Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 16:17

Il n’y a pas d’erreur dans le titre, il ne s’agit pas de braquer une banque mais bien de la voler, de voler toute la banque !

John Dortmunder, petit truand ou grand voleur, on ne sait pas trop, passe son temps à faire du porte à porte pour vendre aux gens des encyclopédies qui n’existent pas. Victor, quant à lui, est un ancien agent du FBI qui n’a toujours connu que les côtés plats et soporifiques de ce service de police et qui rêve d’action, comme dans les films. Kelp, c’est l’oncle de Victor et c’est de lui que vient l’idée de voler une banque… Herman est le serrurier responsable d’ouvrir le coffre-fort. Murch est le chauffeur génialissime qui sait conduire et surtout voler n’importe quelle voiture, n’importe quel camion. Deux femmes complètent la fine équipe.

Et la banque alors ? En attendant que la grande et vieille banque ressemblant à un « temple grec » soit refaite à neuf, un mobile home a été aménagé, en face, pour faire office de banque de remplacement… Vous devinez la suite,  nos voyous vont mettre au point un plan infaillible : tracter cette banque par un camion jusqu’à un endroit secret et tranquille où Herman aura tout le temps de percer le coffre-fort. Bien entendu, le plan ne fonctionne pas comme sur des roulettes…

J’ai pris mon pied avec ce livre aux personnages rôles et attachants, à la fois vernis et guignards. Il y a un côté Ocean’s Eleven en plus folklo et en moins classe. C’était donc une agréable et divertissante lecture, et je remercie Caroline et :

 !!!

Un petit extrait qui se situe au début, après l’inspection de la « banque mobile » :

« - Oui, je l’ai vue, répondit Murch, soudain extrêmement sérieux. Je l’ai examine très attentivement et j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

-         La mauvaise d‘abord, dit Dortmunder.

-         Non, dit Kelp. La bonne d’abord.

-         D’accord, dit Murch. La bonne, c’est que la banque possède un anneau de remorquage.

-         Et la mauvaise ? demanda Dortmunder.

-         Elle n’a pas de roues.

-         Eh bien, ça m’aura fait plaisir de te parler, conclut Dortmunder. »

Donald Westlake, que je ne connais absolument pas est un écrivain américain « prolifique et éclectique » (dixit Wiki) qui s’est tout de même spécialisé dans les histoires de casse et de cambriolage. Avis aux amateurs !

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

A réfléchir, chaque fois qu'une banque se refait une beauté. Plus simple de voler un algéco, en effet.
Répondre
V


:-)



N

j'ai lu un westlake il y a 2 ans, car ma petite belle-fille est très fan - après avoir eu quelques difficultés à "entrer" dans le roman, j'ai fini par apprécier 
Répondre
V


je ne connaissais absolument pas avant cette lecture, même pas de nom!



K

J'adore aussi! Et si en plus il y a Dortmunder dedans, c'est le pompom!
Répondre
V


il me tarde de découvrir d'autres romans !



R

J'adore cet auteur !


À tous coups, avec ses personnages loufoques, il me fait rire !!


Bonne journée
Répondre
V


je l'ai découvert avec ce roman, et ça m'a plus!



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages