Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 23:09

 

 

 

Ma première rencontre avec Mankell fut une distraction pour mes oreilles puisque j’ai écouté Les Chiens de Riga en livre audio. Une belle découverte à tous points de vue : style, intrigue policière, personnage de Wallander, dépaysement, j’avais tout aimé. Je ne fus pas déçue non plus avec ce gros roman.

Deux histoires font leur petit bout de chemin parallèlement pour finalement se rejoindre. D’une part, en Scanie (j’ai l’impression de connaître la Suède mieux qu’un pays où j’ai déjà mis les pieds, ces noms propres me sont de plus en plus familiers… vive la littérature !), en Scanie donc, une femme, agente immobilière, disparaît. Wallander enquête et se rend vite compte qu’il ne peut s’agir que d’un meurtre. Le corps de la femme est effectivement retrouvé au fond d’un puits, le front percé d’une balle. D’autre part, le lecteur est emmené en Afrique du Sud. Choc culturel. Des nationalistes blancs veulent éliminer Nelson Mandela. Pour cela, ils embauchent un tueur noir, Victor Mabasha, à qui un ex-KGB  enseigne la manière de faire et les conditions dans lesquelles se déroulera l’assassinat. Victor et son « professeur », Konovalenko, s’entraînent dans une maison isolée… en Scanie. C’est ici que les deux histoires se rejoignent. Konovalenko tue la jeune agente immobilière parce qu’elle s’est approchée de trop près de la maison, mais pour Victor, ce meurtre gratuit est inadmissible ; il frappe Konovalenko et s’enfuit. Il croisera Wallander qui le cachera quelque temps, à l’insu du service de police pour lequel il travaille.

S’ensuit une course-poursuite. Konovalenko veut tuer Victor mais il lui faut également trouver un autre élève qui réalisera le meurtre de Mandela. Wallander fait des erreurs et met en danger sa propre famille avant de comprendre qu’il ne s’agit pas d’une simple histoire crapuleuse mais que l’histoire d’un peuple, d’un pays, l’Afrique du Sud, est en jeu.

 

            Mankell est vraiment un auteur à part. Il mêle psychologie et polar, nous propose un inspecteur las de découvrir des cadavres et d’annoncer de mauvaises nouvelles. Et puis, il y a ces voyages au lointain. La Lettonie, l’Afrique du Sud. Les va-et-vient entre Suède et ces pays rendent le roman original, un peu éloigné de la simple étiquette de « thriller ».

Wallander… hum. Ce type qui, comme tout le monde, peut se faire cambrioler, celui qui est toujours amoureux de la même femme qu’il n’a pas revue depuis un an, celui qui voudrait trouver un autre boulot mais ne fait rien dans ce sens, celui qui écrit des lettres enflammées à son amoureuse sans les envoyer, celui qui cache un tueur chez lui de manière complètement illégale mais se fiant à son simple instinct… il m’a complètement bluffée dans ce roman. Il est à la fois un anti-héros parce qu’il commet des erreurs, fait des trucs insensés, n’a pas de bol et meurt de trouille, et un héros à part entière puisqu’il résout une enquête à l’échelle internationale à lui tout seul.

Cette plongée dans l’univers sud-africain m’a fascinée, de bout en bout, et constitue le point fort de ce roman. C’est un pays que je rêve de découvrir, qui m’enchante et me terrifie tout à la fois, un pays complexe et inouï dont les problèmes dépassent bien la dichotomie Noirs/Blancs. Mankell nous dévoile un petit morceau de ce monde.

 

Wallander, tel qu’il est : « Wallander était un flic qui ne prenait pas de risques inconsidérés. Il était à la fois lâche et prudent. Les réactions primitives qu’il pouvait avoir étaient toujours le fait de situations désespérées, dans l’urgence. »

L’Afrique du Sud … : « Pour Van Heerden, l’expérience fut un choc. Il comprit dans quelles conditions misérables et humiliantes vivaient les Noirs. Le contraste ente la township et les quartiers résidentiels des Blancs le bouleversa. Pourtant, le bidonville ne se trouvait qu’à quelques dizaines de kilomètres de chez lui. Il ne pouvait pas comprendre qu’il puisse d’agir d’un seule et même pays. Sur le moment, il s’était écarté de ses camarades, pour réfléchir. Longtemps après, il avait pensé que cela avait été comme de découvrir une falsification adroite. Mais là, il ne s’agissait pas d’un tableau orné d’une signature d’emprunt : toute la vie qu’il avait menée jusque-là était un mensonge. Même ses souvenirs lui parurent soudain faux, tordus. Il avait eu une nanny noire. C’était l’un de ses souvenirs d’enfance les plus précoces et les plus rassurants : la sensation d’être soulevé par les bras puissants et serré contre la poitrine de sa nounou. Il pensait maintenant qu’elle avait dû le haïr. Cela signifiait que les Blancs n’étaient pas les seuls à vivre dans un monde factice. »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aifelle 24/02/2012 18:55


Je vois que tu as bien apprécié aussi. As-tu l'intention de lire la série ? j'essaie de me limiter à un par mois pour ne pas saturer, mais c'est dur. Maintenant j'ai envie de savoir comment
Wallander va bien pouvoir surmonter sa grosse déprime.

Violette 25/02/2012 10:48



@Aifelle : je suis en pause polars, un peu écoeurée mais après cette pause, je compte bien lire un Mankell. Oui, j'aimerais lire la série!



Nico 27/01/2012 12:06


Mon préféré de Mankelle: le "plus exotique" et le plus passionnant!

Violette 27/01/2012 16:09



oh oui! un vrai bonheur!



dasola 23/12/2011 23:52


Bonsoir Violette, je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce roman et je dois que c'est à mon avis l'un des meilleurs de Mankell. A recommander même si Walllander est moins présent que dans
d'autres romans. Sinon, Violette, je te souhaite de bonnes fêtes de Noël.

Violette 24/12/2011 10:10



ce n'est que mon 2è Mankell, mais je l'ai vraiment adoré! D'excellentes fêtes à toi aussi, Dasola !



Ikebukuro 15/12/2011 07:47


Je le note car j'aime beaucoup l'univers de cet auteur et l'Afrique du Sud alors combiner les deux cela devrait vraiment me plaire.

Violette 15/12/2011 08:52



oui, c'est le "deux pour le prix d'un" qui est vraiment intéressant dans ce livre. Bonne journée!



Philippe D 05/12/2011 21:37


Je ne connais pas tous ces livres que tu nous présentes. On ne doit pas s'approvisionner aux mêmes endroits.


Bonne semaine.

Violette 06/12/2011 09:23



il faut dire que le choix est vaste! ;-) bonne journée!



Margotte 05/12/2011 21:23


Fan de Wallender je suis ! Mais je n'ai pas lu cet opus là...

Violette 06/12/2011 09:23



j'en lirai d'autres après ma pause polars...



ESPERANCE 05/12/2011 21:08


merci pour ton passage et je suis ravie d avoir découvert ton joli blog   bonne soirée bisous

Violette 06/12/2011 09:24



merci, tout pareil ! :-))



Géraldine 05/12/2011 21:07


J'ai adoré ce livre, alors que je l'ai lu parce qu'on me l'avait offert alors qu'à la base il ne me tentait pas du tout. Et j'ignorais alors même à quel dimension d'auteur j'avais affaire !

Violette 06/12/2011 09:24



oui, Mankell est vraiment excellent. J'ai été bluffée!



niki 05/12/2011 15:56


j'ai lu tous les "wallander" sauf un, le tout dernier


personnellement j'avais lu les premiers de manière trop rapprochée, ce qui m'a finalement lassée du personnage - mais à présent, je le redécouvrirais bien 

Violette 06/12/2011 09:25



j'imagine que c'est un peu répétitif d'un roman à l'autre...



Gwenaelle 05/12/2011 08:24


J'ai bien aimé toute la série des Mankell mais je me refuse à lire le dernier... Pas envie que ça se termine. J'avais regardé les adaptations sur Arte avec Kenneth Brannagh et trouvé qu'il
incarnait bien Wallander. 

Violette 05/12/2011 10:11



je ne connais pas les adaptations. Mais je vais poursuivre les lectures mankelliennes (sûrement que ça ne se dit pas!), mais pas tout de suite.



Lilibook 04/12/2011 18:52


Ahhh, je n'ai encore jamais lu Henning Mankell....

Violette 05/12/2011 10:12



cours t'en procurer un! :))



Alex-Mot-à-Mots 04/12/2011 16:50


Question-piège : est-ce que tu pourrais situer la Scanie sur une carte sans regarder sur Google ?

Violette 04/12/2011 17:14



oui ! mais j'avoue avoir regardé sur Google il y a bien longtemps... c'est au sud, tout au sud pour ceux que ça intéresse.



Catherine 04/12/2011 13:39


J'ai vu les deux séries avec Wallander mais je n'ai encore jamais lu Mankell ! Il est noté, dès que j'ai le temps et l'envie.

Violette 04/12/2011 17:35



ce tome-là est formidable! tente la lecture!



isa 04/12/2011 10:10


J'ai lu et entendu énormément de bonnes critique sur ce livre ! Définitivement, il faut que je me le procure ... 

Violette 04/12/2011 18:10



oui, oui et oui! ^^



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages