Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 13:16

Cinq Semaines en ballon, Jules Verne | Livre de Poche

Après la belle surprise du Château des Carpathes, je continue ma découverte vernienne.

Un dénommé Samuel Fergusson, docteur et grand explorateur, a bénéficié d’une très importante « indemnité d’encouragement » pour un projet que même son meilleur ami, Dick Kennedy, considère comme insensé. Il s’agit de traverser l’Afrique d’ouest en est en ballon. C’est accompagné de Joe, le fidèle serviteur et cuisinier, Dick le chasseur (il part contre son gré mais ne se plaint pas longtemps) que le décollage est lancé depuis Zanzibar. Entre conditions météorologiques compliquées, chasse à l’antilope, pénuries d’eau, assaut de singes, disparition de Joe, mirages et accueil des indigènes très variable (tantôt on leur tire dessus, tantôt on les prend pour des fils de la Lune !), le voyage n’est pas de tout repos. Evidemment, les trois aventuriers arriveront vivants et triomphants au Sénégal cinq semaines plus tard.

J’ai malheureusement trouvé ici ce que je redoutais de l’univers de Verne : des explications scientifiques qui me passent par-dessus la tête et un certain ennui. Rajoutons à cela des considérations racistes : les Nègres sont des sauvages, cannibales ou complètement stupides (oui, c’est l’époque qui veut ça mais j’ai quand même du mal à lire ça !... voir la terrible citation plus bas) J’ai éprouvé des difficultés à lire certains passages mais d’autres, grâce à quelques péripéties savoureuses, m’ont à nouveau remotivée.

« Les obstacles, répondit sérieusement Fergusson, sont inventés pour être vaincus ; quant aux dangers, qui peut se flatter de les fuir ? Tout est danger dans la vie ; il peut être très dangereux de s’asseoir devant sa table ou de mettre son chapeau sur sa tête ; il faut d’ailleurs considérer ce qui doit arriver comme arrivé déjà, et ne voir que le présent dans l’avenir, car l’avenir n’est qu’un présent un peu plus éloigné. »
 

«   -      Nous t’avions cru assiégé par des indigènes.

     -      Ce n’étaient que des singes, heureusement ! répondit le docteur.

     -      De loin, la différence n’est pas grande, mon cher Samuel. »
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
J'avais déjà trouvé certaines remarques sur les juifs très douteuses dans le Château des Carpates. <br /> Je viens de terminer un RDV classique sur Jules Verne alors je fais une pause. Mais j'y reviendrai.
Répondre
P
C'est mon préféré de Jules Verne avec "Petit bonhomme", un livre inconnu. <br /> Oui, certains passages sont rébarbatifs et ceci dans tous ses bouquins, mais je les passe tout simplement.
Répondre
A
Je ne retiens donc que Le château des Carpathes pour l'instant.:)
Répondre
P
Non ! Vas-y ! C'est mon préféré !
V
voui ^^
T
Ça ne fait pas tellement envie. Je n'ai lu que voyage au centre de la terre que j'avais apprécié.
Répondre
V
je n'ai pas été emballée mais Le Château des Carpathes, celui-là, je l'ai adoré !
N
j'ai bien apprécie aussi "le château des carpathes" - j'ai l'intention de lire d'autres romans de verne, mais le tout est de savoir quand vu ma pal ;)
Répondre
V
j'avoue avoir été un peu refroidie...
M
Mince. Je lis un Verne de temps en temps mais je ne relirai pas donc celui-là
Répondre
V
c'est peut-être moi qui suis un peu passée à côté, je ne sais pas, mais ça ne m'a pas captivée.