Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2022 5 08 /07 /juillet /2022 18:16

Noire : une adolescente entre en résistance

D’après Tania de Montaigne

Claudette est une jeune Noire qui a grandi en Alabama dans les années 50 à l’heure où la ségrégation vivait encore ses heures de pauvre gloire… Un jour de mars 1955, dans le bus, elle refuse de se lever pour céder la place à une femme blanche. A 15 ans. La police est appelée, les flics malmènent Claudette et elle est accusée de « troubles à l’ordre public, d’agression à l’égard d’un policier lors de son arrestation et d’avoir violé les lois de la ville en refusant de céder son siège. » Cette histoire vous rappelle quelque chose ? Mais c’est bien Claudette une des premières femmes noires à avoir résisté, Rosa Parks est venue plus tard, en décembre 1955. Pourquoi n’a-t-on retenu que le nom de Rosa Parks ? Parce que Claudette est tombée enceinte quelques mois plus tard (d’un homme blanc, en plus !) et que les leaders noirs ont préféré taire son histoire au profit de celle de Rosa Parks considérée comme dévote, intègre et très religieuse. Ça passait mieux.

J’ai beaucoup aimé cette lecture même si son point fort constitue aussi son point faible : schématiser. Les dessins sont simples, clairs, nets et précis… et parfois trop simples au point de confondre les personnages ou de (presque) tomber dans la caricature. Mais l’histoire est évidemment touchante et doit être connue du plus grand nombre. Être noir et être femme, c’est la double peine : c’est Martin Luther King et trois leaders noirs et blancs qui posent devant un bus, alors qu’elles étaient au moins quatre plaignantes qu’on a voulu laisser dans l’ombre. Claudette a été sacrifiée et est tombée dans l’anonymat. Elle souhaitait devenir avocat, elle a été aide-soignante toute sa vie, rejetée parce qu’elle avait un enfant trop clair. On a attribué son nom à une rue mais attention, une toute petite rue misérable de Montgomery. Je me permets de mettre sa photo ci-dessous, maigre hommage…

Petite question : n’y a-t-il que des femmes autrices qui s’intéressent à ces héroïnes méconnues au parcours courageux ? Je dis ça parce que j’avais d’abord lu « Emile » pour le prénom de l’auteur avant de me dire « Ben, non, « Emilie », évidemment, évidemment, c’est une femme… ».

La BD est une adaptation du livre de Tania de Montaigne, animatrice et écrivaine.

Emilie Plateau- Noire: la vie méconnue de Claudette Colvin - Un dernier  livre avant la fin du monde

Claudette Colvin — Wikipédia

 

Bonnes vacances aux concerné(e)s, bel été à toutes et tous !

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Je ne connaissais pas du tout cette histoire !
Répondre
C
j'avais beaucoup aimé aussi cette lecture très instructive, et maintenant, à chaque fois que j'entends Rosa Parks première femme à avoir refusé de se déplacer, je rectifie mentalement...et ça m'agace que cette jeune fille ne soit pas plus connue, qu'elle ait été invisibilisée y compris par sa propre communauté.
Répondre
K
Une bonne BD à ne pas l aisser de côté!
Répondre
V
c'est ça :)
M
En effet tu vois je n'en avais jamais entendu parler et pour répondre à ta question je crois que nous les femmes sommes plus sensibles au destin de ces autres femmes tombées dans l'oubli. Nous savons au fond de nous que les changements profonds dans nos sociétés sont liés à des femmes qui se sont battues pour nous... Merci de nous parler de cette BD que je ne connaissais pas du tout
Répondre
V
mais les choses ne changeraient-elles pas si les hommes s'y mettaient aussi? Ils restent une minorité à s'intéresser à la misogynie et aux inégalités.
F
Je rejoins le commentaire de A_girl_from_earth... que des autrices et que des lectrices. (En grande majorité en tout cas)<br /> C'est triste que les écrivains et les lecteurs ne s'emparent pas de ces questions essentielles.
Répondre
V
mais oui, bon sang, qu'ils se bougent un peu !!
C
Cela pourrait bien me plaire, je prends note et aussi le livre de Tania de Montaigne.<br /> Merci pour la découverte :)
Répondre
V
à lire et à faire lire!
K
Ce que tu racontes sur Rosa Parks que tout le monde connait, bien sûr, est édifiant. Ainsi on oublie certaines personnes parce qu'elles présentent moins bien que d'autres... ahurissant !
Répondre
V
oui, et Rosa n'était ni la seule ni la première, c'est intéressant à retenir.
A
Par rapport à ta question, je dirais que non seulement il ne semble n'y avoir que des auteures qui s'intéressent à ce sujet, mais en plus il ne semble y avoir aussi que des lectrices.;) Bon, sinon je note, le sujet me parle.
Répondre
V
tu dois avoir raison et ce constat n'est pas réjouissant.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages