Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 20:53

C’est Cité de verre de Paul Auster qui m’a donné envie de redécouvrir cette histoire qui a captivé, qui captive encore et qui captivera sans doute longtemps…

Un soir d’automne 1797, un groupe de chasseurs aperçoit une « silhouette humaine » dans la campagne languedocienne. Le petit garçon qu’ils découvrent alors, occupé à casser des noix entre deux pierres, effrayé, s’enfuit à quatre pattes. Il est revu, quelques semaines plus tard, en train de déterrer et de dévorer des pommes de terre crues. Rapide et agile, le garçon ne se laisse pas capturer. C’est pourtant ce qui lui arrive, et il n’y comprend rien. Ne sachant pas parler, tenant à peine debout, reniflant tout ce qui l’entoure, déféquant quand bon lui semble, il constitue un véritable phénomène de foire.

Cet enfant sauvage, très tôt baptisé Victor, ne semble agir que dans un seul but : manger. Il n’entend que les bruits liés à la nourriture, il ne réagit à aucune autre stimulation qu’alimentaire, il se balance continuellement d’avant en arrière, il miaule, il gémit, il jappe, il grogne. Maintes fois, il s’échappera, il ôtera les habits qu’on lui avait douloureusement enfilés. Un seul homme s’entête à l’éduquer : Itard. Pendant de nombreuses années, il va tenter de l’amadouer, des bains et des massages pour le calmer, lui apprendre à se vêtir, à manger des aliments cuisinés, à associer un mot à un objet.  Cette patience sera à peine récompensée, Victor ne parle pas, s’enfuit souvent, n’a aucune pudeur et après des années d’instruction, se fait encore surprendre à dévorer un oiseau cru ou mordiller l’oreille d’un chien. Etre prostré dans un coin ou dormir roulé en boule à même le sol resteront ses habitudes.

C’est un récit captivant, intense et Boyle arrive à maintenir en haleine le lecteur en contant avec romanesque mais aussi avec tendresse, cette histoire légendaire.

« Ils virent que sa peau était rugueuse et noire comme celle d’un Maure, que les cals de ses pieds étaient épais et cornés, et qu’il avait les dents jaunes comme un bouc. Ses cheveux, rideau de graisse tombant sur son visage et sur la trame effilée du torchon qu’ils lui avaient enfoncé dans la bouche, les mettaient à l’abri de son regard fixe. Personne n’avait songé à couvrir ses parties génitales – son sexe d’enfant : deux noisettes et une brindille. »

« Quand il n’était pas en train de manger ou de dormir, il demeurait là, accroupi, genoux ramassés sous le menton, à se balancer en psalmodiant des sons incompréhensibles et singuliers, mais à tout moment il guettait l’occasion de s’échapper, et par deux fois il fallut lui donner la chasse et l’arrêter de force. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malika 05/03/2013 09:17


Il ne me semble pas avoir déjà lu cet auteur !!

Violette 05/03/2013 11:13



c'est mon premier essai aussi, je ne m'arrêterai pas là !



Alex-Mot-à-Mots 03/03/2013 10:11


Une historie dont pas mal d'écrivain se sont saisi.

Violette 03/03/2013 18:01



oui, elle attire et intrigue cette histoire!



Manu 01/03/2013 21:31


C'est un écrivain captivant mais je dois dire que ce sujet ne me tente pas trop.

Violette 02/03/2013 10:30



moi je le trouve passionnant :-)



Annie 28/02/2013 16:42


Oui c'est un très beau livre dont je garde un très bon souvenir, hélas lointain !

maggie 28/02/2013 12:19


Je ne savais pas qu'il avait écrit un livre sur ce sujet. As-tu le récit du docteur Itard ?

Violette 01/03/2013 11:18



non, je ne l'ai pas lu.



virago 27/02/2013 14:09


J'avais lu la version de Lucien Malson mais je ne connaissais pas cet ouvrage. Une idée à retenir car cela m'avait intéréssée.

Violette 28/02/2013 10:02



c'est un sujet passionnant!



jerome 27/02/2013 08:07


J'avais beaucoup aimé ce titre (http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2011/05/lenfant-sauvage-tc-boyle.html). Un sujet déjà traité mais TC Boyle
le fait avec talent.

Violette 27/02/2013 10:16



merci pour le lien !



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages