Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 15:08

Une histoire des loups - Poche - Emily Fridlund - Achat Livre ou ebook |  fnac

            Madeline, surnommée la Soviet ou la Cinglée, à 14 ans, vit avec ses parents hippies dans une maison misérable complètement perdue à 10 kms à pied de son école. Nous sommes dans le Minnesota, il y fait souvent froid, les bois sont sombres, les lacs gelés. Dans cet univers hostile, Madeline voit se construire, en face de chez elle, une belle villa vite remplie par une famille. Elle lie connaissance avec la jeune mère citadine dépassée par cette situation isolée et le petit garçon, Paul, de quatre ans. Le père étant souvent absent, la mère embauche Madeline en tant que baby-sitter. Même si le comportement de l’ado est plutôt étrange, la mère lui fait confiance. Côté bizarrerie, le couple n’est pas en reste, le père est sévère, la mère a parfois une attitude d’ado et les deux sont englués dans une sorte de secte qui préfère croire qu’on peut tout gérer grâce à ses émotions…

Tout est étrange dans ce roman, la tragédie qu’on sent venir de loin et qui apparaît soudainement, les fils de cette même tragédie qui se déroulent de manière sinueuse, les personnages peu attachants. Il en résulte un rythme lent et une tension qui retombe trop souvent. Rajoutons que le titre est mensonger car de loups, il n’y en aura point. J’ai mis un temps fou à lire ce roman, ma lecture a manqué de fluidité. Cependant, il faut admettre que de nombreux passages très nature writing sont passionnants à lire, que l’écriture est belle et qu’il y a peut-être du David Vann là-dedans, à balancer de la violence sans donner d’éclaircissement très rationnel.

« comprendre que la mort est simplement une croyance erronée que toute chose puisse avoir une fin. Aucun de nous ne va disparaître, pas dans la réalité. Tout ce qui change, c’est notre façon de percevoir les choses. »

 

Les premières sorties de Madeline et de Paul : « Il n’était pas aussi ennuyeux que je le pensais. Il disait « attention » aux écureuils, s’énervait contre les détritus, lavait les boulets de canon jusqu’à ce qu’ils se dissolvent dans un canoë échoué repli d’eau. Je lui appris à plier des brindilles pour baliser le chemin du retour, à marcher sur la partie des rochers recouverte de lichen, moins glissante. Pour briser le silence, pour nous donner quelque chose à faire, je me mis à nommer tout ce que l’on croisait. Épigée rampante. Mésange à tête noire. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

krol 20/09/2021 19:43

Je me suis beaucoup ennuyée pendant la lecture de ce livre...

Tiphanie Verron 19/09/2021 10:31

Ça donne envie mais en même temps pas du tout! Il y a de toute façon tellement d'autres choses à lire qu'on peut faire l'impasse j'ai l'impression.

Libriosaure 19/09/2021 21:30

Haha c'est drôle car je suis exactement du même avis que Tiphanie après avoir lu ta critique !

Violette 19/09/2021 19:34

oui, c'est ça, c'était prometteur mais ça a fait blop blop au bout de quelques dizaines de pages, vraiment dommage !

uneviedevantsoi 15/09/2021 23:37

Mince, il est dans ma PAL... et je ne sais même plus pourquoi. En plus, si le rythme est lent.

Violette 16/09/2021 16:50

;) Désolée ! Le début m'a cependant bien plu !

zazy 15/09/2021 23:25

Et bien, c'est dit

Violette 16/09/2021 16:50

ben voilà.

Ingannmic 15/09/2021 14:18

Ton avis rejoint ceux d'autres lecteurs... du coup, je passe mon tour, malgré cette couverture comme toujours très attrayante chez Gallmeister..

Violette 16/09/2021 16:50

oui et c'est bien du nature writing... mais parfois, ça ne suffit pas.

Dominique 15/09/2021 12:13

Voilà un roman qui m'a fait froid dans le dos ! souvent j'y pense encore : la souffrance de ce petit garçon à qui personne ne vient en aide... la narratrice ayant elle-même vécu dans une secte, ne comprend pas tout ce qui se passe. un vrai cauchemar ! mais c'est bien écrit

Violette 16/09/2021 16:50

ah oui, c'est d'un glauque !

Mes échappées livresques 15/09/2021 10:29

Je ne l'ai pas lu mais les nombreux retours mitigés que j'ai eu l'occasion de lire sur ce roman m'ont refroidie...

Violette 15/09/2021 12:12

c'est quand même dommage, le décor est bien planté et les personnages auraient pu évoluer autrement.

Luocine 15/09/2021 09:16

J’aime savoir pourquoi on n’aime pas un livre. Et tu expliques très bien pourquoi je ne lirai jamais celui-ci.

Violette 15/09/2021 12:12

:) Merci Luocine !

manou 15/09/2021 07:31

Je vais passer mon tour malgré les pages sur la nature...j'ai une telle liste qu'un de moins c'est réconfortant :)

Violette 15/09/2021 08:27

comme je te comprends !!

Didi 14/09/2021 21:51

« comprendre que la mort est simplement une croyance erronée que toute chose puisse avoir une fin. Aucun de nous ne va disparaître, pas dans la réalité. Tout ce qui chance, c’est notre façon de percevoir les choses. »

Coucou Tout ce qui CHANGE je pense ... un lapsus ?

Bisous Violette

Violette 15/09/2021 08:27

oh oui, merci d'avoir rectifié !! Bonne journée, Didi !

A_girl_from_earth 14/09/2021 21:36

Ah, nature writing, n'en dis pas plus, ce n'est pas pour moi.^^ Bon, comme tu n'as pas été convaincue par ce roman, pas de regret.;)

Aifelle 14/09/2021 17:54

J'ai lu plusieurs billets comme le tien et je passe. Il y en a tant d'autres à lire.

Violette 14/09/2021 21:31

oh oui, tu peux passer !

Fanny 14/09/2021 16:35

Je te rejoins sur ce livre et j'ajoute que pour moi ça a été une belle déception! Je l'ai d'ailleurs donné à une autre blogueuse qui elle, je pense, avait aimé.

Violette 14/09/2021 21:31

C'est dommage, n'est-ce pas? ça patine, ça tourne en rond... c'est l'impression que je garde.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages