Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 23:32

 

 

 

Tout comme pour Construire un feu, je n’ai pas réussi à lâcher cette BD une fois ouverte. Cet auteur a le don de happer le lecteur, et ici, avec  de l’horreur et de l’insoutenable !

            Les premières planches renvoient au procès du trop célèbre Landru, en novembre 1921. Un avocat énumère ses crimes, le condamne sans indulgence et le traite de « monstre », d’ « impitoyable Barbe-Bleue », d’ « assassin scrupuleux et méthodique ».  Puis, retour en arrière. Janvier 1915. Explication des faits à leur source, à leur origine. Sauf que Chabouté nous propose une version toute particulière de cette page historique sanglante. Landru n’est plus le coupable mais la victime ou du moins, le complice inconscient des meurtres commis sur les femmes.

            Du fond des tranchées, en janvier 1915, Paul exprime son désir de retrouver sa bien-aimée, Hélène, et de fuir. Ce qu’il ne tarde pas à faire. La guerre aura laissé des traces indélébiles sur son visage puisqu’un obus l’a complètement défiguré. Il lui faudra beaucoup d’argent, prévient-il dans une des dernières lettres adressées à Hélène. Landru, lui, passe son temps à séduire des jeunes femmes par le biais de petites annonces avant de les escroquer. Paul, ayant eu vent de ses petits larcins, le fait chanter en lui demandant de rameuter encore et encore, des femmes riches à la villa de Gambais : « C’est elles qui vont nous donner leur argent et nous supplier de les aider à quitter le pays … et je me ferai un plaisir et un devoir de leur  faire prendre un bateau pour l’Argentine ». Landru se voit forcer d’accepter le marché. Les trois complices suivent toujours le même procédé : ils feignent un cambriolage la nuit lorsque la jeune femme est au lit. Paul donne une arme à celle-ci et l’ordre de tirer sur tout ce qui bouge. Les femmes, les unes après les autres, vont croire qu’elles ont tiré et tué un Landru allongé au sol, inerte. Ce n’est qu’au bout de quelques voyages (pour lesquels Landru demandera toujours « deux allers, un retour ») que Landru apprendra le véritable destin des femmes : massacrées, Paul et Hélène leur extorquent leur argent,… mais aussi leur peau, qu’un médecin tente de greffer sur le visage mutilé de Paul.

            Pourquoi changer l’Histoire ? est-ce pour nous amener à réfléchir sur la justice ? sur la responsabilité des médias ? sur la « vérité » qui reste toujours une donnée incertaine ? Je ne sais pas mais en tous cas, la version que nous présente Chabouté est une réussite.  Le récit est prenant, le graphisme noir et blanc envoûtant. Le réalisme des planches évoquant la Première Guerre fait froid dans le dos. Landru avec sa célèbre barbe pointue passe pour un homme bienveillant trop crédule. Paul, momifié par ses nombreux bandages apparaît comme un monstre, au sens propre comme au sens figuré. Au final, c’est bon comme un excellent polar, images en prime.

  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

soukee 19/02/2012 19:07


Encore un Chabouté que je n'ai pas lu... Arrgg ! Ma BM devrait les avoir en triple exemplaires chacun, ça serait plus simple !  :)

Violette 21/02/2012 21:52



oh, je suis d'accord avec toi! si j'adore ma BM, j'y râlouille aussi souvent! :)



Margotte 19/02/2012 18:21


Landru + Chabouté = une perle noire, c'est sûr ! J'ai bien envie de la lire, cette bd...

Violette 21/02/2012 21:56



oh oui ! passionnant!



Philippe D 17/02/2012 18:05


Désolé, ça ne me dit rien du tout. J'en ai lu une parce que c'est une amie qui me l'a envoyée mais ça ne m'a rien apporté.


D'ailleurs dans les livres qui ne m'apportent rien, je suis gâté pour l'instant avec "Allumer le chat" de Barbara Constantine et "G229" de J Ph Blondel! Vite que je retrouve un livre auquel je
m'accroche sans vouloir le lâcher.

Violette 21/02/2012 22:01



^_^ on n'aime pas ne pas aimer, c'est sûr!  Mais tu sais (je donne peut-être l'impression d'insister lourdement), il y a 3 ans, je ne lisais pas de BD, genre que je considérais réservé aux
grands gamins! comme quoi!



Philippe D 17/02/2012 05:52


Je passe les BD, toujours pas envie.


Bonne journée.

Violette 17/02/2012 17:56



ohhh mais pourquoi? qu'est-ce qui te freine? allez, mon objectif, c'est que Philippe lise une BD !



Lilibook 16/02/2012 21:02


Ah pas mal le thème pour cette BD !

Violette 17/02/2012 18:01



original, n'est-ce pas?



Valérie 16/02/2012 18:36


Ce n'est pas mon préféré mais j'ai bien aimé. As-tu lu Tout seul?

Violette 17/02/2012 18:11



non (pas encore).



Yv 16/02/2012 12:36


Excellent comme tout ce que j'ai lu de Chabouté.

Violette 17/02/2012 18:13



j'ai hâte de découvrir d'autres de ses ouvrages!



Sara 03/02/2012 10:53


Les dessins sont beaux mais le parti-pris de Chabouté assez discutable. Beaucoup se sont interrogés sur cette volonté d'innocenter Landru, très discutable. Mais ce n'est pas inintéressant du
tout. Probablement un des Chabouté que j'ai le plus aimé. D'ordinaire, je n'aime pas du tout ce qu'il fait.

Violette 04/02/2012 12:10



je suis d'accord avec toi, et j'étais très étonnée de découvrir cette version... ça m'étonne que tu n'aimes pas Chabouté par contre! chacun ses goûts! :))



isa 02/02/2012 13:37


Etrange comme histoire .. et les dessins ont l'air bien travaillé ... 
Pourquoi pas ?  

Violette 02/02/2012 21:08



les dessins sont excellents !



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages