Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 15:53

Le narrateur de ce gros roman jeunesse est un garçon de 13 ans, Gwen, surnommé Gwen le Tousseux en raison de sa faible constitution et de ses fréquentes quintes de toux.

1914, en Bretagne : parce qu’un rebouteux, le vieux Braz, l’a soigné pendant des jours et des jours, Gwen entre à son service et quitte ainsi ses parents. Quelques mois plus tard, le vieux Braz meurt en lui léguant sa maison à toit de chaume… et autre chose de plus énigmatique.

Un jour, Gwen fait un mystérieux voyage, emporté par la charrette de l’Ankou (les Bretons reconnaîtront le personnage symbolisant la Mort) et se retrouve dans un pays qu’il ne connaît pas, les Douze Provinces,  « ce grand nulle part cerné de brouillards et de marais »… un pays bien étrange surveillé de près par la douane volante qui ne laisse aux habitants que peu de liberté.

Pris en charge par Jorn dont il ne sait si c’est un ami ou un ennemi, il se découvre un don pour soigner les gens. Lui aussi, est un rebouteux comme le vieux Braz. Accompagné par son pibil siffleur, un oiseau extrêmement difficile à capturer, Gwen rencontrera des gens extraordinaires : le chirurgien Nez-de-Cuir qui va lui enseigner les rudiments et les subtilités de la médecine, Yvon le Rouquin venu de Bretagne lui aussi, la jolie Saskia dont il tombera amoureux, la plantureuse Silde, et des hommes forts, brutaux, sanguinaires… Des noms aux sonorités gutturales se succèdent, des lieux ensorcelés retiennent notre héros malingre et intelligent : les jardins de Fer, Antvals, le Château des Poux, Waarm…

La qualité de ce livre tient à son écriture forte, typée et imagée mais aussi à l’univers que peint l’auteur : noirceur, canaux, marais, beffrois, ambiance médiévale, épidémies, coups bas, rixes et survie à tout prix sont les quelques facettes de ce roman si riche en rebondissements. Et ce serait mon seul bémol, je sais bien que c’est un roman destiné aux jeunes mais les actions sont si nombreuses que j’ai souvent failli en perdre le fil. Je ne sais pas si ce roman peut plaire aux ados, il leur faut un certain bagage culturel et un bon niveau de lecture pour entrer dans cette formidable histoire peuplée d’êtres fantastiques, des croyances perdues et de paysages flamands et bretons. Hugo, Melville, Dumas, Zola ont vendu un peu de leur art et de leur atmosphère à François Place…

L’oiseau fidèle qui suit Gwen dans ses pérégrinations s’est improvisé amuseur de foules :

« Les enfants se le passaient de l’un à l’autre. Mais c’est pendant les veillées qu’il déploya un talent que je ne lui avais jamais connu. Tandis que nous nous serrions autour du foyer, il s’avançait en de dandinant dans la lumière, son ombre démesurément agrandie par les flammes, et il se lançait dans des pitreries de comédien des rues, en imitant toute une galerie de personnages à grand ramage, les gens de la douane et les poissonnières, les banquiers et les pêcheurs d’anguille, les mendiants et les filles à marier. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - jeunesse
commenter cet article

commentaires

Lilibook 05/03/2012 19:55


Ah oui, je ne l'ai jamais encore tiens !

alinea 05/03/2012 08:05


je l'avais repéré celui-ci

Philippe D 03/03/2012 21:37


Je ne connais pas du tout...


Bon dimanche.

Violette 04/03/2012 14:04



merci, à toi aussi!



Anis 02/03/2012 22:40


Je suis une fan absolue. Un des plus grands illustrateurs à mon avis.

Violette 03/03/2012 21:00



j'ai hâte de voir ses dessins!



maggie 02/03/2012 12:07


Je l'avais repéré et ça me tente toujours autant...

Violette 03/03/2012 21:00



certains en feraient un coup de coeur, c'est sûr !



Mélopée 02/03/2012 10:54


J'en avais entendu beaucoup de bien dans "la librairie francophone". Merci de me rappeler l'existence de cette BD qui me semble bien intéressante !

Violette 03/03/2012 20:59



euh...non non ce n'est pas une BD mais un roman jeunesse, enfin, c'est comme ça je l'ai lu, moi! :-)



Alex-Mot-à-Mots 02/03/2012 10:20


J'ai également été étonné qu'il sorte en jeunesse.

Violette 03/03/2012 20:58



il faut que les "jeunes" lecteurs soient très bons, n'est-ce pas?



Karine:) 01/03/2012 21:00


Je me souviens avoir bien aimé sans être fascinée... mais je réalise que j'en garde bien peu de souvenirs, en fait... Moi et ma petite mémoire...

Violette 03/03/2012 20:57



ah, je suis comme toi pour la mémoire, tout pareil!



Céline72 01/03/2012 19:01


Hmmm intéressant je le rajoute dans ma LAL dont de cet auteur j'ai déjà noté : "Le vieux fou de dessin".


Bonne soirée !

Violette 03/03/2012 20:49



et je ne connais pas ses dessins, c'est scandaleux! :)) bon week-end à toi!



emmyne 01/03/2012 18:29


Ah, un coup de coeur que ce roman, tout en atmosphère, j'ai trouvé qu'on retrouvait dans l'écriture le talent de l'illustrateur, quel conteur !

Violette 03/03/2012 20:48



je ne le connais pas (encore) en tant qu'illustrateur.



Péléane 01/03/2012 16:00


Je fais un concours sur mon blog, ça t'intéresse ?

Violette 03/03/2012 20:46



je viens voir!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages