Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 21:24

           

null

          

           Puisque j’avais adoré le premier tome  ("apprendre") de cette mini-série (pas de tome 3 en vue…), je me suis empressée d’acheter la suite.

            Pour vous remettre dans le bain, un petit rappel : Aster enfant avait découvert qu’elle possédait une particularité gênante, elle faisait partie de la petite minorité des gens mortels. Les autres hommes, nés sous fécondation in vitro vivaient éternellement. Exclue puis rebelle, elle avait fui les immortels.
On la retrouve avec les quatre derniers mortels, ils constituent une petite bande d’anarchistes, bravant les immortels qu’ils côtoient le moins possible, jouant avec le feu, jusqu’au jour où… l’un d’eux meurt brutalement et bêtement. Aster se drogue pour oublier, elle rêve, délire et sera finalement recueillie par le premier immortel, Ewig Heyoun qui sera à son chevet nuit et jour. Commence alors une relation basée sur des « je t’aime moi non plus »… L’album se clôt sur un point d’interrogation puisqu’Aster nous confie avoir « fait la plus belle connerie de [sa] vie »… et on n’en sait pas plus.

 

Première réaction : j’aurais voulu lire la suite, là maintenant tout de suite !

Deuxième réaction : on en sait trop peu, c’est pour ça que je me suis sentie frustrée et insatisfaite ! Ce deuxième tome pêche donc un peu au niveau de l’intrigue bien maigrichonne. Certains passages sont touchants, on ne peut que compatir et s’attacher à cette jeune fille mais il n’y a plus le choc de la surprise du premier tome.
Le graphisme rattrape cependant cette faiblesse. Il a bien changé depuis le premier album : les traits sont plus fuyants, les couleurs plus pastel ; la poésie prédomine des cases souvent dénuées de texte. Le dessinateur a insisté sur le beau regard d’Aster, sa détresse et sa solitude. La science-fiction cohabite avec le fantastique dans un monde féérique mais également teinté de philosophie.

Le sous-titre « comprendre » n’a pas fait écho en moi… que comprend Aster dans ce tome-là ? rien de plus que dans le premier… !?

 

            L’extrait qui suit se situe juste après la mort de l’ami d’Aster : « on en avait beaucoup parlé… mais là c’était le premier. Je crois même qu’on ne parlait que de ça. De manière frontale ou sous forme d’allusions… au premier ou au dernier degré. On pensait en avoir tellement conscience qu’on était prêts à accélérer encore le mouvement : puisqu’on est condamnés, autant crever vite. Un raisonnement que je trouvais d’une évidence irréfutable à l’époque… mais aujourd’hui, je ne comprends même plus ce qui le rendait logique, j’aurais même tendance à penser l’inverse… quand l’issue est inéluctable, autant la retarder un maximum. Ca doit être ça vieillir. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Noukette 14/02/2011 22:23



Comme tu le sais, j'avais beaucoup aimé le premier tome, mais je n'ai pas encore lu la suite... Ce que tu dis me confirme qu'il va peut-être falloir que je patiente un peu que la série se
poursuive ! Quelle belle héroïne en tous cas !



Hathaway 06/02/2011 14:13



J'avais déjà noté le tome 1, mais comme l'Irrégulière, je pense attendre que la série soit complète !



Irrégulière 06/02/2011 11:35



cette série me tente bien, mais j'attendrai sans doute qu'elle soit complète pour éviter la frustration !



Violette 06/02/2011 12:01



bonne idée ! allez les auteurs, le tome 3, vite vite !



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages