Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 15:22

Vu le peu d’informations que je trouve sur ce livre et même sur ce romancier, je me demande comment le roman a pu se retrouver sur mon étagère de livres à lire… Mystère…

Philip Cavanaugh, le narrateur, est un parolier gay qui sort tout juste d’un fiasco : la comédie musicale qu’il avait montée avec sa meilleure amie, Claire, a été un échec cuisant. Gilbert, un de ses meilleurs amis, vient lui proposer un travail un peu particulier, il ‘agit en effet de jouer à l’espion en s’introduisant dans la maison de Peter Champion. Pourquoi Peter Champion ? Parce que c’est un milliardaire qui construit à peu près tout ce qu’il veut à New York et nos deux amis vont tenter de prouver que c’est illégal. C’est Boyd Larkin, un autre milliardaire véreux, qui tire les ficelles et dirige Philip et Gilbert. Comment faire pour s’introduire dans la famille Champion ? Proposer à Elsa, l’épouse de Peter, de faire un concert où elle exhiberait son talent de chanteuse. Oui mais de talent, Elsa, n’en a guère. La tâche s’avère donc difficile pour Philip et Claire (cette dernière n’est même pas au courant de la supercherie). Quiproquos et renversements de situation rythment le roman. On se cache, on ment, on planque des chewing-gums qui sont en fait des micros, on retourne sa veste…

Lorsque j’ai commencé le livre, j’ai failli arrêter ! Ces histoires de milliardaires américains encore plus bêtes que riches, cette foule de gays (un hétéro est clairement un intrus !), les noms propres des célébrités que je ne connais pas, cet humour qui est censé nous faire éclater de rire (la quatrième de couverture nous le promet, en tous cas) n’est pas du tout ma tasse de thé. Et pourtant…, et pourtant, je suis allée jusqu’au bout des 382 pages avec une rapidité déconcertante ! Il faut avouer que j’ai pris du plaisir à lire les mésaventures et déconvenues de ces personnages qui finissent toujours par s’en sortir avec le sourire (et une coupe de champagne !). Du (très) léger, du burlesque, du fantasque et du farfelu, voilà les ingrédients que j’avais déjà trouvés chez Tante Mame et qui sont ici, omniprésents. Des ressemblances avec Les nouvelles chroniques de San Francisco apparaissent également. Si je n’ai pas ri aux éclats, j’ai souri maintes fois.

 

Voilà le genre de description qui me fait habituellement fuir… le superbe yacht de Peter Champion : « Nous savions qu’il y avait une discothèque, un cinéma, un chenil, une pâtisserie, un salon de coiffure et un de massage, une piscine (avec piste de danse amovible en marbre), un gymnase (avec machines), une cuisine (avec chambre froide), un salon de réception (avec grand orchestre prêt à intervenir à tout moment), un pont promenade (avec jardin anglais), et une chapelle pour ceux qui se sentiraient enclins à remercier luxueusement le ciel de tout ce qu’il avait fait pour eux. (…) Chaque suite était équipée de couettes en chinchilla et de nécessaires de toilette en écaille de tortue, pour ne rien dire de l’ivoire des robinets, des dérouleurs de papier-toilette, et des poignées de trappes à serviettes périodiques usagées.»

Partager cet article

Repost 0

commentaires

champ 09/05/2014 08:47


Ma soeur a lu ce livre mais aussi Un mariage à la mode et elle m'a dit que cet auteur aimait bien les personnages attirés par l'appat du gain et sans scrupules, et mettre en scène un univers
"doré". Moi personnellement ce n'est pas trop ma tasse de thé, mais il se peut que je tente quand même l'un ou l'autre pour voir.

Violette 09/05/2014 10:34



l'univers du fric à gogo n'est pas ma tasse de thé non plus. J'ai lu ce livre, je ne le regrette pas mais je ne lirai plus rien de cet auteur.



dasola 05/05/2014 14:35


Bonjour Violette, ah tu l'as lu toi aussi?. Moi aussi, j'ai aimé ce roman découvert par hasard très attirée par la couverture. http://dasola.canalblog.com/archives/2012/05/08/24196670.html Bonne
après-midi.

Violette 05/05/2014 14:53



je n'ai pas été aussi ravie que toi... et je crois que ce n'est pas chez toi que j'ai pêché l'idée... mais chez qui alors? mystère et boule de gomme :-D Bon aprem !



Alex-Mot-à-Mots 01/05/2014 17:45


Finalement, tu as bien fait de persévérer. As-tu élucidé le mystère de son appatition sur tes étagères ? La couverture, sans doute....

Violette 02/05/2014 22:51



non, il me semble l'avoir vu sur un blog, mais lequel???



Sandrine 01/05/2014 14:01


Je ne connais pas non plus cet auteur, mais un peu de farfelu, c'est tentant...

Violette 02/05/2014 22:50



j'aimerais lire d'autres avis sur ce roman!



Isa 28/04/2014 22:01


Tu m'intrigues et attise ma curiosité! 

Violette 02/05/2014 22:46



il faut avoir le même humour pour apprécier... et aimer le bling bling!



Philippe D 27/04/2014 21:14


Moi, la couverture me fait déjà fuir ! 


Bonne semaine. 

Violette 27/04/2014 22:23



je peux comprendre :) Bonne semaine à toi aussi!



niki 27/04/2014 12:24


je passe mon tour malgré le billet positif - comme l'a dit une copine blogueuse = je passe souvent mon tour en ce moment, mais il faut absolument que cette pal diminue 

Violette 27/04/2014 22:24



ne pas lire ce livre n'est pas une grande perte, ne t'inquiète pas!



krol 27/04/2014 11:14


A priori, comme ça, ce livre ne m'attire pas du tout, ni la couverture, ni ce que tu en dis...

Violette 27/04/2014 11:47



c'est un fiasco alors :-) ?!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages