Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 12:14

Petit roman pour la jeunesse bien sympathique.

            Benjamin est un lycéen qui n’est intéressé que par son unique passion : la musique. Il chante, il joue de la guitare et il compose des chansons rock. Le roman commence dans une salle obscure. On a donné une chance à quelques petits groupes d’amateurs et le groupe de « Ben » en fait partie. Le leader y croit dur comme fer et voit son rêve réalisé quand Valère Dove, le découvreur de talents de Turquoise Production, se présente à lui et lui propose d’écouter plus attentivement quelques-unes de ses créations qu’il trouve superbes. Ben plane et se prend très vite pour la star qu’il n’est pas encore, il délaisse ses copains et ne passe son temps qu’à peaufiner ses compositions.

            Parallèlement à ce récit à la première personne, le lecteur est témoin d’une intrusion nocturne et d’une violation d’appartement commises par un type enragé, en proie à un désir féroce de vengeance. Aucune difficulté pour comprendre qu’il s’agit toujours de Ben. Il s’est bel et bien fait avoir, ce Valère Dove s’est approprié ses chansons et les a transformées en tubes, sans une once de reconnaissance pour le pauvre adolescent.

            Le roman est rythmé par les textes des chansons qui nous sont donnés mais aussi par cette alternance passé/présent. Si on devine facilement l’entourloupe dont Ben est victime, la fin reste surprenante et un brin spectaculaire.

            J’ai donc passé un bon moment avec cette fable moderne qui se lit facilement d’une traite. On aime toujours les histoires de vengeance…

 

            Quand l’espoir fait vivre notre jeune héros : « C’était Noël en plein mois de mars ! J’ai adoré le frisson qui m’a parcouru de haut en bas. Un rendez-vous avec un faiseur de talents dans une maison de disques, j’en avais rêvé des centaines de fois, autant que de concerts triomphaux. Dans mes moments les plus fous et peut-être les moins réfléchis, je m’imaginais reçu en grande pompe dans un bureau de directeur où on m’invitait à signer des contrats mirifiques face à la presse spécialisée et où on me donnait du « Cher Benjamin », du « Grande Vedette » à tire-larigot et avec déférence ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - jeunesse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages