Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 08:15

Certains ont appelé ce livre un ovni littéraire. Il est bien vrai que ce petit roman brille par son humour et par son originalité.

Le lecteur est jeté in medias res dans l’action : le narrateur et personnage principal est en effet coincé sous son Range Rover, en Alaska, en train de se faire dévorer les pieds par un ours. De nombreux  retours en arrière nous amènent à comprendre comment il en est arrivé là. Marv Pushkin est un manager dynamique et despotique dans une boîte publicitaire. Pour développer l’esprit de cohésion de l’équipe qu’il dirige d’une main de fer, il emmène ses collègues et sa femme en Alaska pour une chasse à l’ours. Marv ne doute de rien, il est le meilleur, il déteste sa femme trop grosse, raffole de sa maîtresse Marcia (responsable du service clients et qui, elle aussi, fait partie de la petite virée dans le Grand Nord) qu’il prend néanmoins pour son esclave sexuelle, et il aime encore plus que tout sa très puissante voiture infaillible.

Marv tient le coup, il résiste, il lutte, il sait qu’on va très vite le secourir et il tient le coup, surtout, grâce aux nombreux cachets planqués dans sa veste : des fortifiants, des anti-douleurs et des anxiolytiques maintiennent notre super homme calme et confiant. Pourtant, l’abus de ces petites pilules lui créent bientôt délires et hallucinations (il se voit sauvé, puis fait l’amour à une ourse avant de se transformer lui-même en ours…).

Bien sûr, on nage en plein second degré (que dis-je, en plein 36ème degré…) et le livre estampillé « Anti-nature writing » est une démonstration d’ironie et une caricature de l’homme moderne. Marv est évidemment un gros con et c’est sa seule bêtise qui l’a amené dans cet endroit effectivement peu adapté aux humains. Lui-même est un ours au sens bestial du terme, macho, raciste, indifférent aux autres, amateur de porno trash et farouche opposant à tout ce qui est nature. Je ne ris pas facilement mais j’avoue que les premières pages m’ont mise ko. Le livre, efficace et déjanté, perd un peu en qualité au fil des pages, et c’est bien dommage. Ça reste léger et très drôle, vite lu, cette satire devrait bien fonctionner cet été.

« Avoir raison, c’est mon boulot. Le fait est que certains managers recrutent du personnel avec lequel ils ont envie de bosser. Moi, je préfère employer des crétins que j’ai plaisir à dominer. Je ne veux pas travailler avec mes subordonnés, je veux qu’ils travaillent pour moi, à ma place. »

 

Puisqu’il n’a plus de pieds, Marv s’inquiète pour l’éventuelle greffe de pieds d’un noir qu’on pourrait lui faire : « Mon inquiétude est d’un ordre purement esthétique. Je veux juste qu’ils ne jurent pas avec le reste. Je suis un homme qui prend soin de lui-même, qui fait de gros efforts pour avoir toujours l’air impeccable. Avoir des pieds d’une telle couleur équivaudrait à se déplacer chaque jour en chaussettes noires sur le court de tennis de sa vie. A ce stade, on ne parlerait plus de faux pas mais d’exhibition monstrueuse. Je ne saurais même plus quelle case cocher sur le formulaire de recensement. Je serais un autre, une créature hybride. Un chef-d’œuvre en ruine. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A_girl_from_earth 09/08/2014 00:30


Ovni littéraire, anti-nature writing, tout me plaît dans ton billet ! Très curieuse de ce livre !

Violette 13/08/2014 18:16



il est loufoque et original, en effet!



niki 08/08/2014 14:08


je note car ce type de roman au Xième degré me plaît bien 

Violette 13/08/2014 18:15



ça change des livres trèèèès sérieux -qu'on lit tout le temps, n'est-ce pas... :-)



Céline 06/08/2014 16:53


Oh oui ce roman a l'air bien original ! Tu me donne envie de le lire...je note ;)

Violette 13/08/2014 18:12



il a le mérite d'être drôle, ce qui est assez rare...



Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages