Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 23:14

 

Voilà un petit cadeau que je me suis fait pour mon anniversaire il y a environ deux mois… quel instinct sublime, j’ai eu là !

Je l’ai déjà dit ici, le Japon est un des pays au monde qui me tente le moins. La mentalité, les villes, le côté carré et travailleur, autant de choses qui ne m’attirent pas. Paradoxe (ou pas !): je suis complètement fan des sushis, sashimis, makis, et autres poissons crus. Figurez-vous que ce livre m’a tout simplement donné envie d’aller au Japon !

Le personnage principal est un commercial dans le domaine de la mode. Et il a faim. Et c’est ainsi, qu’au fil des journées où il a l’estomac dans les talons, on découvre la cuisine japonaise. C’est assez drôle parce que c’est terriblement naïf et que les chapitres se déroulent presque toujours de cette façon : le type a bossé sur, il n’a pas vu le temps passer mais là, il a super faim. Il tombe sur une gargote ou un restaurant qu’il ne connaît pas ou dans lequel il n’a pas mis les pieds depuis des années-lumière. Il prend un air circonspect devant les plats qu’on lui propose. D’autres clients commandent grosso modo la même chose que lui (ce qui a l’avantage de le rassurer un peu). Le type goûte et n’en croit pas ses papilles tellement c’est délicieux ! Il sort, la peau du ventre bien tendue et fume sa petite cigarette, heureux.

Cet album m’a complètement dépaysée, m’a ouvert les portes d’un pays où la gastronomie revêt une grande importance. J’ai appris quelles étaient les coutumes culinaires, j’ai découvert les habitudes des Japonais, des plats dont l’existence m’était totalement inconnue jusqu’alors. Bref, un régal ! Et moi qui suis radine dans la distribution des coups de cœur, je le crie haut et fort : cet album est un coup de cœur !

Entre autres petites merveilles qui m’ont fascinée : Les petits barbecues individuels, certains restos en font leur spécialité. La phrase rituelle du serveur qui apporte le plat au client « Merci d’avoir attendu ». Les haricots rouges, très présents en salé ou en sucré. Le nomiya : « gargote où l’on trouve une cuisine simple, variée et bon marché pour accompagner l’alcool. » : en fait, on boit beaucoup et on mange un peu. Et puis cette diversité dans la bouffe, j’ai passé toute ma lecture à baver sur les pages !

J’ai dévoré, je m’en suis léché le bout des doigts, j’en veux encore !

Un gros regret cependant : les couleurs ! Pourquoi un album pareil est-il en noir et blanc ? La cuisine, c’est aussi la couleur ! Quel dommage de ne pas nous faire voyager en rouge, en bleu, en noir, en jaune, en vert, en… Mais les odeurs étaient là, c’est l’essentiel !

Dans un domaine bien moins gustatif, j’avais lu Mon année de Taniguchi qui m’avait bien plu.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Myasha 23/12/2011 20:41


Un album délicieux !!!

Violette 24/12/2011 10:11



oh oui! merci pour ta visite et joyeux Noël !  :))



Miss zaza 08/12/2011 13:33


on me la offert egalement à mon anniversaire, apres justement un voyage à Tokyo et c'ets vrai que cette BD est completement à l'image de la cuisine japonaise...un vrai voyage culinaire ! Je te
conseille quand meme d'aller à Tokyo car c'ets une ville magnifique ( je n'y retrouve pas le cote carré comme tu dis) et la cuisine japonaise mon dieu, un délice ! Si tu aimes les sushis, alors
le poisson cru la bas c'ets 100 fois meilleur qu'ici :) et puis tu as egalement les plats de viandes, de riz, les soupesjaponaise... c'ets terrible ! je vais y retourner en 2012 rien que pour y
manger :)

Violette 09/12/2011 15:11



quelle chance tu as eu d'aller à Tokyo. Ton commentaire me fait vraiment plaisir parce que tu as pu vérifier, sur place, la véracité du contenu de la BD. Merci pour ta visite et bon week-end!



Yaneck Chareyre 02/12/2011 17:41


Complètement d'accord avec toi, cet album a une très belle ambiance, qui donne envie de partager cette découverte culinaire. J'adore. Complètement atypique, mais fantastique.

Violette 03/12/2011 15:17



oui! je regrette presque qu'il soit atypique, j'aurais aimé en lire encore et encore!



keisha 02/12/2011 14:35


Ce livre m'a donné une furieuse envie de découvrir les restaurants japonais, et le Japon!

Violette 03/12/2011 15:18



et moi donc, et moi donc!



Za 29/11/2011 22:18


Ton article m'a donné faim. A l'heure qu'il est ! C'est mal.

Violette 30/11/2011 10:10



tant mieux! c'est léger la bouffe japonaise :))



Alex-Mot-à-Mots 29/11/2011 13:46


Toi aussi, tu te fais des cadeaux d'anniversaire, ouf, je ne suis pas la seule.

Violette 30/11/2011 10:32



on n'est jamais mieux servi que par soi-même, n'est-ce pas! :))



Anis 29/11/2011 12:58


Effectivement, cela donne très envie. Je suis également fan de cette nourriture et de la littérature aussi. Il y a de grands auteurs.

Violette 30/11/2011 10:33



je ne fais que découvrir tout doucement la littérature japonaise, je ne m'y connais pas du tout. Mais la nourriture: OUI! je vais même tenter la fabrication de sushis et de makis!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages