Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 20:47

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu de roman de mon cher Irving ! Quel bonheur de retrouver son univers !

Fred est un gars atypique, il est déjà affublé de plusieurs surnoms pas vraiment flatteurs (Bogus = bidon ; Boggle = patauger ; Trumper = trompeur),  ensuite il a du mal à rester fidèle, à garder un boulot, à se souvenir de ce qu’il a fait la veille, à être stable, tout simplement. On obtient donc un cocktail assez pimenté et rythmé de ses aventures.

On rit et on sourit pas mal dans ce livre, et même si ça fait un peu fouillis-fouillis par moments (faut excuser John, c’est son deuxième roman), la ligne conduite que l’auteur semble s’être donné pour toute son œuvre est déjà bien ancrée dans les pages. Le personnage principal est une sorte de pantin malmené par les aléas de la vie dont il ne semble pas vraiment maîtriser les ficelles. Il écrit, comme d’autres personnages d’Irving (avec une petite mise en abyme qui ne gâche rien…), une thèse obscure  sur une traduction d’une histoire en nordique primitif inférieur. Il souffre d’un urètre trop étroit, son urologue (français !) lui prescrit de boire beaucoup d’eau (d’où le titre) avant d’opter pour une opération qui filera la trouille à notre héros pas vraiment héros… Le corps et la sexualité sont tournés en ridicule. Exemple avec la première rencontre physique avec sa femme, Biggie, une grande skieuse allemande, exagérément musclée. Elle garde ses chaussettes au lit, lui colle involontairement son chewing-gum dans les cheveux et ils produiront tous deux de telles odeurs qu’un copain, peu dupe, appellera la voiture où ils se trouveront quelques heures plus tard « le vagin humide »…

Pas le meilleur Irving, ça ne vaut pas  Dernière nuit à Twisted River, mais un bon moment passé à être … ailleurs.

Un extrait (long ! allez, c’est encore un peu Noël !)… ou quand Bogus s’essaye au ski (planquez-vous !) : « J’éprouvai alors la surprise de ma vie : les skis peuvent escalader. Je bondissais au-dessus du mur. Je volais au-dessus du parking. Pendant ma descente, je vis juste en dessous de moi une famille de robustes Allemands qui sortaient de leur Mercedes. Papa  Cochon en pantalon de cuir épais, avec chapeau tyrolien orné d’une plume ; Maman Truie en bottillons fourrés, balançant une canne à pointe d’acier ; les rejetons, Nif-Nif, Naf-Naf et Nouf-Nouf, chargés à pleins bras de sac à dos, de souliers cloutés et de bâtons de ski. Le coffre grand ouvert de la Mercedes n’attendait que moi. La gueule d’une énorme baleine attendant la friandise d’un poisson volant. Dans les mâchoires de la Mort !

Mais Papa Cochon, ce robuste Allemand, fermait précisément son coffre…

… pour la suite, je suis obligé de m’en remettre au récit de Merrill Overturf. Je me rappelle seulement un atterrissage étrangement doux, résultat de ma rencontre douillette et charnelle avec Maman Truie, servant d’édredon entre ma personne et le pare-chocs arrière de la Mercedes. Ses mots tendres me firent chaud aux oreilles : « Haaarf ! » et « Hrumpfff », tandis que Nif-Nif se tétanisait, Naf-Naf laissait tomber son chargement sur Nouf-Nouf, dont le hurlement assourdissant parvint à traverser l’avalanche de sac à dos, de godasses et de bâtons sous laquelle il gisait. 

Merrill me raconta que Père Cochon scrutait les cieux convaincu d’une attaque de la Luftwaffe»

 

et je n'oublie pas l'excellent challenge de Miss Valérie !

A_challenge_for_John_Irving

et j'attribue la note de 3.5/5 à ce roman!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Malika 24/01/2013 09:07


C'est le roman de John Irving qui m'a le moins enthousiasmée !

Violette 24/01/2013 21:09



je ne sais pas si je peux dire ça mais ce n'est pas mon préféré, c'est sûr !



L'irrégulière 30/12/2012 10:26


Rien à voir, mais je viens de te taguer : http://leschroniquesculturelles.com/2012/12/30/le-tag-des-9/ bises

Violette 30/12/2012 11:49



merci, je vais voir ça!!!



Manu 29/12/2012 21:45


C'est vrai que ce n'est pas le meilleur. Mais bon, c'est John hein

Violette 30/12/2012 11:48



c'est vrai qu'on lui pardonne tout :-)



Valérie 29/12/2012 19:43


Merci pour ta participation. Je vais noter ça tout de suite. 

Violette 30/12/2012 11:51



merci à toi pour ce challenge, Irving mérite bien ça!



Valérie 29/12/2012 10:58


Mais comment ça, tu ne particpes pas à mon challenge Irving? ;)


Je n'ai pas lu celui-là et je proposerai bientôt une LC sur un des titres de l'auteur. 

Violette 29/12/2012 14:53



et voilà, j'ai encore zappé!!! mille pardons, j'arriiiive!



Alex-Mot-à-Mots 28/12/2012 18:53


Un auteur que j'ai beaucoup aimé lire, un peu moins ces derniers temps.

Violette 29/12/2012 14:55



c'est marrant, presque tout le monde a lu Irving "étant jeune"... ce ne sont pas des livres à lire quand on a mûri? (et ça veut dire que je suis jeune, encore...^^)



keisha 28/12/2012 07:53


Je l'ai lu (à une époque je dévorais les Irving), plutôt un bon souvenir.

Violette 29/12/2012 14:57



les Irving ne peuvent que se dévorer ;-)



gridou 27/12/2012 22:41


Je l'ai lu il y a très longtemps ( quand je lisais tous les irving qui me passaient sous la main!) et je n'en garde pas un souvenir très présent. Je ne le classe pas dans ses meilleurs. J'ai
adoré (et lu plusieurs fois):


Garp


l'oeuvre de dieu la part du diable,


une prière pour Owen


bien aimé l'hotel new hampshire (même s il est très barré) et une veuve de papier


 


Je me suis lassée (des thèmes récurrents!) et n'ai pas lu le dernier

Violette 29/12/2012 14:59



j'ai trouvé le dernier excellent et il figure parmi mes préférés avec Le Monde selon Garp. Bonne nouvelle pour moi : j'en ai encore plein à lire!!!



isa tout simplement ... 27/12/2012 22:26


J'aime beaucoup John Irving et étudiante je lisais tous ces romans dès leurs sorties mais il a quand même un sacré débit .... et je n'ai pas lu les derniers. 


Le buveur d'eau , je l'ai acheté mais pas encore feuilleté ! 

Violette 29/12/2012 15:02



son dernier roman est extra, j'ose même dire incontournable... :-)



Philippe D 27/12/2012 21:10


Eh bien, moi, je n'ai encore rien lu de cet auteur. Ah! que les journées sont courtes! 


Bonne fin d'année. 

Violette 29/12/2012 15:03



Il FAUT ! :-) oui, quel dommage d'avoir besoin de sommeil, aussi, rahhhh! Bonne fin d'année à toi aussi!