Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 17:30

Afficher l’image source

Un homme revient dans son village des Pouilles. Luciano Mascalzone a passé quinze ans en prison mais il revient pour conquérir la femme qu’il aime. Sauf que celle à qui il croyait faire l’amour n’est pas la bonne personne… De cette union va naître Rocco, un petit délinquant orphelin devenu riche qui sera à l’origine de la grande lignée des Scorta, ces hommes et femmes partis de rien, décidés à lutter pour survivre et, malgré les aléas de la vie, à atteindre le bonheur. Entre deux chapitres narratifs, Carmela, la fille de Rocco, prête sa voix à l’histoire, et on l’imagine bien, conteuse à la peau fripée, aux paroles emplies de sagesse.

Quel beau roman ! J’ai tout de suite été émerveillée par cet incipit digne d’un western à l’italienne, ce cavalier qui surgit dans un village où les habitants sont terrés chez eux à cause du soleil de plomb, sa vie mise à prix s’il se fait surprendre… c’est sublime. Cette saga familiale nous emmène, à travers plusieurs décennies dans un microcosme italien souvent caniculaire, parfois meurtrier, toujours rayonnant d’une force communicatrice. Il y a quelque chose, chez Gaudé, qui s’approche délicieusement de la perfection. Tout semble millimétré et les éléments s’imbriquent les uns aux autres en une harmonie admirable. Un roman à classer parmi les Indispensables. Un roman à relire. Un prix Goncourt 2004 bien mérité.

Mis à part Ouragan, j’ai finalement aimé toutes mes lectures de ce romancier.

Ô bel incipit : « La chaleur du soleil semblait fendre la terre. Pas un souffle de vent ne faisait frémir les oliviers. Tout était immobile. Le parfum des collines s’était évanoui. La pierre gémissait de chaleur. Le mois d’août pesait sur le massif du Gargano avec l’assurance d’un seigneur. Il était impossible de croire qu’en ces terres, un jour, il avait pu pleuvoir. »

Une phrase, parfois, se suffit à elle-même : « Les heures passèrent ainsi, dans une fournaise qui abolissait les couleurs. »

« Il faut profiter de la sueur. C’est ce que je dis, moi. Car ce sont les plus beaux moments de la vie. Quand tu te bats pour quelque chose, quand tu travailles jour et nuit comme un damné et que tu n’as plus le temps de voir ta femme et tes enfants, quant tu sues pour construire ce que tu désires, tu vis les plus beaux moments de ta vie. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Daphné 18/03/2021 21:32

Oh, comme j'ai aimé ce livre!
Daphné

Violette 19/03/2021 17:43

nous sommes d'accord :)

Ariane 14/03/2021 17:25

Qu'il est beau, qu'il est fort ce roman! Un de mes préférés. J'ai reçu à Noël la version illustrée que je n'ai pas encore pris le temps de lire, mais j'ai hâte de m'y mettre.

Violette 19/03/2021 17:43

j'aimerais me le procurer aussi !

Violette 19/03/2021 17:43

j'aimerais me le procurer aussi !

Tiphanie 14/03/2021 16:47

J'ai lu ton billet il y a quelques jours ça m'a replongée un peu dans l'ambiance de cette belle lecture, on pouvait ressentir cette chaleur écrasante, ça m'avait vraiment beaucoup plu! Contente donc que l'avis soit partagé.

Violette 19/03/2021 17:42

un roman que j'aimerais (déjà!) relire, c'est sûr !

krol 14/03/2021 09:57

C'est avec ce roman que j'ai découvert Gaudé et je ne m'en suis jamais lassé !

Violette 19/03/2021 17:42

j'aurais bien commencé par celui-là aussi, si j'avais su ^^

Jerome 13/03/2021 14:59

Mon Gaudé préféré ! C'est un roman magnifique, inoubliable !

Violette 13/03/2021 18:07

Salina est magnifique aussi.

Jerome 13/03/2021 14:59

Mon Gaudé préféré ! C'est un roman magnifique, inoubliable !

Jerome 13/03/2021 14:59

Mon Gaudé préféré ! C'est un roman magnifique, inoubliable !

Violette 11/03/2021 17:33

Oui, c'est super pénible ces bugs ! Je ne réponds jamais depuis l'administration alors je ne sais pas !

Violette 11/03/2021 17:32

j'ai beaucoup aimé Eldorado et Salina mais Le Soleil des Scorta reste mon préféré aussi !

christw 11/03/2021 15:54

Un livre qui m'a laissé un très beau souvenir. Un coup de maître de L Gaudé ; par après j'ai essayé de trouver la même veine, sans succès notamment avec "La Porte des Enfers", que j'ai trouvé assez plat, bizarre.

manou 11/03/2021 06:55

Je l'ai beaucoup aimé ! Et j'aime beaucoup tout ce que je lis de Laurent Gaudé aussi...Je vois que toi aussi tu as eu le bug des commentaires et que tes réponses ne restent pas sous le commentaire auquel tu réponds ! j'ai le même du coup je ne réponds plus en ce moment, le support technique travaille à rétablir les choses en l'état, en effet comme toi j'aime répondre à partir de la page de l'article, par contre si on répond de l'administration, tout se passe bien ! Merci pour ton ressenti

Violette 09/03/2021 15:24

oh oui, je comprends le coup de coeur et rêve de croiser cette version illustrée ;)

Emma 09/03/2021 13:39

Un coup de cœur lors de sa sortie, je l'ai conseillé à beaucoup de personnes :) Comme Sylire, je l'ai en version illustrée, ça me donnera une occasion de le relire.

Cristie 08/03/2021 19:54

Cela fait longtemps qu'il me tente. Merci pour la piqûre de rappel ! ;-)

Violette 08/03/2021 13:22

je ne peux que t'inciter à le retrouver !

Violette 08/03/2021 13:21

je le conseille vraiment, c'est une petite pépite !

Alex-Mot-à-Mots 08/03/2021 10:13

J'étais trop jeune quand je l'ai lu, et je ne l'ai pas apprécié à sa juste valeur, je pense. Tu me donnes envie de le relire, et de le découvrir.

Philippe D 08/03/2021 08:05

Je l'ai lu il y a très longtemps. Je sais que j'ai aimé, mais je ne me souviens plus vraiment de l'histoire.
Tiens, encore un auteur que j'ai abandonné et que je voudrais retrouver un jour...
Bonne semaine.

Violette 07/03/2021 15:06

beaucoup de passages sont beaux chez Gaudé !

Violette 07/03/2021 15:06

je te comprends, pour moi, son écriture manque de simplicité mais elle est si belle !