Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 11:26

 

            Je sais qu’il y en a quelques-uns que l’idée d’écouter un livre audio sur plusieurs heures rebute. Ne cherchez plus, je crois bien que j’ai trouvé le petit livre audio parfait pour débuter !

            Il s’agit de quatre nouvelles qui, même si elle forme une unité, peuvent aisément se lire indépendamment l’une de l’autre. Qui dit nouvelle dit brièveté mais aussi justesse, piquant, chute. Ajoutez à cela la voix de Daniel Nicodème (j’ai tellement adoré son expressivité que j’ai immédiatement acheté un autre livre audio lu par lui) et écoutez !

            Ne nions pas non plus le talent de Schmitt. J’ai retrouvé ici ce que j’aime chez lui : des phrases bien ciselées ; des personnages originaux, réalistes, saisis à point ; des intrigues inventives et inattendues, un brin de morale et de philosophie. Un coup de cœur, je vous dis ! J’ai été charmée et fascinée, voilà bien un livre audio que je serai capable de réécouter et c’est la première fois que je pense cela.

            Ces histoires-là se résument difficilement, il faut les connaître dans leur intégralité ! Je ne sais pas si l’effet aurait été le même pour une simple lecture mais ce fut une joie, un réel plaisir de m’asseoir au volant de ma voiture et d’allumer le lecteur CD.

Tentons de résumer tout de même :

Ø  Dans un petit village, de gros soupçons pèsent sur Marie, une femme, sèche, pas très jolie… qui a été mariée trois fois et dont les maris ont disparu en lui léguant toute leur fortune. Faute de preuves, elle n’est pas condamnée. Sa routine est rompue le jour où un bel ange, un prêtre, débarque dans le village. Cet homme-là est pur et doux et ce sont ces qualités qui conquièrent le cœur des paroissiens et surtout celui  de Marie. Elle s’efforce de lui plaire, se rend à l’église tous les jours et, pour qu’il ne s’occupe plus que d’elle, lui avoue qu’elle a tué ses amants. Le prêtre la prend sous son aile, parvient même à la convaincre de tout révéler à la justice des hommes, mais…

Ø  En pleine mer, un message informe un marin que sa fille est morte. Le choc est double car il a quatre filles et il ne sait de qui il s’agit. Il se surprend à espérer que ce n’est pas sa fille préférée qui est décédée puis s’en veut et finit par se rendre compte qu’il ne connaît aucune de ses quatre filles. Retour sur le terre ferme et surprise (je l’avais pressenti mais c’est rondement bien mené.)

Ø  Chris et Axel sont deux musiciens virtuoses. Cependant Chris remarque un jour qu’Axel a ce petit truc en plus qui lui barrera le chemin de sa gloire à lui. Lors d’une course nautique, il le laisse se noyer. Ne lisez pas la suite si vous pensez découvrir un jour le recueil de nouvelles. Axel n’est pas mort mais s’est transformé en hargneux homme d’affaire aigri. Quant à Chris, il n’a jamais réussi à se pardonner son acte et a également changé du tout au tout en devenant un être bon, ouvert et généreux. Bien sûr que c’est manichéen à souhait mais j’ai apprécié ces réflexions sur la manière se changer sa vie, de se changer. La fin est un peu cuculapraline mais elle plaira peut-être à certains.

Ø  La dernière histoire se situe à l’Elysée, oui, rien que ça. La première dame avoue un jour  à son président de mari qu’elle ne l’aime plus depuis bien longtemps, qu’elle sait qu’il n’est arrivé au pouvoir qu’en sacrifiant des personnes, en mentant et en se vautrant dans l’illégalité. Le président qui souhaite conserver leur image de couple exemplaire, n’entend pas changer quoi que ce soit et refuse le divorce et les esclandres. Encore une réflexion sur la rédemption, sur une re-naissance possible ou non, sur le pardon et le rachat de ses fautes. C’est très religieux tout cela. Oui bien sûr, et je m’en rends encore plus compte en résumant ces histoires.

Un fil directeur pour ces quatre nouvelles : sainte Rita que peut-être, comme moi, vous ne connaissiez pas. C’est la patronne des causes désespérées.

Les quatre textes sont suivis du Journal d’écriture lu par Schmitt lui-même. Rien de transcendant, pas inintéressant non plus mais un brin narcissique. Cette partie-là a fait ressortir ce que j’aime moins chez bonhomme mais elle clôt de manière originale le recueil.

Je me répète sans doute encore mais les nouvelles m’ont parlé, elles m’ont touchée, je m’y suis parfois retrouvée, j’ai beaucoup souri mais j’ai aussi parfois été très émue… Ne vous arrêtez donc pas à la couverture archi moche (bon sang, que c’est raté !). Lisez ou écoutez.

Plus que jamais j’ai été frustrée de ne pas pouvoir prendre des notes en roulant (j’avoue que cela m’est déjà arrivé, oui, une main sur le volant, une autre qui note !), j’ai donc pioché sur le net quelques filaments :

« Je n’avais jamais noté combien l’âge nous rend libres. A vingt ans, nous sommes le produit de notre éducation, mais à quarante ans, enfin, le résultat de nos choix –si nous en avons fait. »

« Quand devenons-nous celui que nous devons être ? Dans notre jeunesse ou plus tard ? Adolescents, malgré les données d'intelligence et de tempérament, nous sommes en grande partie fabriqués par notre éducation, notre milieu, nos parents ; adultes, nous nous fabriquons par nos choix. »

« L'homme ne change pas : il se corrige. Il utilise son tempérament d'une autre manière, il l'infléchit, le mettant au service d'autres valeurs;.........il reste le même quoiqu'il s'éclaire différemment : à l'ampoule individualiste, il a substitué l'ampoule altruiste. »

 

Et merci à ce pauvre homme entouré de Desperate house wives de m’avoir permis de chiper ce livre audio ;-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Livres audio
commenter cet article

commentaires

oim 30/10/2014 22:13

komen on écoute ??????????????????'

Violette 31/10/2014 16:10

en achetant le livre audio ! :-)

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 04/08/2011 12:57



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-17, THÉORÈME DE L'ANGE


 


LA PHYSIQUE QUANTIQUE: LA MÉMOIRE DES ANGES ??.


 


Cordialement


 


Clovis Simard



Eloo 12/06/2011 15:42



Ta chronique me donne envie de découvrir ces nouvelles d'Eric-Emmanuel Schmitt :) J'ai déjà lu Oscar et la dame rose que j'avais bcp aimé...


Quant aux livres lus, j'ai envie de les tenter quand je pourrais les utiliser dans ma voiture (pour l'instant, c'est k7^^)



Alex-Mot-à-Mots 23/05/2011 16:09



Un peu déçue par mon expérience audio. Mais un auteur que j'appprcéie.



lasardine 22/05/2011 14:35



je garde un bon souvenir de ce titre, comme tous les EES que j'ai lu jusqu'ici :)



Edelwe 22/05/2011 12:27



Pas encore lu celui-ci.



Irrégulière 22/05/2011 11:46



pfff, le livre audio, j'avoue, je pense que ce n'est pas pour moi...



Violette 22/05/2011 18:27



commence par celui-là : court, facile, découpé en 4 parties, drôle.



Anis 22/05/2011 10:11



Je trouve cet auteur très inégal, j'ai eu quelques lâchages de livres avec lui.



Lystig 21/05/2011 22:30



il est déjà noté...



Violette 22/05/2011 22:30



surligne alors ;-)



Aymeline 21/05/2011 19:44



Quand j'étais petite, j'écoutais des livres audios et j'en ai gardé un excellent souvenir (lire les yeux fermés c'est sympa). Ton article me donne envie de m'y remettre et de commencer à lire des
livres de cet auteur. Par contre ça doit être plus cher non ?



Violette 22/05/2011 08:12



oui, c'est cher, et c'est bien le hic. Je m'en offre un tous les deux mois comme compensation à mes trajets longs et pénibles pour aller bosser... mais celui-ci, j'ai pu l'emprunter. Tu as
peut-être une médiathèque pas loin de chez toi où c'est possible aussi.



soukee 21/05/2011 17:57



Je fais partie des irréductibles par qui les livres audio ne passeront pas !! Je suis incapable de me concentrer sans support visuel, donc je ne tente même pas l'expérience !



Violette 22/05/2011 08:16



j'en suis incapable en dehors de mes trajets voiture, donc, je te comprends!



Noukette 21/05/2011 15:42



je vais tenter l'expérience audio-livre d'ici peu, je veisn d'en emprunter un aujourd'hui ! Sinon, un p'tit tag t'attend chez moi..., et il faut toujours que je réponde au tien ! ;-)



Catherine 21/05/2011 11:44



J'ai lu plusieurs livres d'EES (pas celui-ci) et je le trouve parfois inégal dans l'inventivité justement. En tout cas, certaines histoires m'ont plus plu que d'autres qui m'ont semblé banales.



Violette 22/05/2011 08:19



oh oui c'est inégal! J'avais vraiment détesté Lorsque j'étais une oeuvre d'art. Adoré La part de l'autre ou Odette Toulemonde..., entre autres.



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages