Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 12:30

null

 

Dans une bande dessinée autobiographique, l’auteur nous raconte les débuts de sa maladie, son acmé, sa lente guérison et sa renaissance.

A 21 ans, Judith (l’auteur a eu du mal à attribuer à son « personnage » son vrai prénom…)  commence à avoir des malaises, des absences dont elle n’a jamais aucun souvenir. Elle en arrive à devenir violente et elle se décide à consulter un neurologue. Ce sont des crises d’épilepsie. Mais les crises sont si rapprochées, le besoin de dormir si fréquent que la jeune femme enchaîne scanners et IRM. Le couperet tombe : elle a une tumeur maligne dans le cerveau, un astrocytome. On ne peut l’opérer. Son état se dégrade. Elle ne connaît plus ses tables de multiplication, elle a oublié son alphabet ainsi que le nom du président… Finalement, à Marseille, il existe une solution : des rayons qui auraient le pouvoir d’éradiquer la lésion. Cela semble réussir à la jeune femme, il faudra attendre 18 mois pour en être sûr. Pourtant, son état s’empire encore, elle n’est plus autonome du tout et passe ses journées et ses nuits à dormir. Elle fait un œdème cérébral, une énorme tumeur l’empêche de vivre ; cet effet secondaire est très rare. Le traitement à base de cortisone fait dégonfler puis se résorber l’œdème. Au bout de 18 mois, le verdict tombe comme une victoire : la tumeur était nécrosée.

La convalescence est lente et fastidieuse. La jeune femme réapprend à vivre, travaille sa mémoire, reprend des cours. Dans la foulée, on découvre qu’elle n’est plus épileptique. Elle est ravie même si elle a du mal à accepter d’avoir passé des années sans avoir vraiment vécu.

C’est un récit incroyablement touchant. Un témoignage courageux et optimiste qui constitue d’abord une thérapie pour l’auteur puis, comme elle le dit elle-même, « un objet, un livre « , le lecteur est intrigué par le texte mais les images s’y associent à merveille.

La parenthèse diabolique s’est refermée.

»   19/20   »

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

visit here 02/12/2014 08:32

The author has clearly given an interesting account about the illness. He chose not to hide any of the details. I do admire his fighting spirit. He never gave up his faith even when things were going downhill.

Anis 03/04/2013 08:34


C'est une BD à lire, assurément.

Violette 09/04/2013 11:11



oh oui! marquante...



bénédicte 01/04/2013 20:28


gros coup de coeur pour moi aussi, lu il y a déjà bien longtemps ... tu me donnes envie de la relire

Violette 02/04/2013 11:05



une relecture? pourquoi pas :-)



Valérie 01/04/2013 17:40


Depuis le temps que je me dis qu'il faut que je le lise.

Violette 02/04/2013 11:07



il vaut vraiment le détour.



Isa tout simplement ... 01/04/2013 12:20


Ton billet m'intrigue et me donne bien envie de craquer ... et puis 19/20 quand même ;)

Violette 02/04/2013 11:08



ah oui, le 19, c'était sans hésiter!



Lystig 31/03/2013 23:03


un coup de coeur pour toi !

Violette 02/04/2013 11:08



oui :-)  !!!



jerome 31/03/2013 21:06


J'en ai beaucoup entendu parler (en bien). J'espère qu'il arrivera bientôt à la médiathéque.

Violette 02/04/2013 11:08



il est à lire!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages