Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 12:28

Tout, tout de suite, Morgan Sportes | Livre de Poche

 

        Début 2006, un vendeur juif, Elie, est enlevé et séquestré. Il avait été séduit par une jeune femme l’attirant dans un piège tendu principalement par Yacef et ses acolytes. Morgan Sportès a créé une fiction autour d’une histoire vraie, celle du « gang des barbares ». La prise d’otage n’aurait dû durer que quelques jours mais les parents d’Elie ne sont pas riches et ne peuvent payer. Le temps passe, la police déconseille d’apporter le moindre sou au ravisseur et les geôliers prennent difficilement leur mal en patience. On l’apprend d’emblée, Elie ne survivra pas.

        Un peu sceptique au départ, j’ai mis du temps à comprendre où l’auteur voulait m’emmener. C’est pourtant clair, il s’agit de dérouler les (nombreux) fils d’un meurtre sordide, de tenter de comprendre la psychologie d’un « barbare », de suivre une enquête tortueuse mais surtout de capter cet instant où une dizaine de personnes s’est alliée au tueur sans parfois vraiment comprendre l’enjeu de l’affaire. L’argent trône au milieu de toutes ces bassesses humaines, attraper quelques billets pour draguer un type, quelques autres pour faire le guet, d’autres encore pour se taire. Souvent, il ne s’agit que d’une promesse de salaire qui ne viendra jamais. Ce fait divers, c’est aussi la photographie d’une banlieue qui déconne. J’avais complètement oublié cette histoire (et pour cause, je pouponnais en 2006 !) mais elle a fait grand bruit à l’époque et a connu des retentissements dans le cinéma (3 films) et dans la musique (2 chansons). La lecture était donc loin d’être inintéressante mais le style de l’auteur m’a dérangée. Il use et abuse des parenthèses explicatives, aime rajouter des détails inutiles et les nombreux dialogues cité-pure-souche rendent l’ensemble un peu lourd lourd (sauf si on aime les « balaise, wesh, keums… ») mais je ne regrette pas cette lecture déstabilisante et marquante.

« A partir d’un certain tour de poitrine, les hommes perdent leur bon sens. » C’est la réflexion que je me suis faite : le gang a utilisé plusieurs fois cette technique d’appâter les hommes avec une fille canon… des hommes qui se sont rarement dit, tiens, c’est bizarre qu’elle s’intéresse à moi… et des hommes tous maqués, par ailleurs.
« En France, me dira un responsable de la brigade criminelle, c’est une règle, on ne paie pas de rançon […] Que deviendrait le pays si les cailleras de banlieue s’amusaient, régulièrement, à kidnapper chacun « son Juif », pour améliorer leurs revenus issus surtout, jusqu’à présent, de la drogue ? »

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Pas sûre que ce soit pour moi et tu n'es pas assez convaincante pour que je dépasse mes à-priori.
Répondre
A
Toutes ces parenthèses devaient hacher ta lecture ?
Répondre
V
c'est surtout que j'avais l'impression qu'on me prenait pour une demeurée...
E
Je l'ai eu 2 ou 3 fois entre les mains et je ne m'y suis jamais mise, un peu peur de replonger dans cette histoire glauque, je m'en souviens très bien....
Répondre
V
le rythme est haletant et ça se lit bien, ça fait réfléchir aussi : il y a le monstre mais aussi ceux qui l'entourent pour qui il est difficile de trancher...
M
Moi j'ai beaucoup aimé ce livre.... brut comme j'aime.
Répondre
V
je m'en doute ^^ C'était aussi très intéressant, la déconstruction de cette affaire sordide...
T
Bon je passe... pas envie de violence en ce moment, et le langage wesh ça me hérisse le poil quand c'est pas avec parcimonie.
Répondre
V
c'était un peu le cas ici, pas de parcimonie. Bon, le côté Chronique d'une mort annoncée était pas mal quand même...
K
J'ai lu récemment que la stèle en mémoire est profanée, cela ne s'arrête hélas pas, cette histoire!
Répondre
V
ah bon? c'est complètement affligeant !
A
Ouf, c'est chargé comme lecture. Pas le genre dans lequel je m'aventurerais en ce moment.^^
Répondre
V
bah je comprends !
M
Pour l'instant je passe mon tour ! J'ai tant à lire et des auteurs qui me tentent davantage mais je le note tout de même dans mon carnet..Merci pour ta présentation
Répondre
V
je comprends ! Je n'en lirai pas toutes les semaines des comme ça mais c'était assez édifiant quand même...
D
J'en avais entendu parler à sa sortie, de ce livre, c'est vrai que je l'avais un peu oublié. A lire peut-être? Merci pour le rappel!
Répondre
V
C'est un style particulier, très oral et brut de décoffrage, qui ne plairait pas à tout le monde...
E
ce meurtre a fait la Une des journaux, c'était tellement horrible...
Je ne sais pas si j'aurai le courage de lire ce livre, surtout dans le contexte actuel, les Démons sont hélas de retour :-)
Répondre
V
il y a des passages difficiles, c'est sûr.