Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 13:14

Jean Teulé a repris l’histoire de la vie extraordinaire d’Hélène Jégado, une Bretonne, qui, au XIXème siècle, a été une implacable tueuse en série.

C’est à Plouhinec, village 100% breton, que les dés sont jetés au début du XIXème siècle. En apprenant que manger des baies de belladone est mortel, la jeune Hélène se fait la main sur sa mère. Ce n’est que le début. Cuisinière et embauchée un peu partout en Bretagne pour ces talents-là, Hélène surnommée « Fleur de tonnerre » va empoisonner (à l’arsenic, surtout) ses patrons des membres de sa famille, des connaissances… en fait, tous ceux qui croisent son chemin. Elle n’épargne personne, n’éprouve, apparemment, aucun état d’âme à supprimer la vie.

Pourquoi ? Fleur de tonnerre se prend pour l’Ankou, cette personnification de la Mort qui se déplace dans une charrette grinçante. Elle prend plaisir à tuer, on suit son parcours à travers les villages bretons. Quand le soupçon pèse sur elle, elle s’en va, se fait engager ailleurs, propose encore une fois sa bonne soupe aux herbes où l’arsenic peut accomplir sa mission…

C’est très répétitif. Elle cuisine, elle tue, elle se déplace, elle cuisine, elle tue, elle se déplace. J’ai failli laisser tomber. Et pourtant, l’écriture de Teulé nous emporte, ce personnage de cinglée fascine, on se demande quand ça finira. La scène finale présente son procès… avant sa décapitation.

C’est du Teulé tout craché. Le verbe lourd, le langage fleuri, l’écriture presque indigeste par endroits, le portrait d’un personnage exécrable. Je ne regrette pas cette lecture mais elle n’est pas indispensable, loin de là. J’avais préféré  Le Montespan, bien plus riche, plus surprenant et plus drôle.


          Je traverse une période où aucun livre ne me satisfait entièrement. Est-ce une coïncidence ou est-ce moi qui suis devenue beaucoup trop difficile ?

 

« Elle est devant quelqu’un qui va mourir… C’est comme la naissance d’une vocation. Posant ses phalangettes sur une joue brûlante de sa génitrice, on dirait Mozart enfant écrasant pour la première fois les touches d’un clavecin. Elle murmure ce que les adultes prennent pour un sanglot : « Guin an eit… (le blé germe) » et sa mère meurt […] »

«  En Basse-Bretagne, les maris ne marquent jamais leur veuvage, monsieur Michelet. Seuls les animaux de la ferme y sont associés. J’ai recouvert ma ruche d’un drap noir et fait jeûner ma vache la veille des funérailles de ma femme. Apprenez ça dès maintenant car on ne sait jamais, vous l’ancien révolutionnaire de la Terreur qui sera bientôt marié, rajoute Jean en remarquant des broderies sur les rubans flottants derrière le chapeau de Michelet - indication qu’il est fiancé. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Neph 17/07/2013 14:00


Je n'arrive pas à savoir si j'aime ce qu'écrit Teulé ou pas. J'avais aimé Le Montespan, detesté Mangez-le..., et je viens de lire Le Magasin des suicides que je trouve
atrocement niais... Alors du coup, je crois que je vais m'abstenir avec celui-là !

Violette 17/07/2013 21:06


Je suis un peu comme toi même si j'ai aimé Le Magasin des suicides. Quand c'est trop inégal, on voit vite voir ailleurs :-/


Philippe D 04/07/2013 21:18


Il y a des moments comme ça où aucun livre ne nous satisfait vraiment. Et puis, tout à coup, arrive le coup de coeur. Ne désespère pas.


Teulé, c'est spécial; je ne sais pas si je vais continuer à le lire.


Bonne fin de soirée. 

Violette 06/07/2013 12:35



Comme toi, je ne suis pas sûre de relire un Teulé. Je remonte doucement la pente question lectures :-) Merci à toi et bon week-end (sous le soleil!!!)



dasola 01/07/2013 16:51


Bonjour Violette, je ne pense pas que tu deviennes difficile, ce sont les romans qui sont bons ou pas, qui plaisent ou non. J'ai lu 10 pages de Fleur de tonnerre, et j'avoue n'avoir pas tout
compris. Je le reprendrai plus tard car l'exemplaire en ma possessioni m'a été dédicacé par l'écrivain, mais cela semble, j'ai des doutes sur le fait qu'il me plaise autant que Je, François
Villon ou Le Montespan. Bonne après-midi

Violette 02/07/2013 15:00



Merci de me rassurer! Je sors doucement la tête de cette torpeur littéraire :-) C'est vrai que, comme avec les gens, il y a des rencontres ratées avec certains livres... 



Philisine Cave 30/06/2013 21:16


Je suis dans la même ambiance que toi mais je pense que ce n'est pas la nouveauté de Jean Teulé qui doit annihiler ce sentiment.

Violette 30/06/2013 21:30



c'est clair... !



cristie 29/06/2013 14:58


Je voulais faire sa connaissance. Je ne commencerai donc pas par celui-ci !

Violette 30/06/2013 21:38



Le Magasin des suicides ou Le Montespan, voilà ce que je te conseillerais... sachant que le style est très particulier, langage fleuri voire vulgaire et histoires... sous la ceinture, bien
souvent!



L'Irrégulière 29/06/2013 11:00


Ce roman m'attirait mais j'en ai plutôt lu du mal...

Violette 30/06/2013 21:39



il est décevant, vraiment. Tu lis un bon résumé, t'as tout lu.



Za 28/06/2013 17:38


Fatigue de fin d'année ?


Essaie donc le roman de Joann Sfar ! Quant à ce Teulé, je l'ai prévu pour l'été, avec celui sur François Villon !

Violette 28/06/2013 20:50



oui, je devrais essayer Sfar... La fatigue de fin d'année dure depuis le mois de mars, au moins!



carolinette 28/06/2013 16:23


ah tiens je l'ai, mais pas encore lu. pas lu le montespan non plus d'ailleurs. j'avais lu charly 9 que j'avais aimé sans plus et beaucoup aimé "je, françois villon" que j'avais trouvé terrible à
tout point de vue.


si tu es en recherche de lectures en ce moment, je te recommande chaudement "room" d'emma donoghue, que je n'ai pas vu sur ton blog. c'est un de mes grands coups de coeur de ces dernières
années. 

Violette 28/06/2013 20:51



oh, je suis preneuse de ton coup de coeur, merci! Pour Teulé, c'est très inégal, oui, hélas!



awa74 28/06/2013 16:20


Il me tentait mais je ne me le suis jamais procuré et je ne sais pas si je le ferai un jour.

Violette 28/06/2013 20:56



ce n'est vraiment pas une lecture indispensable, selon moi...



Valérie 28/06/2013 13:52


J'ai aimé entendre l'auteur en parler au festival Etonnants Voyageurs mais cela ne m'a pas donné envie de le lire. 

Violette 28/06/2013 20:57



il n'en a pas suffisamment bien parlé alors ;-) ! Ou est-ce le thème qui t'a rebutée?



jerome 27/06/2013 17:04


ça fait deux mois que je l'ai réservé à la médiathèque et pas moyen de le récupérer. Pas grave je prends mon mal en patience...

Violette 28/06/2013 20:58



je lirai ton avis... dans quelques mois alors :-)



Malika 27/06/2013 10:54


Je traverse la même période que toi, rien ne m'enthousiasme ... vivement que cette traversée du désert livresque s'arrête !!

Violette 28/06/2013 21:00



tope là! Je commence un livre, et je n'ai qu'une envie : l'avoir terminé! pffffff



Grigrigredin 26/06/2013 21:40


Il est dans ma PAL. Je me ferai mon avis après l'avoir lu... Je n'aime pas tout ce qu'écrit Jean Teulé. J'ai été assez déçue par "Charly IX". On verra avec celui-ci !

Violette 28/06/2013 21:01



oui, qualité inégale chez ce Monsieur qui sait pourtant très très bien écrire... dommage!



Alex-Mot-à-Mots 26/06/2013 19:20


Une bretonne tuese en série ? On me cache tout !

Violette 28/06/2013 21:03



ahhh les Bretons!!! :-D



yuko 26/06/2013 17:18


Ouch... Bon je passe mon chemin avec celui-ci ^^

Violette 28/06/2013 21:06



bah, tu peux, sans regret! sauf, si, un jour, tu te découvres une passion subite pour les empoisonneuses bretonnes!



Margotte 26/06/2013 15:25


Et bien voilà qui ne va pas me faire regretter de n'avoir pas acheté son dernier livre... Il y en avait des piles entières, grandes comme des tours, sur son stand à Vannes !

Violette 28/06/2013 21:07



le stock n'a donc pas été écoulé?



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages