Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2021 3 03 /11 /novembre /2021 16:33

 

Marilyn et JFK - Poche - François Forestier - Achat Livre | fnac

Après avoir revu JFK d’Oliver Stone, j’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur ce couple mythique.

Joe Kennedy est un diplomate américain qui place tous les rêves qu’il n’a pu accomplir sur les épaules de celui qu’on surnomme « Jack ». En effet, celui appelé plus tard JFK va très vite briguer le poste de président des Etats-Unis. Il fait un mariage de façade avec Jackie, une femme honnête qui ferme les yeux sur ses dizaines et dizaines de liaisons. Il gravit facilement les échelons grâce à l’argent du papa et se retrouve président des Etats-Unis. Norma Jeane naît en 1926 d’une mère schizophrène et paranoïaque qui ne peut s’occuper d’elle. Mariée à 16 ans, celle qui se fera appeler Marilyn Monroe va rapidement divorcer, consciente de l’intense désir qu’éprouvent les hommes à son encontre. De timide, elle devient calculatrice ; elle ne recherche pas l’argent mais la gloire. Mariée ensuite au champion de base-ball, DiMaggio, elle le quitte parce qu’il la frappe. Son mariage avec Arthur Miller ne durera pas plus de cinq ans non plus. Ses très nombreux amants se plaignent souvent de son manque d’hygiène : les ongles sont sales, les cheveux gras et les douches rares. A 29 ans, Marilyn aura avorté 13 fois. La rencontre entre la femme la plus sexy de tous les temps et le futur Président tellement charismatique est électrique. Ils deviennent amants, se voient régulièrement et le secret n’est pas longtemps caché. Marilyn n’a qu’une obsession : devenir la First Lady, elle va bien déchanter.

J’avoue que, de Marilyn et de JFK, je n’en connaissais pas grand-chose. Et j’ai été surprise de découvrir deux êtres opportunistes, beaucoup plus écœurants qu’attachants. JFK, adepte des coucheries express, est même surnommé le « roi du consommé-minute », toutes les filles y passent et « l’atmosphère de la Maison blanche est celle d’un sérail ». Lorsque Jackie fait une fausse couche, JFK est en mer, « avec sa cargaison de bimbos », il ne daigne raccourcir ses vacances et se montre plus joyeux que jamais. Le livre suggère que Marilyn a peut-être, un court moment, compté un peu plus que les autres filles mais cet univers tout entier, fait de « vautours aux serres acérées » pue le fric et le mensonge. La Century Fox entre en contact avec le psy véreux de Marilyn pour qu’elle continue à tourner. Chacun fait cacher des micros chez l’autre ; à la mort de l’actrice, un grand nettoyage est fait pour qu’aucune trace ne soit détectée, les enregistrements sont effacés. On pense à un suicide puis à un assassinat mais Marilyn, grande consommatrice de drogues, aurait simplement pris une dose de trop. Le mafioso Giancana la fait violer par ses hommes quelques heures avant sa mort. Bref, de bout en bout, c’est de la grande poésie. L’auteur n’y va pas avec le dos de la cuiller mais j’ai appris ce que j’ai voulu savoir.

 

JFK : « passe la moitié de son temps à penser aux femmes, et l’autre moitié à coucher avec elles. »

On a longtemps cherché le journal intime de Marilyn : « Mais Marilyn n’est pas, ne sera jamais, en état de poursuivre une idée, de se plier à la discipline d’un journal intime. Elle est déstructurée, vide, intérieurement amorphe. Elle a autant de rigueur qu’une méduse. La seule chose qui l’intéresse, c’est elle-même, Marilyn, sa séduction, son aura de star, son pouvoir de diva. Elle est comme un champ de nuages par une brise d’été : ses pensées flottent, ses humeurs varient, sa concentration est nulle. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
J'étais loin d'imaginer une histoire pareille ,j'avais pourtant lu un livre sur Marylin mais rien de tout cela ne ressortait.
Répondre
V
Oui, c'est fou mais je ne crois pas que l'auteur surjoue ... caricature-t-il ? Je n'ai pas trouvé la réponse !
A
Tout est donc vrai dans ce qu'écrit l'auteur ?
Répondre
V
c'est une très bonne question et je n'ai trouvé nulle part que l'auteur en rajoutait...
E
il ne me tente pas tellement...
J'ai lu beaucoup de choses sur les Kennedy et sur les dessous du "suicide" de Marilyn, le rôle et JFK et de Bob
donc cela me suffit :-)
je me dis toujours que si Miller l'a épousée c'est qu'elle n'était pas qu'un simple corps de déesse (en fait je suis sûre que maintenant on la mettrait au régime!) et une cervelle creuse :-)
JFK était un sexual addict avéré et sautait sur tout ce qui portait jupon :-)
désolée, je casse le mythe :-)
Répondre
V
Je n'étais pas une fan de JFK mais autant d'histoires de coucheries, ça m'a sidérée, je l'avoue... Bon, un milieu assez écoeurant au final, rien de nouveau sous le soleil, de ce côté...
I
Adolescente, j'ai eu ma période lecture de biographies d'actrices célèbres, avec une prédilection pour Marilyn Monroe et Greta Garbo (dans deux genres complètement différents !). Un triste et pathétique destin, oui, que celui de celle qui reste aujourd'hui encore une icone, pour des raisons que l'on pourrait sans doute qualifier de fallacieuses parce qu'après tout, elle ne brillait pas vraiment par son talent..
A lire ton billet, j'ai toutefois l'impression que François Forestier adopte un parti pris un peu caricatural, non, ou du mins qu'il choisit d'aborder que le pire aspect de ces deux figures ?
Répondre
V
Je crois que tu as raison, en tous cas, en fermant ce bouquin, on se dit effectivement que sa renommée n'est pas justifiée du tout... Je ne sais trop démêler le vrai du faux mais l'image montrée n'est pas belle du tout...
L
beurk ! pas très envie de lire ces histoires de coucheries!
Répondre
V
je comprends, et il n'est presque question que de ça !
K
Pauvre Marilyn, mieux vaut revoir ses films!
Répondre
V
je ne m'y connais que trop peu.
M
Ce livre ne me tente pas, je connaissais les frasques de JFK mais en savoir plus ne m'intéresse pas du tout. Finalement tous ces gens médiatiques, qu'ils soient politiques, comédiens, ou autres...ont toujours eu des vies frelatées. Mais je te remercie pour ta chronique car je sais que je ne le lirai pas !Merci de l'avoir fait pour nous :)
Répondre
V
les blogs servent aussi à ça, à savoir ce qu'on ne veut pas lire :) Je ne regrette pas ma lecture parce que j'en connaissais très peu des deux personnages.
A
Eh ben dis donc, on en apprend de belles là-dedans, je trouve ça même assez horrible toute cette exposition.^^ Marylin une crado ? Haha ! Je crois que ton billet me suffira. On en apprend pas mal mais je n'ai pas envie de pousser plus loin.
Répondre
V
:) Peut-être que les fans devraient lire ce livre :) Je ne sais pas si l'auteur a poussé le bouchon ou si tout est véridique. Pour le peu que j'aie vérifié, il ne raconte pas de salades non plus !