Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 13:05

null

Voilà (encore !) un livre que je m’étais empressée d’acheter après avoir lu un billet positif sur un de vos blogs. Ça remonte déjà à plusieurs mois et, avec un titre pareil, j’ai trouvé que les fêtes de fin d’année étaient une bonne occasion de le lire.

Le narrateur est un père de famille, un ancien prof qui se retrouve dans un restaurant gastronomique avec son épouse, son frère et l’épouse de son frère.

Dans une petite première partie du roman, c’est une satire de la Grande Cuisine qui est faite, on rigole bien avec le narrateur devant les assiettes aux trois quarts vides, devant l’auriculaire tendu du serveur qui explique que les « tomates mûries au soleil viennent de Bulgarie » ou que la viande du tournedos provient d’une « ferme biologique où les animaux se promenaient librement ».

Mais si le frère du narrateur, le très réputé Serge Lohman, futur Premier Ministre, a convié sa petite famille dans ce restaurant, c’est surtout pour avoir une discussion sérieuse au sujet de leurs fils. Rick, le fils de Serge, et Michel, le rejeton du narrateur et de Claire ont commis un acte grave et violent. Une nuit, après une fête arrosée, ils ont agressé une clocharde qui dormait devant le distributeur de billets auquel les deux ados voulaient se servir. Ils l’ont frappée et brûlée vive. Le tout a été filmé par les caméras de surveillance, la vidéo a fait le tour du pays (la Hollande) mais on n’a pas su identifier le visage des agresseurs. Surgit donc la délicate question de la réaction à adopter : protéger son enfant et se taire ou le dénoncer ? Les deux couples ne sont pas d’accord … et on découvre que, si Michel est si violent, c’est qu’il a été à bonne école chez son père.

Le glissement de quelques pages d’humour (le début du roman paraît si léger !) à un sujet sérieux et dérangeant, est déstabilisant. On s’attend à un roman drôle et finalement, on se retrouve angoissé face à l’éventualité de voir son propre enfant commettre des actes horribles. L’auteur ne prend pas non plus position pour l’un ou l’autre personnage, point de morale pour ce livre très cynique qui pourrait s’apparenter à un policier où l’enquête est menée, les informations distillées lentement et subtilement. Les retours en arrière dévoilent la vérité sur la personnalité des personnages dans un monde où le manichéisme n’a pas lieu d’être. Assez juste et prenant, donc. Et facile à lire aussi.

 

"D'autant qu'il y avait cet auriculaire. Pourquoi se servait-on de son auriculaire pour montrer quoi que ce soit? Etait-ce chic? Le geste allait-il de pair avec le costume aux fines rayures bleues et la pochette bleu pâle? Ou l'homme avait-il tout simplement quelque chose à cacher? Il ne montrait d'ailleurs pas ses autres doigts, il les avait repliés dans la paume de sa main, à l'abri des regards - peut-être étaient-ils couverts d'eczéma squameux ou présentaient-ils les symptômes d'une maladie incurable?"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 28/01/2013 18:24


Bonsoir Violette, lu et je suis restée perplexe car c'est un roman dérangeant en effet. Voir mon billet du 12/10/12 http://dasola.canalblog.com/archives/2011/10/12/22303198.html . Bonne soirée.

Violette 28/01/2013 20:25



il en reste un léger malaise, n'est-ce pas?



Malika 27/01/2013 18:20


Je viens tout juste de le terminer et comme toi j'ai été surprise de la tournure que prenaient les choses.


C'est un roman qui soulève un certain nombre de questions inéressantes et dérangeantes.

Violette 27/01/2013 20:37



oui, c'est ça, le revirement de situation et le changement de ton sont assez bluffants.



Alex-Mot-à-Mots 27/01/2013 17:25


Quelle claque ce bouquin. J'avais bien aimé la note d'humour également.

Violette 27/01/2013 19:24



tout à fait.



Jeanmi 27/01/2013 14:43


L'art du titre d'un livre appartient souvent à l'éditeur et non à l'auteur...

Violette 27/01/2013 20:30



avec du recul, je trouve ce titre très bon, justement parce qu'il est neutre et banal alors que l'histoire den l'est pas du tout...



Cristie 26/01/2013 20:52


Je vais essayer de voir si je peux me le procurer à la bibliothèque !!

Violette 27/01/2013 20:49



n'hésite pas!



Catherine 26/01/2013 15:47


Je l'avais emprunté à la bibliothèque pour le lire mais je n'avais pas eu le temps... Il faudrait que je pense à le réemprunté un de ces jours... Bon weekend

Violette 27/01/2013 20:33



ça m'arrive aussi d'emprunter et de rendre sans avoir lu. Celui-ci, malgré l'effet gros pavé, se lit avec aisance.



Philisine Cave 25/01/2013 16:12


J'ai adoré, j'ai adoré, j'ai adoré !!!!! (c'est bon ?)

Violette 25/01/2013 16:17



whaouh! tout ça??? je n'en suis pas là, moi!



L'irrégulière 25/01/2013 14:51


Je n'ai jamais été tentée...

Violette 25/01/2013 16:15



et pourquoi?



niki 25/01/2013 12:03


ça m'a réellement flanqué un coup de poing à l'estomac cette histoire - j'ai mis longtemps à m'en remettre

Violette 25/01/2013 16:15



à ce point-là? non, pas moi, ... suis-je insensible ? :-)



Philippe D 24/01/2013 21:48


Un sujet délicat, en effet.


Je crois que tout parent craint que ses enfants ne fassent un jour une grosse bêtise.


Bonne fin de semaine. 

Violette 24/01/2013 21:58



en tant que parent, je ne peux que répondre : oh oui! bonne fin de semaine à toi.



Manu 24/01/2013 20:32


Un roman qui m'avait convaincue moi aussi !

Violette 24/01/2013 21:17



il est plaisant à lire!



jerome 24/01/2013 20:12


Déjà repéré plein de fois, je n'ai pas encore franchit le pas. Il finira bien par sortir en poche.

Violette 24/01/2013 21:15



bonne nouvelle : il est sorti en poche!



Lystig 24/01/2013 14:15


noté lui aussi... à trouver en biblio

Violette 24/01/2013 21:12



je dirais aussi que l'acheter... ne vaut pas le coup (mais le lire, oui !)



Yspaddaden 24/01/2013 13:44


j'ai beaucoup apprécié ce livre à la construction redoutable.

Violette 24/01/2013 21:11



moi aussi :-)



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages