Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 08:00

Livre: Le Cœur de l'Angleterre, Jonathan Coe, Gallimard, Du monde entier,  9782072829529 - Leslibraires.fr

Comme il me tardait de revenir vers cet auteur ! Mon espoir fut comblé.

                Colin, un vieil homme de 82 ans est désormais veuf. Son fils Benjamin l’accompagne à l’enterrement ainsi que sa fille Lois. C’est avec ces trois personnages essentiellement ainsi qu’avec la fille de Lois, Sophie, que le lecteur va partager un pan de l’Histoire de l’Angleterre, à savoir, la période allant d’avril 2010 à septembre 2018. Le Brexit a évidemment toute sa place et divise souvent les mêmes membres d’une famille. Benjamin va laborieusement parvenir à publier son premier roman, Sophie va vivre sa première grande histoire d’amour, partagée entre désir de liberté et sédentarité.

Je craignais me sentir noyée dans les considérations historiques mais le romancier est suffisamment doué pour mêler la fiction au réel, rendre captivante chaque nouvelle péripétie liée au Brexit, nous faire comprendre la colère montante des Anglais, les choix qui ont été faits, peut-être prouver -malgré cette satire- son attachement à ce « peuple de doux dingues ». Quand on lit certaines lignes, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec les Français car eux aussi éprouvent, en ce moment plus que jamais, « ce sentiment d’injustice larvé, cette rancœur contre une élite politico-financière qui avait volé les gens comme au coin d’un bois en toute impunité, cette rage froide d’une classe moyenne habituée au confort et à la prospérité qui voyait aujourd’hui l’une comme l’autre lui échapper. » La France… Coe l’aime et le prouve avec une escapade marseillaise où il vante le soleil, les calanques et la lumière, lumière « qui leur manquait en Angleterre, cet élément qui rendait tout si vif ici, si sensuel, si plein d’énergie, si inéluctablement vivant. » J’ai beaucoup aimé cette lecture fluide et agréable, jamais ennuyeuse. Une belle part est laissée à la fiction, je me suis vite attachée aux personnages et j’ai apprécié les voir évoluer. La plume de Coe fait des merveilles !

Chine et Grande-Bretagne sont comparées par une Anglaise : « Vous, vous subissez une censure avouée. Chez nous, elle est occulte. Tout se passe sous le masque de la liberté d’expression, de sortes que les tyrans peuvent prétendre que tout va pour le mieux. Or de liberté, nous n’en avons pas, ni d’expression ni d’autre chose. Ceux qui gardaient vivante une magnifique tradition anglaise en pratiquant la chasse à courre ne sont plus libre de le faire. Et si certains d’entre nous tentent de s’en plaindre, leurs voix sont aussitôt couvertes par des hurlements. »

560 pages (et 608 pour la version poche!), donc : deuxième lecture pour le Challenge Pavé de l’été by Brize !

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Il m'attend sur mes étagères et je pense le lire très bientôt. Est-ce qu'il peut se lire indépendamment des autres tomes (que je n'ai pas lu!)
Daphné
Répondre
S
J'aime beaucoup Jonathan Coe. Je pense que je lirai ce titre un jour ou l'autre.
Répondre
K
Bravo pour le pavé, et un très bon souvenir de lecture en ce qui me concerne.
Répondre
V
je suis d'accord avec toi.
A
Je n'avais pas lu les précédents (c'est le troisième d'une série, il me semble) mais cela ne m'a pas gêné pour apprécier les personnages, comme toi.
Répondre
V
non, ça ne m'a pas gênée non plus.
G
Un auteur que je n'ai toujours pas lu... A chaque billet, je me dis que je dois absolument remédier à cela, tu confirmes !
Répondre
V
oh oui, il est incontournable !
A
J'ai bien aimé (j'aime beaucoup Coe aussi) mais j'ai eu l'impression qu'il m'a manqué le fait de ne pas avoir lu les précédents de la trilogie dont fait partie de ce titre.
Répondre
V
non, ça ne m'a pas dérangée.
T
Tu donnes envie de découvrir.
Répondre
V
ça te plairait, c'est sûr !
K
Oui, il te faut lire la série complète!
Répondre
V
En commençant le roman, je ne savais même pas que c'était une série.
A
J'ai bien aimé retrouver Benjamin et l'ironie de cet auteur mais j'ai quand même ce tome un peu en-dessous des précédents "Trotter" qui se situent dans les années Tatcher et qui sont au vitriol !
Répondre
V
je lirai Trotter alors, pas de problème !
K
J'ai beaucoup aimé aussi mais il me reste à lire les précédents. Coe est un auteur que j'aime beaucoup.
Répondre
V
tout pareil !
B
Déjà lu Coe (et j'ai aimé), mais pas les livres de cette série, qu'il faudra que je tente un jour !
Répondre
V
je ne peux que te le conseiller.
Z
Je fus également enchantée de ma lecture
Répondre
V
Une vraie belle surprise parce que j'avais un peu peur du thème.
I
Oui, je te rejoins : la grande force de ce roman est d'aborder le contexte dans toute sa complexité tout en le rendant abordable et passionnant. Tu n'avais pas lu les opus "Trotter" précédents ? Si non, tu n'as plus qu'à, ils sont aussi très bons (et même meilleurs, à mon avis !)..
Répondre
V
ah merci du conseil, non, je ne les avais pas lus.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages