Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 19:27

Alors que  Le perroquet de Flaubert ne se prêtait pas tellement à une lecture sous-le-soleil-les-doigts-de-pieds-en-éventail-dégoulinant-de-crème-solaire, ce roman policier convient tout à fait à la plage !

Le commissaire Mistral doit démasquer un meurtrier qui a ressurgi alors qu’on n’avait plus entendu parler de lui depuis quelques années. Il s’agit du Magicien qui doit son surnom à sa manière de procéder : il attire de jeunes garçons d’une dizaine d’années en leur faisant un tour de magie bluffant puis les viole dans une cage d’escalier sombre d’immeuble avant de les tuer.

Si on suit l’enquête de Mistral et de ses collègues policiers qui rêvent de coincer ce malade mental, on accompagne aussi le tueur en série qui vient de sortir de prison (d’où son absence de quelques années). Il donne facilement le change en se faisant passer pour un homme malingre et insignifiant. Le boulot de plombier qu’il accomplit avec efficacité lui permet aussi de traquer ses futures proies.

C’est un roman policier assez banal. Le suspens (qui n’est pas non plus insoutenable) rend a lecture plutôt addictive, accessible et rapide. L’écrivain est un flic, commissaire de la police judiciaire à Paris, c’est un aspect intéressant puisqu’il ne nous raconte pas n’importe quoi sur la vie et le travail des policiers (en tous cas, c’est ce que j’ose espérer !). Il doit d’ailleurs y avoir un poil d’autobiographie avec ce personnage du commissaire Mistral, décrit comme un père de famille relativement ordinaire.

Comme je le disais, une lecture légère et facile, pas si terrifiante qu’il n’y paraît. Le roman a reçu le prix des Lecteurs « Goutte de Sang d’Encre », que je ne connais absolument pas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 27/08/2013 21:25


La couverture m'attire sinon je ne connais pas du tout.


Bonne soirée. 

Violette 28/08/2013 18:44



à toi aussi !



Dolly 25/08/2013 21:37


Je l'ai lu un été, il y a 4  ou 5 ans, mais je n'en garde pas un souvenir précis.

Violette 27/08/2013 16:24



c'est ce qui va m'arriver : une lecture plaisante, sympa, sans plus.



gridou 23/08/2013 09:51


Il est sur mon étagère depuis plusieurs années. Sûrement plein de poussière...Il faudra que je le ressorte un de ces jours (mais y'en a tellement sur cette étagère!!!!)

Violette 23/08/2013 10:50



à lire quand on a une panne de lecture ou pas envie de se casser la tête à réfléchir ! Moi aussi, j'ai plein de livres en stock...



Alex-Mot-à-Mots 19/08/2013 09:37


Sans d'encre est un salon du roman policier de Vienne (Isère). J'avais bien aimé ce roman, mais sans plus.

Violette 23/08/2013 10:31



merci pour l'info :-)



Margotte 18/08/2013 10:37


Merci pour ce conseil type "roman de plage" car il reste encore un peu de temps ;-)

Violette 18/08/2013 21:18



si tu as encore l'occasion de buller sur la plage, tu fais partie du clan des veinards!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages