Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 09:10

Entre deux mondes - Olivier Norek - Y'a d'la Joie!

En Syrie, Adam, un agent double, doit fuir mais, dans un premier temps, pour ne pas se faire remarquer, il envoie sa femme Nora et sa petite fille Maya rejoindre l’Europe avant lui. Le pari est risqué mais grâce à certains contacts, elles parviennent à sortir du pays avant de rejoindre la Lybie via l’Israël. De là part un Zodiac de quinze mètres empli de réfugiés, tous serrés les uns contre les autres. Et la petite Maya tousse, elle risque de faire repérer le bateau durant cette sortie nocturne, elle risque aussi de contaminer les autres… Quelques centaines de kilomètres plus loin, le lieutenant Bastien Miller prend ses nouvelles fonctions au commissariat de Calais. Il découvre la Jungle, cet immense bidonville où sont entassés les réfugiés qui espèrent passer en Angleterre. Le manque de personnel et les réflexions malveillantes de certains collègues agacent Bastien mais c’est un homme juste et bon, l’avenir le prouvera. Adam parvient finalement à atteindre la Jungle seul, à la recherche de sa femme et de sa fille, introuvables… Les deux hommes vont se rencontrer, un petit garçon persécuté qu’Adam aura sauvé viendra compléter le trio.

Mais quelle claque formidable que ce roman ! Je ne sais pas pourquoi il est classé parmi les polars parce que - et je respecte cette catégorie - c’est bien plus qu’un polar, c’est un roman poignant, sensible, humain, glaçant de vérité. Il porte bien son titre, deux univers diamétralement opposés se rencontrent et c’est le choc. Olivier Norek ne prend pas position, il nous emmène discuter avec les flics qui sont rompus à cette « chasse » aux migrants et également auprès des Calaisiens pour qui la vie a changé, bouleversant l’économie, fermant les boutiques et stoppant la venue des touristes. Quant aux réfugiés et à leur formidable espoir de s’en sortir, ils ne sont pas non plus dépeints de façon manichéenne, il y a les salauds, ceux qui se méfient et quelques anges. J’avais ressenti le même genre d’émotions à la lecture des Échoués de Pascal Manoukian ou d’Eldorado de Gaudé, ou encore en regardant La Pirogue de Moussa Touré. Des passages indispensables pour relativiser nos petits problèmes du quotidien.

Un coup de cœur !

Le tragique voyage de Nora et Maya : « Alors qu’il restait encore de nombreux passagers à imbriquer dans la masse déjà compacte de migrants, une vague frappa plein flanc et jeta en pluie dense plusieurs centaines de litres d’eau salée au-dessus d’eux. Ils voyaient encore la plage qu’ils étaient déjà transis de froid. Dans près de cinq cents kilomètres, ils auraient rejoint le port de Pozzalo, en Italie. Cela pouvait prendre une nuit. Comme trois. »

Ça n’arrange personne que les flics interpellent les migrants quand il n’y pas meurtre. Donc la police se contente de les éloigner de l’autoroute pour qu’ils ne montent pas dans les camions : « On tire tellement de grenades lacrymo qu’elles arrivent toutes les semaines par palettes. Il y en a plus à Calais qu’à la réserve nationale du RAID. D’après le commissaire, on en a claqué pour près de deux millions d’euros en une année. Et pour zéro interpellation. »

J'avais lu Surtensions du même auteur, excellent polar.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Contente de lire que tu as aimé ce roman, tu as lu sa trilogie Coste ? Ils sont selon moi les mieux réussis ;) (surtout Surtensions, magistral !)
Répondre
T
Merci de me l'avoir prêté. Je t'ai fait entière confiance sans même savoir au départ de quoi il était question ! J'en suis bouleversée, et je crois que j'aurais du mal à m'en remettre... Tu es à l'origine de deux coups de coeur pour moi cette année avec Betty! Continue comme ça ????????
Répondre
T
Bon les ?, C'était sensé être un smiley !
A
J'avais adoré et je l'ai offert autour de moi. Quel grand roman !
Répondre
C
un roman qui me reste encore en mémoire des années après!
Répondre
G
Lu, effectivement c'est une claque à laquelle on ne s'attend pas forcément avec l'étiquette polar ;)
Répondre
V
Ben ce n'est pas un polar, on est bien d'accord?
A
Un roman passionnant et fort.
Répondre
V
J'ai adoré !
K
Quant à moi, j'ai largement préféré Les échoués ou Eldorado à celui-ci...
Répondre
V
J'aurais du mal à choisir parmi les trois, l'écriture d'un Gaudé est sans doute plus forte mais Norek a vraiment réussi à me toucher ici aussi...
L
Je n'ai jamais été déçue par mes lectures de Norek. Certaines sont parfois un peu plus simples que d'autres (ex : "Surface") mais c'est toujours prenant et efficace. Je n'ai pas encore lu son dernier, mais j'ai hâte.
Répondre
V
Je lirai Surface dans quelques semaines ... ou mois !
L
J'adore Olivier Norek même si je n'en parle jamais ! J'espère lire ce roman un jour... :)
Répondre
V
Il faut en parler alors :)
P
Gros coup de coeur pour moi aussi. On voit que l'auteur sait de quoi il parle !
Enorme coup de coeur pour "Impact".
Un de mes auteurs préférés !
Bonne semaine.
Répondre
V
On est d'accord ! Oui, l'auteur sait de quoi il parle, c'est appréciable. Bonne semaine à toi !
C
Grâce à ton article, je suis allée pour la première fois de ma vie dans le rayon polar de la librairie! Et j'ai pris aussi Les Echoués que je ne connais pas.
Répondre
C
Je ne lis jamais de polars. ;-) J'ai adoré Entre deux mondes que je ne qualifierais pas du tout de polar et qui m'a énormément touchée et je suis en train de finir Les Echoués dont tu parles à la fin de ton article dont j'ai adoré le début mais dont la fin m'a déçue.
V
Tu lis si peu de polars? Les Echoués a été une grande claque, un livre formidable !
Ravie de te lire ici:)
L
J'adore les livres de cet auteur celui-là est , comme tu le dis, une vraie claque.
Répondre
V
Il me tarde d'en lire davantage de cet auteur.
M
Merci Violette, grâce à toi j'ai découvert un formidable auteur. Coup de cœur pour le livre comme pour l'auteur.
Répondre
V
je t'en prie :) C'est toujours un plaisir de partager mes bonheurs de lecture !
A
Ah oui, ça c'est du billet coup de coeur - que je partage, comme tu sais. :) J'avais prévu de lire ses autres romans "non polar" mais je me note Surtensions dans un coin de ma tête quand même.
Répondre
V
Eh oui, on est d'accord sur ce coup-là !
Z
Je l'avais commencé alors que je commençais ma chimio et j'ai dûl'abandonner, peut-être que je le reprendrai un jour ou l'autre. Je n'ai pas pu dépasser la toux dans la cale
Répondre
V
Certains passages sont très difficiles, je te l'accorde. J'espère que tu vas bien !!
D
Un très beau roman, coup de poing et coup de cœur.
Comme toi pour moi je ne le classe pas en catégorie polar : "Cette lecture m'a beaucoup plu, loin d'être un polar pur et dur, on a là comme une plongée dans l'univers des migrants."
https://imagimots.blogspot.com/2018/04/entre-deux-mondes-olivier-noreck.html
Bisous Violette
Répondre
V
On est d'accord, je viens de lire ton billet !
M
Je suis bien d'accord avec toi, c'est un excellent auteur...J'ai lu "Entre deux mondes" et "Impact" qui m'ont tous deux très marqués, et aussi "surface" qui est différent mais je n'ai pas encore lu "surtensions"...j'arriverai bien à le trouver à la médiathèque un jour... Merci pour ta belle chronique
Répondre
V
Il est très doué, en effet ! Bonne soirée ;)
K
Je l'ai lu (billet à venir, un jour), très chamboulée bien sûr
Répondre
V
lecture marquante, à coup sûr.
E
j'ai adoré ce livre, c'était ma première immersion dans l'univers de l'auteur et quelle claque :-)
cette lecture qui est toujours bien présente dans ma mémoire, ce qui n'est pas toujours le cas :-) j'ai été moins emballée par "Impact"
Répondre
V
oui, une claque incroyable ! C'est Surface que j'ai dans ma PAL, je verrai bien !
M
Un uppercut ce roman en effet !
Répondre
V
A lire, à faire lire, à prêter et à recommander !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages