Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 22:18

   

            Celui qui  n’a pas vu ou entendu parler de ce livre vit en autarcie… Trop curieuse, il a fallu que je m’y colle, et ce fut en livre audio.

            Erica est une trentenaire célibataire, écrivain retranché dans la maison de ses parents décédés il y a peu. Un jour, on l’interpelle dans la rue, un homme demande du secours, il a trouvé le cadavre d’une femme dans sa baignoire. Erica constate qu’elle connaît cette femme prise dans la glace (la chaudière étant à l’arrêt, la maison est glaciale), il s’agit de sa meilleure amie d’enfance, Alex.

            Alors qu’elle se rend au commissariat pour sa déposition, qui est-ce qu’elle croise pas ? Patrick, un copain d’enfance qu’elle trouve charmant… elle ne sait pas qu’il est amoureux d’elle depuis le bac à sable (eh si, ça existe !)

            C’est une enquête en binôme qui commence, chacun à sa façon. Patrick tente de déjouer la surveillance de son stupide et volumineux chef, Erica se rend dans la maison d’Alex en cachette pour y glaner d’éventuelles informations (même pas peur !)

            A côté de ça, la maison familiale risque d’être mise en vente à cause du mari violent et trop cupide de la sœur d’Erica, Anna. Mais Erica se console dans les bras de Patrick. C’est cinq fois pour leur première nuit d’amour mais ce n’est vraiment bien qu’à la cinquième fois… c’est pas moi qui le dit, c’est l’auteur.

            Le début du roman m’a vraiment agacée, l’intérêt littéraire est nul. C’est mal écrit, ça tourne en rond, c’est rempli de blabla. Puis, je me suis engouffrée dans cette enquête. Alors que je croyais avoir tout compris, je suis allée de surprise en surprise. Au final, j’ai passé de bons moments mais le support audio y a été pour beaucoup. L’écrivain nous répète mille fois les mêmes choses (ok, j’exagère), ce qui passe très bien quand on l’écoute.

            Pour les détails énervants, Läckberg insiste sur les trentenaires qui vraiment ne sont plus si jeunes, qui grossissent à vue d’œil, qui voient apparaître des rides un peu partout… je me suis sentie un peu vexée ! L’histoire d’amour quant à elle, bon, elle est ce qu’elle est, deux maladroits un peu frustrés qui se disent que c’est le moment de se caser… Ne boudons pas notre plaisir, je me suis attachée à ces deux-là. Je continuerai peut-être l’aventure Läckberg en buvant du café (ça doit vraiment être une manie suédoise, dans Millenium déjà, ça n’arrêtait pas !), encore en livre audio sans doute. Et puis, commencer une relation amoureuse avec une haleine aromatisée à la caféine, bon… Parenthèse refermée.

            Je ne cite pas d’extrait, de toute façon, un morceau détaché du reste serait ridicule… Ah, je n’avais pas dit non plus que le roman était truffé de caricatures et de clichés ? Bon, c’est fait maintenant. Pourtant si, j’ai aimé. Je l’ai pris comme il était et mes trajets maison-travail ont été délicieusement égayés.

            Au cas où vous n’auriez pas compris ma relation avec ce livre, c’est comme de manger des cookies bas de gamme, c’est bourré de conservateurs et de cochonneries, on sait que ce n’est pas bon mais finalement on finit le paquet. Ben oui.

             Il m’arrive de bavarder inutilement (pléonasme ?)

           Si c'est bien du Fjallabacka du bouquin qu'il s'agit ci-dessous, c'est pas mal...

et Göteborg qu'on trouve aussi dans Millenium :Fichier:Avenyn.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Livres audio
commenter cet article

commentaires

Cla 16/11/2011 22:13



Un roman que j'ai très envie de découvrir =)



Violette 17/11/2011 09:35



il se lit bien (enfin, je suppose, moi qui n'ai fait que l'écouter...)



Manu 10/11/2011 19:40



Je l'ai aimé aussi en audio.



Violette 11/11/2011 16:33



ça passe très bien, n'est-ce pas?



alinea 05/11/2011 08:27



j'ai tenté la lecture de ce livre , j'ai abandonné.



Violette 06/11/2011 11:41



je peux le comprendre !



Anis 05/11/2011 00:01



Je comprends parfaitement ce que tu dis. On a en soi tout cela, tous les niveaux de réalité et diverses façons d'aimer. Parfois on se laisse aller, on oublie notre culture, nos études, on se
laisse aller simplement, être juste dans l'histoire, se sentir à l'aise dans le roman de gare, parce que les trains c'est bien, c'est juste un moment et il y a des lectures qui lui correspondent,
qui vont bien avec, parce qu'on est aussi ça..



saxaoul 04/11/2011 21:34



La comparaison avec les cookies est plutôt bien trouvée !!!!



Violette 06/11/2011 11:43



merci ;-)



Lystig 04/11/2011 21:11



pas encore en poche...



Violette 06/11/2011 11:43



et tu as bien raison !



Za 04/11/2011 14:03



N'ayans pas de Suédois sous la main, je laisserai le bénéfice du doute à Stieg Larsson. Mais l'histoire de la traduction faite à la va-vite m'a été confirmée par un mien ami libraire. Ceci dit,
et malgré tout, j'avais lu les trois (gros) volumes d'un trait. Comme quoi...



Margotte 04/11/2011 13:42



Bof bof, pas tentée moi...



Violette 04/11/2011 13:53



le lire m'aurait agacée mais en voiture, pour aller bosser, c'est très plaisant.



Alex-Mot-à-Mots 04/11/2011 09:17



J'avais été déçue, trop de clichés. Je n'ai pas continué avec cet auteur, du coup.



Violette 04/11/2011 13:55



j'hésite encore à poursuivre. En voiture, c'est relaxant car pas compliqué.



Za 03/11/2011 15:07



C'est marrant cette histoire de Millenium et du café. C'est un de mes souvenirs de la trilogie : les litres de café qu'ils ingurgitaient !


Et puis aussi, autre point commun avec ce livre, l'impression que ça n'en finissait pas de commencer.


Dernier constat, si tu trouves ça mal écrit, c'est peut-être que, comme pour Millenium, c'est affreusement mal traduit, ce qui est franchement une honte pour une maison d'édition comme Actes Sud
!



Violette 04/11/2011 13:59



c'est ce que je me suis dit pour la traduction, mais comment savoir si c'est le texte en suédois qui est mal écrit ou la traduction qui est mauvaise? Je dirais quand même que Millenium est un bon
cran au-dessus de Läckberg...



niki 03/11/2011 11:27



j'avais apprécié ce premier opus, mais je ne pense pas poursuivre sauf si évidemment un jour ma PAL se vidait 



Violette 04/11/2011 14:00



sympa mais rien d'extraordinaire, en effet. Tu espères encore que ta PAL se vide, toi? ;-)



keisha 03/11/2011 10:27



Cela ne me disait rien (en plus j'ai lu seulement le 1 de Millenium) mais j'aime beaucoup ton image des cookies bas de gamme... Un peu aussi comme certaiens émissions à la télé! ^_^



Violette 04/11/2011 14:01



eh oui, il faut aussi du moins bon, c'est reposant... :))



Lystig 03/11/2011 06:12



toujours pas lu cette auteur, j'attends... la sortie en poche !!!


oui, il s'agit bien de cette ville, où l'auteur réside.


oui, les Scandinaves boivent beaucoup de café (pas aussi fort que chez nous), souvent conservé dans des thermos (comme dans Millenium) 



Violette 04/11/2011 14:02



ça m'étonne que tu ne l'aies pas lu ! ;-)



Catherine 02/11/2011 23:08



Vu et entendu parler mais jamais lu cette romancière suédoise...



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages