Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 16:11

Tropique de la violence - Nathacha Appanah - Gallimard - Grand format -  Librairie Le Square GRENOBLE

Si ce livre n’a rien à voir avec la récente rentrée littéraire, son sujet n’en demeure pas moins tristement d’actualité.

Marie, d’abord. Une vie d’infirmière simple et plutôt tristounette en France. Quand elle rencontre Cham, originaire de Mayotte, elle tombe amoureuse de lui et le suit là-bas, sans vraiment savoir que si c’est une île française, elle n’a pas grand-chose en commun avec la métropole. Marie souffre de plus en plus de ne pas tomber enceinte à tel point qu’elle en devient méchante et colérique. Cham la quitte. Un jour, à l’hôpital, une réfugiée fille-mère donne son bébé à Marie, parce qu’il a les yeux vairons, et un œil vert porte malheur, la jeune femme n’en veut pas. Marie devient maman de ce petit Moïse qu’elle garde précieusement avec elle comme un joyau jusqu’à ce qu’il arrive à cette période si critique de l’adolescence où il pose de questions sur ses origines, s’éloigne et rejette Marie. Il rejoint les délinquants de ce quartier si justement surnommé « Gaza » et s’enlise dans la violence ambiante…

Dans ce roman choral, la parole est donnée à tous les personnages, à Moïse ni Blanc ni Noir, à Bruce, une brute à l’état pur, à Marie, cette sainte mère qui ne survivra pas dans cet enfer, au flic, au gardien de prison, au pompier… mais celle qui crie sa douleur d’être abandonnée, c’est Mayotte, cette île oubliée qui voit les migrants arriver tous les jours. Une tension et un malaise omniprésents rendent les rues dangereuses, l’Eldorado tant convoité par les étrangers devient un cloaque où la violence devient effectivement le quotidien de tous. La maternité de Mayotte est la plus grande de France, et de loin. Entend-t-on parler de cette île ? Non. Heureusement que la littérature nous ouvre ces portes sur le monde. Nathacha Appanah a séjourné à Mayotte où elle y a trouvé « une île aux enfants » (interview donnée au Point), des enfants non scolarisés et livrés à eux-mêmes dans un pays extrêmement pauvre où règnent violence, drogue et chômage. Le roman est magnifique, chaque personnage a son histoire, son langage, son parcours qu’on parvient à comprendre même pour ce monstre qu’est Bruce. Le résultat est émouvant de justesse, l’île elle-même, sous un noir soleil, devient un personnage tragique qu’on ne sait comment sauver. A lire absolument.

C’est Olivier qui parle, le flic : « Il m’est arrivé d’espérer quand il y a eu le petit Syrien échoué sur une plage turque. Je me suis dit que quelqu'un, quelque part, se souviendrait de cette ville française et dirait qu’ici aussi les enfants meurent sur les plages.  Je ne suis qu’un flic, moi, et j'en ai vu des petits corps baignés d’écume et j'en ai pris comme ça, dans les mains, tout doucement. Parfois, quand j’apprends qu’un kwassa kwassa s’est échoué dans le lagon, je sens un poids dans mes mains, comme si les petits corps ne m’avaient jamais quitté. »

Moïse : «  Il n'y a qu'un gosse des rues pour savoir ce que c'est que la joie de trouver une vieille brosse à dent par terre, de la laver à la ravine et de passer un vieux savon dessus, un vieux savon tellement dur tellement strié de marques noires que c'est comme un caillou mais on le frotte quand même et après on va dans un coin parce qu'on ne veut pas que quelqu'un d'autre nous vole cette brosse et on se lave les dents avec, on tourne et retourne la brosse dans notre bouche comme si c'était un bonbon au miel et, la joie de cela, il n'y a qu'un gosse qui vit dans la rue pour savoir. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
J'ai adoré également, enfin adoré n'est sans doute pas le mot approprié, mais qu'elle lecture !! Et ton billet est vraiment très bien et rend parfaitement compte de cette lecture ! Merci de m'avoir donné envie de lire le roman.
Répondre
T
Je ne m'étais jamais intéressée à ce livre, à tort visiblement. Tu m'as donné envie.
Répondre
V
un livre d'une grande force et une belle rencontre !
C
Je le note pour plus tard !
Répondre
V
j'ai vraiment été très agréablement séduite.
A
Une lecture que j'avais adorée, très forte.
Répondre
V
une très très agréable surprise pour moi aussi !
I
Je viens de le lire en prévision du mois africain.. j'ai aimé dans l'ensemble, mais je l'ai trouvé par moments un peu démonstratif (comme si les personnages étaient enfermés dans des profils "type").
Répondre
V
Un peu trop caricaturaux? Pour avoir recueilli un témoignage d'une personne avoir vécu un moment là-bas, rien n'est exagéré...
M
Superbe roman ! La BD est aussi réussie, il me reste à découvrir le film.
Répondre
V
ah je ne savais pas qu'une BD existait !
E
c'est un des livres de ces dernières années qui m'a le plus marquée!
Répondre
V
Une vraie claque, en effet !
M
C'est un livre que j'ai lu aussi et comme toi il m'a beaucoup marqué et je pense que tout le monde devrait le lire...Je n'ai pas encore commencé à lire pour la rentrée littéraire ma médiathèque attend pour les mettre en rayon d'avoir fait une matinée de présentation avec un libraire...pour l'instant je note donc
Répondre
V
quelle découverte en effet ! Je n'en savais que très peu...

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages