Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 17:09

3 nouvelles d'Irène Némirovsky ; en raison des circonstances, la  confidente, M. Rose - Irène Némirovsky

Comme l’indique le titre de ce recueil, trois nouvelles, d’une vingtaine de pages chacune, nous sont offertes.

Dans « En raison des circonstances », nous accompagnons un couple, un soir d’insomnie. Marie-Louise a marié son aînée, Aline, le matin même et ce mariage précipité, en temps de guerre, lui rappelle son premier mari qui est le père d’Aline et qui est décédé lors de la Première guerre mondiale. Son époux actuel, doux et aimant, Georges, a toujours voulu en savoir un peu plus sur cette première union. Ce huis clos interroge le présent à la lumière du passé d’un couple disparu.

« La Confidente », c’est Camille Cousin, cette vieille fille terne qui accueille Robert Dange, ce pianiste célèbre veuf, malheureux d’avoir perdu sa jeune épouse, Florence, dans un accident, deux mois plus tôt. Il veut tout savoir sur les derniers instants de vie de sa bien-aimée. Après quelques réticences, Camille finit par raconter la vérité : c’est elle qui a modelé son amie, qui a dirigé sa vie et qui l’a poussée à rencontrer Robert, cet homme que Florence n’a jamais aimé. Cet amour n’était donc qu’illusions et mensonges.

« M. Rose » est un homme imbu de sa personne, solitaire et condescendant qui, à 50 ans, se vit toujours seul. Alors qu’il est persuadé d’avoir anticipé la Deuxième guerre mondiale en assurant ses arrières, se procurant un pied-à-terre en Normandie, mettant ses biens à l’abri, il est pris dans cette grande Débâcle, l’exode de juin 1940 où les Français se trouvent sur les routes. Face à la situation, il perd de sa superbe et doit beaucoup à un jeune homme de 17 ans qui se montre si généreux et altruiste avec lui.

J’ai beaucoup aimé ces trois textes, l’autrice (d’origine ukrainienne, je l’ignorais) maîtrise parfaitement l’art de raconter brièvement un personnage, une vie, un événement. La deuxième nouvelle est à la fois drôle (le mari éploré s’est fait avoir depuis le début dans une vaste supercherie) et glaçante (il continue de l’aimer, bien malgré lui…), proche du thriller puisque le doute s’est insinué dans l’esprit du mari quand il a réalisé avoir reçu une lettre de Florence le lendemain de sa mort. La 3ème nouvelle se dévore tout aussi rapidement et permet d’avoir un aperçu juste et précis de l’exode de 1940. Et c’est bien là une des grandes qualités de l’écrivaine, cette acuité, cette précision de l’analyse extrêmement efficace puisqu’il ne faut au lecteur que quelques pages pour se plonger dans un contexte, marcher au côté d’un personnage. Cette édition destinée à des collégiens est dotée d’un dossier Images tout à fait cohérent et intéressant (notamment Room in New York d’Edward Hopper qui va si bien avec la première nouvelle et m’a aussi fait penser à l’excellente première nouvelle de Trois fois dès l’aube de Baricco).

J’ai une grande envie d’autres titres de Némirovsky, même de redécouvrir Suite française que j’avais écouté en support audio.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
J'aime beaucoup cette autrice. J'ai lu "suite française" mais aussi "le bal" qui est une nouvelle assez extraordinaire.<br /> J'ai d'autres ouvrages dans ma PAL. Tu me donnes envie de les découvrir.
Répondre
G
Je ne suis pas très nouvelles, mais j'aime tellement cette auteure que je vais me laisser tenter. Merci
Répondre
V
ah, bonne nouvelle ! :)
C
je n'ai lu qu'un texte d'elle, mais je l'ai adoré! son talent que tu soulignes, pour décrire en quelques mots un personnage, une ambiance est remarquable. J'aime aussi beaucoup son style. ce trio de nouvelles me fait très envie. Je note.
Répondre
V
J'ai trouvé ces trois nouvelles assez incroyables, je les laisse posées à côté de moi et les feuillette de temps en temps.
E
j'ai découvert cette autrice par le théâtre, il y a peu, et j'ai beaucoup aimé Suite française et Le bal!
Répondre
V
Par le théâtre, c'est-à-dire? Quelle autrice, en tous cas!!
M
J'ai eu ma période Irène Némirovsky...J'ai lu certaines nouvelles mais pas celles-ci, sauf peut-être Monsieur Rose qui se trouvait peut-être édité dans un autre recueil... Le bal, suite française, David Golder, ce sont les titres qui me restent à l'esprit. Par contre elle est née à Kiev qui était une ville russe au moment de sa naissance donc on l'a toujours considérée comme un auteur russe ayant vécu en France une partie de sa vie puisque ses parents ont migré au moment de la révolution.
Répondre
V
ah d'accord, c'est tellement complexe Ukraine/Russie... j'ai dû lire quelque part qu'elle était ukrainienne, c'est donc une erreur. Merci !!
A
De l'auteure, je n'ai lu que Suite française qui ne m'avait pas plu. Je n'ai pas continué depuis.
Répondre
V
peut-être des nouvelles qui seront vite lues?
K
Je n'ai lu que Le bal, il faut que je revienne vers cette autrice très appréciée...
Répondre
V
j'ai souvent étudié Le Bal avec des 3è et ça marchait bien !
A
Je n'ai pas lu ces nouvelles-là, j'en ai lu d'autres, j'aime beaucoup le style de l'autrice. J'ai dû commencer par "le bal", mais mon préféré est "suite française". Ses textes sur l'exode sont frappants.
Répondre
V
J'ai tout aimé et j'aimerais lire d'autres de ses textes.
I
J'aime beaucoup cette autrice, mais je ne connais pas ces nouvelles (dans ce format, je n'ai lu que "Le bal", qui est excellente).
Répondre
V
J'ai dû étudié 2-3 fois Le Bal avec des 3è, c'était toujours un succès.
A
Eh bien, tu donnes envie, et pourtant je ne suis pas très nouvelles. De Némirovsky, j'avais pour projet de lire Suite française il y a quelque temps. Tu m'y fais penser !
Répondre
V
Tant mieux si je transmets de bonnes idées :)

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages