Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2022 4 24 /02 /février /2022 15:16

Les trois mousquetaires - Classiques français de Dumas Alexandre | Achat  livres - Ref R240163441 - le-livre.fr   Les trois mousquetaires, Alexandre Dumas, Livres, LaProcure.com   Les trois Mousquetaires - Alexandre Dumas - Livre de Poche Jeunesse - ebook  (ePub) - Le Hall du Livre NANCY   Achetez les trois occasion, annonce vente à Rennes (35) WB161247277

Cela fait des années que je voulais réparer cette lacune de lecture. J’ai décidé de découvrir le très célèbre roman en version audio, en tentant, pour la première fois, un site de livres audio gratuits, litteratureaudio.com Je m’auto-félicite parce que l’écoute a duré… plus de 28 heures !

D’Artagnan est un jeune étourdi un peu maladroit mais plein de bons sentiments qui arrive à Paris, débarquant de sa Gascogne natale. Suite à quelques malentendus, il provoque en duel chacun des mousquetaires, Athos, Porthos et Aramis. Finalement, les quatre hommes se liguent contre les gardes du Cardinal qu’ils combattent victorieusement et se jurent amitié. Ce n’est pourtant qu’à la moitié du roman que le jeune Gascon revêt officiellement le titre de mousquetaire. Entre combats, histoires d’amour et manigances, il va gagner en maturité et, surtout dans les derniers chapitres, tout faire pour attraper la plus grande ennemie des mousquetaires, Milady.

Roman de cape et d’épée par excellence, le livre est évidemment un roman d’aventure qui m’a fait sourire aussi. D’Artagnan est montré, surtout au début, comme un butor, une sorte d’ours mal léché qui sort de sa cambrousse. Les autres mousquetaires ne sont pas en reste en matière de beuverie, de légèreté et de maladresse. Le personnage de Milady qui ne prend de l’ampleur que dans la seconde moitié du roman est intéressant parce qu’elle séduit par sa beauté mais aussi par les mots. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à la lecture faite par Cocotte, elle n’est pas très expressive et un peu lente mais elle a l’avantage d’être uniforme, sans surjeu et sans accroc. J’ai quand même bien contente d’être arrivée à la fin du 68e chapitre. J’en ai appris pas mal sur l’Histoire, Richelieu est décrit comme un odieux et perfide personnage, Louis XIII un peu faiblard et certains personnages m’ont particulièrement plus comme Anne d’Autriche et son amoureux, le prince de Buckingham. J’ai retrouvé la verve et le panache si présents dans Le Comte de Monte-Cristo (Dumas aurait écrit les deux romans à peu près à la même période, tous deux publiés en feuilletons dans les journaux de l’époque).

 

Les premières citations que je vous ai réservées sont une belle représentation de la misogynie de l’époque :

Charmante réplique d’Athos : « il en est des valets comme des femmes, il faut les mettre tout de suite sur le pied où l’on désire qu’ils restent. »

Dans la même séduisante tonalité, Aramis : « La femme a été créée pour notre perte, et c'est d'elle que nous viennent toutes nos misères »

« Un mouvement de terreur lui rappela qu’elle était femme » (elle a le vertige, une peur réservée aux femmes uniquement, c’est bien connu, n’est-ce pas…)

La déclaration d’amour du prince de Buckingham à Anne d’Autriche : « où trouveriez-vous un amour pareil au mien, un amour que ni le temps, ni l’absence, ni le désespoir ne peuvent éteindre ; un amour qui se contente d’un ruban égaré, d’un regard perdu, d’une parole échappée ? Il y a trois ans, madame, que je vous ai vue pour la première fois, et depuis trois ans je vous aime ainsi. Voulez-vous que je vous dise comment vous étiez vêtue la première fois que je vous vis ? voulez-vous que je détaille chacun des ornements de votre toilette ? Tenez, je vous vois encore : vous étiez assise sur des carreaux à la mode d’Espagne ; vous aviez une robe de satin vert avec des broderies d’or et d’argent ; des manches pendantes et renouées sur vos beaux bras, sur ces bras admirables, avec de gros diamants ; vous aviez une fraise fermée, un petit bonnet sur votre tête, de la couleur de votre robe, et sur ce bonnet une plume de héron. Oh ! tenez, tenez, je ferme les yeux, et je vous vois telle que vous étiez alors ; je les rouvre et je vous vois telle que vous êtes maintenant, c’est-à-dire cent fois plus belle encore ! »

 

Lors de la beuverie avant le départ pour le siège de La Rochelle : « On ne peut combattre l’extrême préoccupation que par l’extrême insouciance »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Lu et relu, et je viens d'en découvrir la version filmée par Hunebelle avec Jean Marais et Bourvil (pas forcément très fidèle à Dumas, mais bon...)!<br /> (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
Répondre
E
je l'ai lu il y a bien longtemps, j'en ai vu une adaptation au théâtre cet été et j'ai été très étonnée de voir que j'en gardais u n souvenir très précis!
Répondre
V
oh super, et qu'a donné cette représentation théâtrale?
K
Mais oui, c'était une lacune! ^_^ Tu sais que tu as encore deux gros volumes avec ces héros..;
Répondre
V
euhhh... pour l'instant, ce ne sera pas possible :) !
L
28 heures d'écoute alors ça c'est sûr je craque avant même de commencer
Répondre
V
c'était long mais pendant une marche, une course, le repassage, la cuisine, etc. ça passe, finalement !
E
Je ne connais pas ce site d'écoute de livres, un bon moyen de découvrir ce classique ; que je n'ai pas lu, j'ai juste vu sa magnifique statue à Auch ;)
Répondre
V
C'est vrai qu'elle est belle mais je ne l'ai jamais vue "en vrai"
A
J'avais été un peu déçue par ce roman lu adulte, par rapport à mes souvenirs d'enfance (j'avais dû en lire une version abrégée). J'ai trouvé d'ailleurs que ça faisait très roman pour la jeunesse, c'est peut-être le côté roman d'aventures, et nos mousquetaires sont jeunes aussi^^. En revanche, les suites, Vingt ans après et Le Vicomte de Bragelonne, quelles merveilles !
Répondre
V
je n'ai pas trouvé que ça faisait roman pour la jeunesse même si une certaine naïveté parcourt les pages. Tu me donnes presque envie de lire la suite, mais pas dans l'immédiat, non, vraiment pas !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages