus!



Margotte 15/07/2014 13:53


Il a copié sur "Under the dome" !

Violette 15/07/2014 19:08



tu crois? tu es la 2è à évoquer la série et donc, ça m'intéresse!



zarline 15/07/2014 09:42


Ton avis positif s'ajoute à celui de Keisha. J'hésite encore car j'ai fini il y a peu la série Under the dome et les thèmes sont un peu trop proches pour que cela n'occassionne pas de
comparaisons. A voir peut-être en poche ou à la biblio...

Violette 15/07/2014 19:07



je ne connais pas cette série mais tu m'intrigues!



jerome 14/07/2014 20:18


Si la fin n'est pas trop tirée par les cheveux, pourquoi pas.

Violette 15/07/2014 19:07



il était difficile de terminer cette histoire, de quelque manière que ce soit...



Eulimene 14/07/2014 19:28


Décidement, les avis sont positifs sur ce livre ! Je le note !

Violette 15/07/2014 19:06



insolite donc bon à prendre!



Alex-Mot-à-Mots 14/07/2014 12:35


Moi qui suis curieuse, me voilà fêrée !

Violette 15/07/2014 10:06



il brille par son originalité, celui-là!



Asphodèle 14/07/2014 10:30


Je ne l'ai pas encore noté (après vérifications dans mon carnet) mais le postulat et la réflexion de l'auteur semblent fort intéressants...

Violette 15/07/2014 10:05



oui, ça fait rêver quelque part...



keisha 13/07/2014 18:05


Coincidence, mon billet sur ce roman est déjà programmé pour demain! J'aime de plus en plus cet auteur!

Violette 15/07/2014 10:03



je vais venir te lire alors!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages